Vous aimez Varadero?

Réserver un volRéserver un forfait vacances

Autres destinations à Cuba :

Si vous aimez Varadero,
vous risquez d’aimer :

Climat

Vous pouvez vous attendre à l’habituel climat lourd des Caraïbes ici, comparable à un sauna humide, mais accompagné d’une brise constante. Son climat reflète le climat subtropical du reste du pays, mais vous aurez certainement la sensation de vous trouver dans les tropiques.

Afficher plus Afficher moins

Climat continuer

Enlevez tous vos vêtements pour les îles et n’apportez que des shorts, des robes de plage et des chemises amples, plus un cache-maillot pour vous protéger de la brise en soirée. Cuba reçoit en moyenne huit heures de soleil par jour et les températures peuvent atteindre 32 °C le printemps et l’été, soit d’avril à octobre. Mais la chaleur est normalement tempérée par un vent marin rafraîchissant.

Le meilleur temps de l’année pour y séjourner est au printemps (d’avril à juin), mais c’est également la période où la région est la plus achalandée. La saison des pluies commence vers la fin juin et dure jusqu’en octobre. En dépit de la pluie, l’été et l’automne sont quand même populaires et plaisent aux voyageurs à la recherche du voyage le plus abordable.

L’hiver à Varadero est doux et sec, mais enclin aux tempêtes tropicales occasionnelles. La température moyenne est quand même de 25 à 29 °C, mais peut se rafraîchir rapidement en soirée.

Peu importe la saison de votre séjour, vous voudrez apporter un chapeau, des lunettes de soleil, de la crème solaire et des produits pour chasser les moustiques.

Weather chart

Qu’est-ce qui fait la différence?

Varadero est une destination où vous pouvez avoir le beurre et aussi l’argent du beurre. Les plages sont spectaculaires et il y a une multitude d’hôtels offrant des forfaits tout inclus. Mais, la magie et le mystère de La Havane sont également à proximité. Où d’autre pouvez-vous fumer des cigares et siroter du rhum directement de la source?

Afficher plus Afficher moins

Qu’est-ce qui fait la différence? continuer

Si vous le désirez, vous pouvez vous étendre dans une chaise longue et vous détendre au soleil. Mais pour ceux qui choisissent de quitter l’hôtel, Varadero est bien située. Matanzas, le vibrant centre de musique afro-cubaine, situé à proximité (45 minutes en voiture) de même que La Havane (deux heures en voiture) sont faciles d’accès. À eux seuls, les mots La Havane évoquent l’aventure et la ville ne vous décevra pas. C’est une ville incroyablement belle, chaotique, accaparante et imprévisible, qui change quelque peu de visage à chaque visite.

Vous pouvez même y ajouter une excursion dans la nature : continuez vers le sud pendant deux heures pour vous rendre au plus grand marais des Caraïbes, Ciénega de Zapata et y faire de l’ornithologie, pêcher et bien sûr, observer les crocodiles.

Vous trouverez également de la culture cubaine en abondance à Varadero. La musique cubaine est partout : à tue-tête depuis la porte ouverte d’une cabane en ville, jouée par les musiciens de votre hôtel, lors d’un souper dans un cabaret ou sur la terrasse d’un café. Et la danse, notamment la salsa et la rumba, est tout aussi populaire. Heureusement, vous pouvez danser pendant toute la nuit si le cœur vous en dit, parce que personne ne semble se lever tôt dans les hôtels, ici.

Géographie

Les plages de Varadero sont spectaculaires. C’est la raison pour laquelle cet endroit est une station balnéaire populaire depuis les années 1870. L’eau est bleu fluo et dissimule un récif de corail fourmillant de poissons. Le sable ressemble à du sucre. La rive est bordée de mangroves denses et parsemée de palmiers et de fleurs tropicales aux teintes vives.

Afficher plus Afficher moins

Géographie continuer

Située sur une péninsule longue et étroite, Varadero héberge 20 kilomètres de plage portant le nom de péninsule d’Hicacos, à peine séparée de la terre ferme par le Laguna de Paso Malo. La péninsule enveloppe une baie du nom de baie de Cárdenas.

Playa Mayor est la plage principale. Elle est reconnue comme étant la plus belle de Cuba et avec raison. La plupart des hôtels de grande hauteur font face à l’océan sur cette superbe bande de propriétés donnant sur la plage. Un pont au-dessus du lagon est le seul accès à la plage de Varadero vers l’est. La ville de Varadero est à l’ouest.

Culture

Comme l’a dit l’ethnologue cubain Fernando Ortiz Fernández « Somos un ajiaco » (« Nous sommes un ragoût cubain ») pour décrire la variété d’influences culturelles à Cuba. Le pays présente un attrayant mélange de cultures espagnole, africaine et chinoise. Le résultat est une culture unique, formée de gens pleins de vie, bavards qui aiment s’amuser et qui sont axés sur la famille.

Afficher plus Afficher moins

Culture continuer

Ici, c’est dans les rues que l’action se déroule. Toutes les portes d’entrée sont ouvertes. Vous verrez souvent des gens assis sur le perron en train de jouer aux cartes, aux dominos ou aux échecs sur le trottoir. Il y a toujours un téléviseur, même dans les demeures les plus humbles. Les autres incontournables culturels sont la musique et la danse. Les Cubains sont des gens passionnés qui expriment leurs émotions de façon poignante par l’entremise de l’art, de la musique et de la danse. Le baseball (pelota) est également un passe-temps préféré.

Ici, les repas sont simples. Attendez-vous à du plantain frit, à du porc, du manioc (une racine qui ressemble à une pomme de terre et de la calabaza (similaire à la citrouille). Vous verrez qu’ils sont souvent accompagnés de riz avec des fèves noires, de chou haché, de tranches de concombre et de tomate. Comme dessert, il y a de la crème glacée, des friandises à la noix de coco glacées, et du flan (une crème à la vanille et au caramel). Il y a aussi une profusion de fruits frais, dont goyave, papaye, ananas et melon d’eau.

Les cocktails cubains sont connus à l’échelle mondiale et incluent le mojito mentholé, le ron (rhum) non dilué, le Cuba libre (rhum et cola), le daiquiri et le piña colada. Vous pouvez même voir des gens dans la rue en train de presser de la canne à sucre pour en extraire le jus et en faire de l’aguardiente, de la canne à sucre fermentée qui provoque des larmoiements.

Transport

C’est facile de se déplacer à Varadero. Les taxis sont un moyen de transport pratique et peu coûteux. Ils sont également dotés de compteurs pour vous éviter d’avoir à négocier les prix.

Afficher plus Afficher moins

Transport continuer

Vous trouverez aussi un autobus à double étage découvert qui fait régulièrement la navette entre les hôtels de Varadero et le centre-ville. Un guide qui parle l’anglais vous accompagnera à bord et indiquera les sites d’intérêt. Les allers simples et les laissez-passer d’une journée sont disponibles. Si vous préférez conduire, un service pratique de location de voitures et de scooters est disponible à la réception de l’hôtel.

Devise

Une fois arrivé à Cuba, vous pourrez facilement échanger vos dollars canadiens en pesos cubains convertibles (CUC), aussi bien à l’aéroport qu’à votre hôtel. Notez bien que les changeurs préfèrent les petits billets et que le taux de change varie tous les jours. Aussi, sachez que les guichets à cartes de débit (comme Interac) n’existent pas à Cuba : les guichets automatiques n’acceptent que les cartes de crédit.

Afficher plus Afficher moins

Devise continuer

La plupart des lieux touristiques, des hôtels et des restaurants acceptent les paiements par cartes Visa et MasterCard, ainsi que les chèques de voyage des institutions financières canadiennes. Par contre, sachez que l’utilisation de chèques de voyage peut vous faire engager des frais supplémentaires. Il est donc recommandé de les convertir en pesos à votre hôtel.

Les dollars américains, les cartes American Express et les autres cartes de crédit de banques américaines ne sont pas acceptés à Cuba. À votre départ de Varadero, les CUC peuvent être échangés en dollars canadiens à l’aéroport. S’il vous faudra payer des frais supplémentaires correspondant à environ 10 pour cent, ce n’est qu’à Cuba même que vous pourrez échanger ces pesos en dollars canadiens. De plus, hors de Cuba, le CUC n’a aucune valeur. Cela dit, rien ne vous empêche de garder ces pesos en prévision de votre prochaine visite!

Exigences en matière de voyage

Arrivée

Dès votre arrivée à l’aéroport international Juan G. Gomez de Varadero, rendez-vous à l’immigration avec votre passeport et la carte de touriste que vous avez remplie. Puis, dirigez-vous vers la zone de récupération des bagages pour y reprendre les vôtres. Sortez ensuite de l’aérogare par les portes coulissantes et vous y verrez votre représentant de Vacances WestJet, vêtu d’un polo bleu pâle et d’un pantalon noir (d’une jupe noire s’il s’agit d’une femme). Assurez-vous d’avoir votre itinéraire de voyage en main pour le lui montrer.

Afficher plus Afficher moins

Exigences en matière de voyage continuer

Votre représentant de Vacances WestJet vous donnera un numéro d’autobus. Une fois à bord, vous rencontrerez un guide de Cubanacan qui vous remettra une brochure d’information pratique. Le représentant de Vacances WestJet prendra la parole pendant quelques minutes pour vous souhaiter la bienvenue à Cuba, puis vous partirez à l’hôtel.

Départ

Le jour de votre départ, un autobus viendra vous prendre à l’hôtel pour vous accompagner à l’aéroport. Pour connaître l’heure exacte de l’arrivée de l’autobus, vous devrez consulter le classeur WestJet à la réception de votre hôtel deux jours avant la date prévue de votre départ. Puisque l’autobus fait plusieurs arrêts, il est possible qu’il soit en retard ou en avance de plus ou moins 15 minutes. Assurez-vous d’avoir sur vous 25 $ CUC pour l’aéroport : vous aurez besoin de cette somme pour payer la taxe de départ (pesos seulement).

Quand vous aurez payé la taxe de départ, le dos de votre carte d’embarquement sera estampillé : il s’agira là de votre preuve de paiement. Si jamais vous avez oublié de conserver la somme nécessaire, vous pouvez retirer ou échanger de l’argent à la banque située près du comptoir de la taxe de départ.

Assurance

Depuis le 1er mai 2010, tous les invités doivent avoir une preuve d’assurance-maladie pour être autorisés à entrer à Cuba. À l’arrivée, il est possible que vous ayez à présenter cette preuve.

Bien que votre carte d’assurance-maladie provinciale soit acceptée comme documentation suffisante, il est possible que votre régime d’assurance provincial ne couvre qu’une partie des coûts. Par conséquent, soyez averti que, comme dans bien d’autres endroits du monde, les coûts des services de santé aux étrangers doivent être réglés à l’avance.

Il est donc recommandé de prévoir une assurance-maladie complémentaire afin d’être pleinement protégé en cas de maladie ou d’urgence. Pour ce, vous êtes libre de vous adresser à l’assureur de votre choix, mais n’oubliez pas que les polices délivrées par les compagnies d’assurance américaines ne sont pas reconnues à Cuba.

Vaccins

Assurez-vous que votre vaccination systématique est à jour. En général, il est recommandé de se faire vacciner contre l’hépatite A, l’hépatite B, la malaria, la typhoïde et le tétanos. Rendez-vous à votre clinique de santé pour de plus amples renseignements. Il est également recommandé d’utiliser des produits pour chasser les moustiques afin de se protéger contre les maladies transmises par leur piqûre.

Tension électrique

À Cuba, le courant électrique est de 220 V, mais la plupart des hôtels sont dotés de prises de 110 et de 220 V. Si vous apportez un appareil électrique, vous devriez faire les vérifications nécessaires avant de partir pour savoir si vous aurez besoin d’un convertisseur ou d’un adaptateur, ou les deux.

Transport

C’est facile de se déplacer à Varadero. Les taxis sont un moyen de transport pratique et peu coûteux.

Plus d'info

Devise

Une fois arrivé à Cuba, vous pourrez facilement échanger vos dollars canadiens en pesos cubains convertibles (CUC), aussi bien à l’aéroport qu’à votre hôtel

Plus d'info

Exigences en matière de voyage

Dès votre arrivée à l’aéroport international Juan G. Gomez de Varadero, rendez-vous à l’immigration avec votre passeport et la carte de touriste que vous avez remplie.

Plus d'info