Vous aimez Samana?

Réserver un volRéserver un forfait vacances

Autres destinations en République dominicaine:

Si vous aimez Samana, vous risquez d'aimer :

Explorez la beauté naturelle du parc national Los Haitises

Activities and attractionsCe parc national est remarquable pour son paysage impressionnant et ses grottes où on trouve des dessins datant de l’époque précolombienne et attribuables, sans doute, au peuple taïno. Les excursions partent de Santa Barbara de Samaná ou de Sánchez et il faut 45 minutes en hors-bord pour traverser la baie de Samaná.

Une fois à destination, on entre dans un univers de végétation tropicale dense et de falaises luxuriantes peuplé d’oiseaux de mer. On dénombre d’ailleurs plus de 110 espèces d’oiseaux dans ce parc marin côtier. Par ailleurs, vous trouverez, dans la baie de San Lorenzo, la plus grande étendue de mangroves de tout le pays, essentielle à la survie du monde animal.

Faites un détour dans les petites îles et découvrez l’art rupestre préhistorique des Autochtones dans les différentes grottes qu’elles abritent. La plus célèbre est la grotte San Gabriel, où, dit-on, une goutte d’eau se serait transformée au fil du temps en une stalagmite à la ressemblance de l’archange Gabriel. Terminez votre excursion par une baignade dans les bassins naturels situés près du Caño Hondo Ecolodge, suivie du repas du midi.

Allez-y pour une aventure écotouristique à la cascade El Limón

Activities and attractionsÉtablies dans le centre géographique de la péninsule de Samaná, plusieurs petites entreprises écotouristiques peuvent vous accompagner à ces fameuses chutes. En général, ces excursions guidées sont gérées par des familles et des bénévoles de la région. Plusieurs moyens de transport s’offrent à vous : à dos de cheval ou de mule, ou à pied.

Toutefois, même s’il est possible de se rendre aux chutes à pied, le trajet à cheval est recommandé. Pendant les 40 minutes qu’il faudra pour vous y rendre, vous pourrez admirer des cultures familiales de cacao, de café, de noix de coco, de mangues ainsi que d’autres arbres et plants tropicaux. Vous passerez près de maisons colorées, construites du bois magnifique du palmier royal. Plus vous approcherez du site, plus la pente sera escarpée. Vous devrez par ailleurs traverser une rivière et ferez la descente abrupte à pied pour atteindre le bassin au pied de la cascade.

Le trajet est peut-être un peu rude, mais l’aventure en vaut la peine. La cascade El Limón, de 50 mètres de hauteur, se jette du haut de la forêt d’un vert foncé le long de flancs couverts de mousse. La beauté de l’endroit vous laissera bouche bée.

La plupart des excursions à la cascade se terminent par un repas savoureux servi dans une hutte au toit de chaume ouverte d’un côté.

Mettez le cap sur Playa Rincón, l’une des plus belles plages du monde

Le magazine Condé Nast Traveler a nommé Playa Rincón la deuxième plus belle plage au monde, et ce n’était pas exagéré. Cette étendue de sable blanc est encore très peu développée, et si vous vous dirigez vers les falaises tout au bout de la plage, vous aurez l’impression d’avoir trouvé votre propre petit paradis. De plus, au bout de la plage se trouve un petit bassin alimenté par la rivière Caño Frio, une eau douce et fraîche parfaite pour échapper à la chaleur. Et de l’autre côté, vous trouverez un petit endroit à l’abri, tout désigné pour la plongée en apnée.

Il faut du temps pour aller à Playa Rincón, mais vous ne le regretterez pas. D’abord, il faut se rendre à Las Galeras, un petit village de pêcheurs du côté nord-est de la péninsule de Samaná (à environ 30 minutes de Santa Barbara de Samaná). L’action dans ce village pittoresque se passe sur sa plage de sable blanc, où les gens du coin se réunissent et dégustent du poisson frais cuisiné dans des cabanas.

Gardez votre appétit et négociez un prix pour une balade de 15 minutes en bateau vers Playa Rincón. Pendant le trajet, vous aurez une belle vue du littoral et des autres plages que vous croiserez.

Playa Rincón est peut-être éloignée, mais elle offre tout de même tout le confort du continent. Vous y trouverez plusieurs restaurants (essayez le Tipico Rubi), des chaises longues et des parasols que vous pourrez louer ainsi que des toilettes. Vous pourrez aussi faire trempette dans l’eau douce et fraîche de la rivière Caño Frio du côté ouest pour vous débarrasser du sable avant de rentrer.

Découvrez un mélange international à Las Terrenas

Situé à mi-chemin sur la rive nord de la péninsule, cet ancien village de pêcheurs est devenu l’une des destinations les mieux cotées au pays. Il abrite une combinaison attrayante de petits restaurants, d’hôtels, de boutiques et de bars ainsi que de nombreux kilomètres de plages vierges.

Des expatriés suisses, allemands, français, canadiens-français et italiens ont tous choisi de vivre ici, ce qui ajoute un élément cosmopolite en parfaite symbiose avec l’ambiance décontractée dominicaine. La route du Pueblo de los Pescadores (village des pêcheurs) a été refaite en promenade, ou paseo maritime, par l’ajout d’un joli pavé. Les anciennes cabines de pêche ont été transformées en bars, restaurants et boutiques. Tout ça fait de la région un endroit charmant à visiter.

Venez pendant la saison d’observation des baleines

La saison idéale pour l’observation des baleines à bosse est de la mi-janvier à la mi-mars. Réservez vos vacances au cours de cette période et vous êtes pratiquement assuré de les voir chanter, s’accoupler, donner naissance ou se séduire au cours d’une excursion d’une demi-journée.

Les femelles donnent naissance dans la baie intérieure calme et chaude, où les baleineaux nouveau-nés peuvent être vus en train de s’ébattre dans l’eau en compagnie de leur mère. Dans la baie extérieure, profonde et agitée, les mâles rivalisent avec ardeur pour gagner les faveurs des femelles. Voyez comment ils parviennent à extirper leur corps en entier de l’eau dans des bonds prodigieux visant à impressionner les dames. Soyez témoins des longs chants lancinants qu’ils émettent, tête baissée et nageoires déployées, et voyez les mâles qui s’affrontent pour garder leur position, tâchant de repousser leurs rivaux de coups de tête et de nageoires.

Des centaines de baleines peuvent se rassembler dans la baie pendant la haute saison. Une réglementation stricte est en vigueur afin de les protéger; choisissez donc un spécialiste pour votre excursion.

Revivez l’histoire à Santa Barbara de Samaná

Santa Barbara de Samaná, la capitale de la province, a été fondée par les Espagnols en 1756. Cependant, la plus grande part de l’architecture originale a été détruite dans un incendie au début du XXe siècle. Seul le célèbre temple rapporté d’Angleterre pour accueillir la communauté méthodiste, connu sous le nom de La Churcha, s’y dresse encore aujourd’hui.

Point de départ des excursions d’observation de baleines, cette ville s’anime de janvier à la mi-mars. La Malecón, une large promenade au bord de l’eau, devient particulièrement bondée lorsque les bateaux de croisière accostent plusieurs fois par semaine, et les kiosques qui la longent regorgent d’objets artisanaux, de t-shirts et de bijoux. Le trépidant marché de produits locaux à l’entrée du village est à ne pas manquer également.

Dining

Restaurants

Que vous recherchiez le luxe ou la saveur locale, voici quelques idées d'endroits où manger qui conviendront à tous les budgets.

Pour en lire davantage

All day adventure

Aventures d’une journée complète

Sortez des sentiers battus et de la zone hôtelière grâce à nos idées d'excursions d'un jour.

Pour en lire davantage

Calendar of events

Calendrier des événements

Vous vous demandez quels seront les festivals et les activités tenus pendant votre visite?


Pour en lire davantage

Boutiques et magasins

Retourner aux choses à faire

Paseo de la Costanera (Las Terrenas)

Le meilleur endroit pour magasiner dans la péninsule de Samaná est le Paseo de la Costanera, situé au centre de Las Terrenas. Ce centre commercial de deux étages accueille plus de 40 petits magasins, boutiques, bars et restaurants. Au centre, un jardin tropical en plein air est aménagé pour vous permettre de relaxer entre deux achats. Tous les samedis, ce jardin accueille un grand marché de produits frais, de fleurs et d’artisanat de la région.

Passez par la boutique Ginkgo Caribe pour admirer la collection de bijoux faits d’ambre et de larimar. Terrenas en Plata offre également un beau choix de superbes bijoux autant de fabrication dominicaine qu’étrangère. Demandez conseil aux propriétaires, Elisabeth et Jean-Paul. Il y en a pour tous, même les enfants. Pour des bijoux haut de gamme vraiment originaux, passez à la bijouterie d’à côté, Arte di Murano. Puis, rafraîchissez-vous en dégustant un jus d’ananas fraîchement pressé et un sandwich sur la terrasse du Tiki Snack.

Haitian Caraibes Art Gallery (Las Terrenas)

Partout en République dominicaine, vous verrez en vente ce qui semble être des peintures haïtiennes. Cependant, si vous désirez vous procurer des peintures authentiques, visitez la galerie Haitian Caraibes Art Gallery située sur la rue principale (Calle Principal) à Las Terrenas. Claude Lachamp, propriétaire de la galerie et ancien journaliste haïtien, est un véritable connaisseur. Il expose des œuvres d’artistes reconnus comme Dabadie, Prosper Pierre-Louis et Calixte Henry et vend également sa propre marque d’excellents cigares dominicains.

Pueblo Principe (Santa Barbara de Samaná)

ShoppingDans ce lot de boutiques colorées récemment construites près de la promenade Malecón à Samaná, vous trouverez de tout, que ce soit des bijoux, des vêtements ou des cadeaux. Il y a même un petit casino à l’extrémité de cette allée de boutiques. Et pourquoi ne pas vous arrêter à la Harrison’s Fine Caribbean Jewelers? C’est la plus grande chaîne de bijouteries de la République dominicaine, présente au pays depuis plus de trois décennies. Difficile de résister aux magnifiques petits trésors en argent qu’elle propose.

The Malecon (Santa Barbara de Samana)

Lorsque les bateaux de croisière arrivent, les gens de la région installent leurs kiosques le long de la promenade Malecón. Des marchands y vendent des t-shirts, de l’artisanat et de petits souvenirs, mais c’est l’ambiance animée qui fait le gros du plaisir.

Restaurants

Retourner aux choses à faire

Tipico Rubi (Playa Rincón) (fruits de mer, $)

Installé dans des huttes géantes, directement sur le sable de Playa Rincón, ce restaurant propose les mets grillés faits des ingrédients les plus frais que vous aurez jamais mangés. En effet, les poissons et les fruits de mer arrivent directement des bateaux des pêcheurs. Que vous optiez pour du poisson, de la langoustine, du homard ou toute autre prise de la journée, on le grillera pour vous, devant vous. Vous n’aimez pas les fruits de mer et le poisson? Aucun problème. Ce restaurant offre aussi du poulet et d’autres viandes.

Les légumes sont lavés à l’eau distillée, alors n’hésitez pas à en manger. D’ailleurs, essayez donc la salade du jardin. Il s’agit d’un mélange de roquette ultra poivrée, de tomates, de chou et de carottes de la région. Les légumes sont goûteux comme si vous veniez de les récolter. Et les frites sont faites de pommes de terre fraîches coupées à la main.

Prenez un piña colada comme dessert. Il est servi dans un ananas frais et sucré. Au Tipico Rubi, tout est délicieux, jusqu’au café.

La Terrasse (Las Terrenas) (fruits de mer, $$)

La maison blanche du village Pueblo de los Pescadores, avec son ambiance romantique et son éclairage aux chandelles, est un incontournable pour les gens de la région. On y sert des plats de fruits de mer de style bistro français comme le vivaneau en papillote et le mahi-mahi grillé. Au-dessus du sable, dans ce restaurant sur pilotis, vous pourrez observer toute l’action de l’océan. D’ailleurs, vous pourriez même voir votre homard, pêché juste devant vous.

Le Thalassa (Las Terrenas) (cuisine française, $$)

Cet endroit chic aux planchers de bois et au toit fait de branches de palmiers est d’une élégance décontractée. Situé en face de la plage Las Ballenas dans le village Pueblo de los Pescadores de Las Terrenas, c’est le nouvel endroit de l’heure pour les gens de la région.

Le jeune chef et propriétaire français vient de Marseille et il a beaucoup de talent en cuisine. Des plats tels que des crevettes farcies de calmars, du bœuf grillé saignant et tendre et du poulet au cari sont servis dans des portions généreuses et accompagnés d’une salade et de légumes. Les cocktails sont préparés avec expertise et le restaurant possède une belle carte des vins.

The Beach (Playa Cosón) (fruits de mer, $$)

The Beach est un restaurant et un club de plage sur la superbe Playa Cosón près de Las Terrenas. La maison de style plantation en plein air se trouve dans un jardin tropical et fait partie de la propriété de l’hôtel privé très hautement coté, Peninsula House. Le menu change chaque semaine, mais demeure axé sur l’océan : poissons et fruits de mer. Essayez des plats comme les crevettes en sauce au fruit de la passion et les salades de fruits et de légumes locaux.

La Cuca Marina (Las Terrenas) (cuisine italienne, $$)

Situé au Pueblo de los Pescadores à Las Terrenas, ce restaurant de bord de mer est petit et charmant. Vous pouvez regarder l’océan et entendre les vagues s’échouer pendant que vous mangez. Commencez par une entrée de viandes froides italiennes, puis commandez des queues de homard ou des pâtes maison comme plat principal. En général, la nourriture est cuite sur un four au feu de bois ou sur le gril. Gardez-vous un peu de place pour le dessert aux pommes.

The French Bakery (Las Terrenas) (boulangerie, $)

Prenez un café, une baguette et un pain au chocolat à cette boulangerie de la Plaza Taina à Las Terrenas. C’est comme faire une halte à Paris... dans les tropiques.

Restaurant Chino (Santa Barbara de Samaná) (cuisine chinoise, $)

Dressé au sommet d’une colline de Santa Barbara de Samaná, le Restaurant Chino offre une vue époustouflante. Assis sur le patio, dégustez des mets chinois de style rétro, comme du chop suey, du chow mein, des pâtés impériaux et une soupe wonton. Cet endroit offre tous les classiques de la cuisine chinoise nord-américaine.

Pizza Playa (Las Terrenas) (pizzas, $)

Situé sur le bord de la mer au Pueblo de los Pescadores à Las Terrenas, ce restaurant au décor coloré rehaussé de tableaux d’artistes des Caraïbes est installé dans une ancienne maison de pêcheur avec une vaste terrasse donnant sur l’océan et offre le plus grand choix de pizzas en ville. Dans une ambiance détendue où les familles sont les bienvenues, vous profiterez du panorama pendant que votre pizza cuit dans le four à bois. Des salades, des homards et des crevettes sont également offerts.

Enfants

Retourner aux choses à faire

Visitez la célèbre Cayo Levantado(tous les âges)

Cette petite île au large de Santa Barbara de Samaná est l’un des endroits les plus célèbres du pays, ayant servi de toile de fond dans de nombreuses publicités bien connues. Les eaux claires comme du cristal y passent par toutes les teintes de bleu et son sable ultra fin est d’un blanc immaculé.

Les invités du Gran Bahia Principe Cayo Levantado séjournent sur l’île. Cependant, même si vous n’êtes pas un invité de cet hôtel, vous pouvez quand même prendre un bateau et venir sur l’île pour y profiter de la plage publique. Avec ses boutiques de cadeaux, son restaurant-bar et ses toilettes, c’est un superbe endroit à visiter en famille. En plus, pendant la saison des baleines à bosse, on peut y observer leur rituel d’accouplement.

Retournez à la nature en visitant Ecotopia (tous les âges)

Ecotopia est une réserve naturelle privée de plus de 30 hectares, tout juste au sud-ouest de Las Terrenas. C’est un endroit idéal pour se retrouver dans la nature. Votre famille et vous pourrez y voir des centaines d’arbres rares, des plantes exotiques, des fleurs tropicales et des orchidées. Suivez les sentiers à pied pour explorer comme bon vous semble ou engagez un guide qui vous en apprendra plus sur les plantes, les oiseaux et les reptiles que vous croiserez sur votre route. Au bout du sentier se trouve un bassin naturel d’eau froide provenant de la rivière dans lequel vous pourrez sauter pour vous rafraîchir.

Apprenez-en plus sur les baleines à bosse au musée de la baleine et centre de la nature (tous les âges)

Visitez le petit musée situé du côté ouest de la promenade Malecón à Santa Barbara de Samaná. Il est géré par le Centre pour la conservation et l’éco-développement de la baie de Samaná et est consacré aux baleines à bosse. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ces magnifiques mammifères et observez un squelette entier! Les enfants aimeront aussi écouter les sons que produisent ces créatures incroyables et regarder leurs bouffonneries sur vidéo.

Explorez la région en VTT ou à cheval (6 ans et plus)

KidsLouez un VTT et partez explorer la campagne par vous-même ou joignez-vous à une excursion. Un certain nombre d’organisateurs d’excursions acceptent les groupes et les enfants (6 ans et plus). Cependant, les enfants de moins de 15 ans peuvent être passagers seulement. Vous découvrirez un paysage réellement authentique en visitant des plages, des cascades et de petites plantations.

Toutefois, si vous préférez voir Samaná de la même façon que les gens de la région, faites-le à cheval. Le cheval est encore le seul moyen de transport pour bien des Dominicains vivant loin des villes principales.

Vous pourrez admirer tous les beaux paysages et les enfants s’amuseront à s’improviser cowboys et cowgirls pour la journée. Les enfants de 10 ans et plus peuvent monter leur propre cheval et même mener la file.

Il s’agit d’ailleurs d’une excellente sortie spontanée puisque les chevaux et les guides peuvent être embauchés à la dernière minute presque partout. De plus, c’est un excellent moyen de découvrir la campagne dominicaine. Les excursions à cheval organisées sont offertes à Samaná, à Las Galeras, à Las Terrenas et à El Limón.

Allez faire un tour à la plage(tous les âges>

Le complexe Playa Las Ballenas, situé à l’ouest de Las Terranas, est très prisé pour ses longues plages de sable blanc et ses installations de sports nautiques. Les jeunes adoreront s’amuser dans l’eau fraîche du fleuve Rio Las Terranas, là où il rencontre l’océan.

Vie nocturne

Retourner aux choses à faire

Gaia Club (Las Terrenas) (discothèque, $$)

La discothèque à trois étages Gaia est véritablement l’endroit où sortir à Las Terrenas. L’action commence juste un peu après minuit et se poursuit jusqu’aux petites heures du matin. Jeux de lumières, lasers, machines à brouillard, tout y est. Vous pouvez y faire la fête toute la nuit, sur trois styles de musique différents des meilleurs DJ et dans trois ambiances parfaitement distinctives.

Au premier étage, on joue de la musique house, tropicale, électronique et d’autres genres. Au deuxième, un étage plus exclusif réservé aux clients privilégiés, on peut se divertir sur des airs de musique de danse, de hip hop ou de mérengué. Au troisième étage, le Penthouse, le DJ fait jouer des vinyles et de la musique d’ambiance.

Sirotez un Blue Hawaii (un mélange de curaçao bleu, de jus d’ananas et de liqueur de crème de noix de coco) et dansez toute la nuit. L’endroit est particulièrement dynamique les fins de semaine, mais on y tient également de nombreux événements spéciaux et soirées thématiques en semaine.

El Mosquito Art Bar (Las Terrenas)(bar-salon, $)

Ne manquez pas le coucher du soleil sur la plage au Pueblo de los Pescadores dans ce petit bar intime au bord de la mer. Commandez un mojito et une entrée froide à grignoter, puis asseyez-vous et profitez en direct du talent de musiciens nouveau jazz ou d’ambiance. Et n’hésitez pas à faire le tour des lieux pour admirer les œuvres originales qui y sont exposées.

El Toro Sobre el Techo (Las Terrenas) (discothèque, $$)

Les DJ réussissent à créer une ambiance enflammée pendant les grandes fêtes et les soirées thématiques. Les célibataires aimeront également l’atmosphère latine et la clientèle diversifiée. Les vibrations de la musique vous mèneront directement à cette discothèque située sur la plage, au Pueblo de los Pescadores.

Xava C Bon Bar & Tapas (Las Terrenas)(discothèque, $)

Amusez-vous et bougez sur des rythmes latins et de la musique techno dans cette nouvelle discothèque de Las Terrenas. Vous pourriez même y rencontrer des membres de l’école de danse Salsa Caribe Group, qui vous aideront à perfectionner vos pas. C’est un endroit à l’ambiance amicale; n’hésitez donc pas à vous mêler aux autres.

Bars de la promenade Malecón à Santa Barbara de Samaná(bars, $)

NightlifeNightlife in Samana is concentrated near the Malecon. Walk along the boardwalk, listen to the music and pick your place. They’re open-air, friendly and filled with locals just relaxing.

La vie nocturne à Samaná est centrée sur la promenade Malecón. Marchez sur la promenade, écoutez la musique et faites votre choix. Les bars sont en plein air, sympathiques et bondés de gens du coin qui viennent s’y détendre.

Plus tard la nuit, l’action se déplace souvent vers le Restaurant Julito’s, situé sur une plage à proximité. C’est l’occasion parfaite de danser sous les étoiles. Exercez votre espagnol et suivez la foule. Prenez exemple des habitués et dégustez une bonne bière froide.

Aventures d’une journée complète

Retourner aux choses à faire

Même si la musique est partout en République dominicaine, la péninsule de Samaná, qui dépasse de la côte nord de l’île comme un gros pouce, attire particulièrement les amoureux d’aventure. Ses plages désertes, ses rochers calcaires escarpés répartis le long de l’océan, ses vents hurlant parfaits pour le surf cerf-volant et une grande variété d’animaux et d’oiseaux marins font de cet endroit une destination de vacances inoubliable.

Les belles plages de SamanáPour commencer, cette péninsule attrayante abrite Playa Rincón, que certains voyageurs décrivent comme la plage la plus magnifique et la mieux préservée des Caraïbes. Certes, il vous faudra prendre un bateau pour vous y rendre, mais dès que vous poserez le premier regard sur son étendue, vous en resterez bouche bée.

Les belles plages de Samaná

Pour commencer, cette péninsule attrayante abrite Playa Rincón, que certains voyageurs décrivent comme la plage la plus magnifique et la mieux préservée des Caraïbes. Certes, il vous faudra prendre un bateau pour vous y rendre, mais dès que vous poserez le premier regard sur son étendue, vous en resterez bouche bée.

Une plage soyeuse et bordée de palmiers, comme on en voit sur les cartes postales, s’étend vers le sud-est sur 5 km à partir des hauteurs calcaires de Cape Cabrón. Des récifs coralliens brisent la houle de l’océan et donnent refuge à un lagon d’une eau turquoise irrésistible.

L’odeur du vivaneau rouge poêlé attire les vacanciers vers l’extrémité de la plage pour le repas du soir. Toutefois, à l’exception du restaurant qui prépare ce poisson et qu’exploitent des Dominicains, il n’y a aucun autre commerce à Playa Rincón. De fait, on peut souvent compter sur une main le nombre de personnes se trouvant en même temps sur la plage.

Un peu moins agréable pour la baignade mais bonne deuxième pour ce qui est de sa beauté naturelle, Playa Fronton se trouve près de la pointe retirée de Cabo Samaná, l’une des meilleures régions pour l’escalade au pays. À partir du tranquille village de pêcheurs de Las Galeras, vous pouvez prendre un bateau pour vous y amener.

Le capitaine jettera l’ancre trente minutes plus tard et vous n’aurez qu’à marcher jusqu’à la rive de Playa Fronton. Un petit bar sur la plage y est le seul signe de civilisation. Des faucons pèlerins semblent flotter dans la brise avant de venir se percher sur les parois de l’escarpement calcaire surplombant la plage.

Alors que la plupart viennent à Fronton pour s’imprégner de l’état encore sauvage de ce promontoire côtier et peut-être y prendre une bonne bière El Presidente, les plus téméraires y mettent leurs limites à l’épreuve sur l’un des parcours d’escalade de la falaise. Laissez-vous guider par les prises usées (semblables à des poches ) et par les grandes stalactites caractéristiques de la présence de calcaire en bordure de la mer.

Observez les baleines

Playa Fronton se situe tout près de l’extrémité est de la péninsule de Samaná. Elle est séparée de la rive nord du pays par l’immense baie de Samaná, d’une grande richesse biologique et connue pour ses baleines à bosse. Ces énormes mammifères passent l’été à se nourrir le long de la côte atlantique de l’Amérique du Nord et du Groenland, puis prennent la direction du sud.

Ils donnent naissance à leurs baleineaux et les élèvent dans les eaux dominicaines chaudes et calmes. La baie de Samaná constitue l’habitat le plus riche de l’île pour les baleines à bosse. Elle attire des milliers de ces mammifères chaque année et encore plus de touristes espérant les entrevoir. Janvier et février sont les meilleurs mois pour leur observation.

« Il y a vingt ans, on en connaissait très peu sur ces baleines », d’affirmer Kim Beddall, native de l’Ontario et propriétaire de Whale Samaná. C’est cette entreprise qui a lancé, à elle seule, l’industrie de l’observation des baleines dans cette grande baie. « Maintenant, les gens du coin sont très fiers de leurs baleines et prennent leur protection très au sérieux. »

Prenez la route de la cascade El Limón

Pour avoir un aperçu de la zone intérieure de la péninsule de Samaná, aventurez-vous dans ses collines verdoyantes parsemées de petites fermes, à mi-chemin entre Santa Barbara de Samaná et Las Terrenas. C’est également à partir de là que vous pourrez accéder à un trésor d’eau douce : la cascade El Limón faisant 44 mètres de hauteur. Faites une halte à l’un des ranchs que vous croiserez le long de la route et dégustez-y un cocido, un plat local particulièrement prisé des Dominicains et consistant en un riche ragoût de bœuf accompagné de riz, de haricots et d’un à-côté de frites de yucca. Vous reprendrez ainsi des forces pour la suite du trajet d’une heure.

Très énergiques, des jeunes du coin servent de guides, suivant les sentiers sinueux à travers les prés et les bosquets d’arbres et de plants portant papayes, citrons, pamplemousses (gros comme des ballons), bananes, graines de café, yuccas et ignames. Et plus on progresse, plus on discerne le ruissellement de l’eau, comme le frémissement des feuilles, qui s’accentue à mesure que le cheval avance au pas dans la vallée densément boisée.

Les chevaux sont ensuite laissés à paître et à boire près du sommet de la cascade. Un escalier glissant creusé dans la pierre vous mènera au bas de la chute. Si vous êtes vraiment téméraires, suivez les guides enthousiastes qui grimpent à l’aide de prises dissimulées par l’eau jusqu’à atteindre un petit piédestal de pierre à un tiers du haut de la cascade. Une fois là, le meilleur moyen de descendre est de sauter dans le bassin d’eau plus bas! Mais attention, cette activité ne convient vraiment pas à tout le monde.

Déchaînez-vous à Las Terrenas

Il n’y a rien de mieux pour terminer un séjour à Samaná que Las Terrenas, la capitale de la vie nocturne et des sports nautiques de la péninsule de Samaná. Le jour, le ciel bleu au-dessus de la mer prend les couleurs de centaines de cerfs-volants de surf, et la nuit, les bars se remplissent de touristes espagnols, français, italiens, allemands et anglais. L’air humide et chaud flotte sur ce bord de mer trépidant et se mélange aux rythmes de la musique mérengué et à l’odeur alléchante du poisson frit.

Spontanément, vos pieds battront la mesure, réchauffant votre âme hivernale et vous inspirant d’autres plans de voyage qui vous ramèneront à cette péninsule irrésistible.

Calendrier des événements

Retourner aux choses à faire

Observation de baleines (mi-janvier à mi-mars)

Les baleines à bosse arrivent en masse dans la baie de Samaná pour se reproduire et élever leurs petits dans ce sanctuaire. Tous les hivers, des milliers de ces mammifères migrent des eaux froides du nord vers les eaux chaudes et claires de la baie. Écoutez le chant d’amour solitaire du mâle et soyez témoin des coups de nageoires, coups de queue et sauts incroyables de l’espèce de baleine la plus active de l’Atlantique.

Fête sur la plage à Las Terrenas (avril)

L’heure est à la fête à Playa Las Terrenas où des artistes et des DJ vous feront vous déchaîner toute la nuit. Les résidants comme les touristes s’agglutinent autour de la piste de danse et regardent la foule qui afflue vers l’action.

Festival des récoltes et fête de San Raphaël (août à octobre)

Chaque automne, le village de Santa Barbara de Samaná célèbre tant le festival protestant des récoltes que la fête catholique de Saint Raphaël. Venez admirer les danses traditionnelles d’inspiration africaine et écouter la bamboula, une musique que l’on s’active à garder vivante particulièrement dans la péninsule.

La bamboula est issue de la musique des Caraïbes françaises, mais elle découle également de la musique afro-américaine des débuts de l’arrivée des Africains en Nouvelles-Orléans. Aujourd’hui, elle est très peu jouée bien qu’un organisme de promotion des traditions dominicaines, appelé Bayahonda Cultural Foundation, tente de la préserver et encourage le tourisme culturel durable dans la péninsule de Samaná. Ces festivals ont lieu tous les vendredis, de la fin du mois d’août à la fin d’octobre, dans les églises de Samaná.

Fiestas Patronales (début décembre)

Les Fiestas Patronales, ou festivals des saints-patrons, sont des célébrations tenues en l’honneur des divers saints adoptés par les villes et les municipalités. Ces festivals ont lieu dans toute la République dominicaine. À Santa Barbara de Samaná, ce festival est célébré avec de la musique et de la danse bamboula.

Caractéristiques locales

Retourner aux choses à faire

Le vent et la faune sont deux merveilleuses raisons de sortir et d’explorer la péninsule de Samaná. Cette portion aventureuse de la République dominicaine est en effet le point de départ d’excursions dans le spectaculaire parc national Los Haitises. D’une superficie de plus de 1 600 mètres carrés, ce parc renferme une forêt vierge intérieure, des basses-terres couvertes de mangroves, des grottes isolées et des centaines de petites îles ne demandant qu’à être découvertes.

Observez les oiseaux et les chauves-souris et découvrez un morceau d’histoire au parc national Los Haitises

Local featureLe parc national est aussi le refuge de 120 espèces d’oiseaux reproducteurs et l’un des rares endroits, d’ailleurs reconnu mondialement, où niche la buse de Ridgway, une espèce en voie de disparition découverte en République dominicaine.

Comme on met une heure pour traverser la baie de Samaná à partir de Santa Barbara de Samaná, l’eau est l’un des meilleurs moyens de vivre la splendeur de ce parc. Dès la mise à l’eau d’un kayak du pont du bateau d’excursion, vous serez immédiatement enveloppé par les sons, les odeurs et les paysages de cet endroit fantastique et, devant vous, se révéleront de petites îles de calcaire gris usé par le temps et au sommet garni d’une végétation dense et luxuriante.

Vous verrez des milliers d’oiseaux tant sur l’eau que sur terre, dont la frégate mâle qui gonfle sa gorge rouge pendant la parade nuptiale ainsi que les urubus à tête rouge et les pélicans qui filent comme des ptérodactyles. Sur le littoral escarpé, vous pourrez vous laisser dériver dans l’ombre des mangroves et dans un silence que ne viendra briser que le cri de gorge occasionnel d’un héron. On s’y croirait dans un monde perdu.

D’ailleurs, ce parc propose une autre entrée dans un monde insolite : celui de ses grottes célèbres. San Gabriel est la grotte la plus visitée. Des stalactites pendent de sa voûte et des colonies de chauves-souris s’entassent dans des alcôves sombres en attendant la nuit.

Ce qui étonne le plus de San Gabriel, c’est le pétroglyphe (ou gravure sur pierre) d’un âge inconnu, représentant des personnages qui semblent presque extraterrestres. Primitive mais d’une beauté mystérieuse, cette œuvre isolée est attribuable aux Taïnos, les habitants autochtones d’Hispaniola (l’île qui héberge Haïti et la République dominicaine).

« C’est un aperçu d’une culture et d’une société disparues », affirme le guide, Harry Sosa. Les excursions, qui comprennent le repas du midi, le transport aller-retour et un guide expérimenté, sont accessibles à partir de 58 $ US auprès de Marivana Tours.

Chevauchez la vague, entraîné par un cerf-volant

Comme partout sur la côte de la République dominicaine, la péninsule de Samaná attire les amateurs de surf cerf-volant et les autres accros de sports nautiques. Cependant, il y a ici une différence de taille. En effet, les jours de grand vent, alors que des centaines de cerfs-volants et de planches colorent le large de Puerto Plata, les eaux des abords du village de Las Terrenas n’en comptent que quelques douzaines.

Les adeptes expérimentés préfèrent peut-être des vents de plus de 30 km/h, mais un modeste 15 km/h est parfait pour une première leçon. Pratiquer le surf cerf-volant pour la première fois, c’est comme faire un premier tour de vélo : le concept est fort simple, mais la pratique, difficile.

Les pieds sont attachés à une planche de surf ou à une planche à neige hybride et le corps, à un harnais à la taille, lequel est relié à une série de cordes attachées à un cerf-volant en forme de demi-lune conçu pour maîtriser le vent.

Bientôt, on sent la brusque montée du vent qui entraîne le cerf-volant. Sous la planche, des bancs de poisson se faufilent en lueurs argentées dans l’eau peu profonde. Vous sentirez vite la montée d’adrénaline atteindre votre esprit. L’eau, le vent, une planche et un cerf-volant : voilà tout ce dont vous avez besoin. D’ailleurs, un sport comme celui-ci, qu’on peut pratiquer sans frais d’entrée ou billet de remontée, procure un réel sentiment de liberté. C’est sans doute la raison pour laquelle tant de gens ne peuvent plus se passer des plaisirs de la vie sous le vent de la péninsule de Samaná.