Vous aimez Ocho Rios / Runaway Bay?

Réserver un forfait vacances

Autres destinations aux Jamaïque :

Si vous aimez Ochos Rios/Runaway Bay,
vous risquez d'aimer :

call our call centre at 1-855-735-6323

Vous voulez en savoir plus?

Nos agents compétents adorent parler voyages.

Appelez-nous au
1-855-735-6323.

Escaladez les chutes de Dunn's River Falls

Attractions and activitiesCette aventure unique en son genre consiste à faire l'ascension d'une série de cascades d'une hauteur de 186 mètres. L'expédition commence sur la magnifique plage de sable blanc de la rivière Dunn. Il s'agit d'une expérience exaltante et éprouvante en raison des pierres glissantes et de la force des eaux tumultueuses.

Le moyen le plus sûr de grimper consiste à suivre un guide. Assurez-vous de porter des chaussures adéquates qui possèdent une bonne adhérence et de rester en groupe pour obtenir de l'assistance physique (et morale) s'il y a lieu. Les membres du groupe forment une chaîne qui vous permet d'apprécier l'esprit de camaraderie animant les visiteurs du monde entier. Il est possible que vous préfériez venir en matinée pour arriver avant les bateaux de croisières. En effet, ceux-ci peuvent prendre jusqu'à 3 000 touristes par jour à leur bord au départ d'Ocho Rios.

Grimpez les chutes plusieurs fois ou relaxez simplement à l'ombre dans les eaux de source minérale tourbillonnantes. Les guides vous offriront de l'assistance en vous disant à quel endroit marcher, sauter et vous tremper.

Il est possible d'acheter ou de louer des chaussures adéquates dans l'aire de kiosque. Des boissons et des services de photo sont également disponibles. En sortant, vous passerez à travers un marché d'artisanat qui propose différents souvenirs. Apportez de l'argent comptant pour vous procurer des marchandises et offrir un pourboire à votre guide. Le coût d'entrée au parc est gratuit. Le coût pour escalader les chutes est de 15 $ US pour les adultes (non-résidents) et de 12 $ US pour les enfants (2 à 11 ans).

Découvrez White River Valley en bouée

Attractions and activitiesCette aventure de 90 minutes commence sous la structure d'un pont espagnol construit au 17e siècle. Les guides fournissent les gilets de sauvetage, invitent à la camaraderie et communiquent leurs connaissances. Apportez de l'argent comptant avec vous pour savourer du poulet à la jamaïcaine et déguster une Red Stripe froide où se trouve l'aire de repos en aval de la rivière. Faites attention si les guides disent : « Coudes à l'intérieur! » lorsque le passage devient étroit, puis sortez-les ensuite pour un travail bien fait.

Le safari en bouée prend fin à l'endroit où les installations sont peintes de couleur bonbon et aménagées comme un village. Chukka Coke organise cette excursion. Le prix est de 64 $ US pour les adultes et de 45 $ US pour les enfants (six ans et plus). Cette excursion et la visite de la canopée en tyrolienne constituent un forfait intéressant.

Contemplez la vue à couper le souffle à Firefly

Une statue de Sir Noel Coward met en scène le dramaturge et acteur en train de se reposer dans son coin de jardin favori à Firefly. Le point de vue au sommet de la falaise surplombe la baie de Port Maria et l'île de Cabarita. Lorsque le ciel est clair, il est possible de voir jusqu'à Cuba!

En 1956, Coward a construit un simple pavillon ici où il a vécu jusqu'à sa mort en 1973. En fait, il est enterré sous une dalle de marbre blanc dans la partie nord-est de la propriété. Le plateau a déjà été le refuge de Tainos. Auparavant, le pirate Henry Morgan s'était installé à cet endroit pour surveiller l'arrivée de galions espagnols en mer. Il avait construit un tunnel s'étirant sur des dizaines de mètres jusqu'à la rive. Des siècles plus tard, Coward et ses amis ont utilisé le tunnel comme raccourci jusqu'à la mer.

La maison de Coward est ouverte aux visiteurs, qui peuvent arpenter les halls autrefois fréquentés par des invités comme Elizabeth Taylor, Sean Connery et Audrey Hepburn. N'oublions pas que le voisin, Ian Fleming, a recommandé Coward pour jouer le rôle de l'ignoble Docteur No dans le premier film de James Bond. La table de la salle à manger est mise comme elle l'était lors de la visite de la Reine-Mère en 1965. Vous pourrez même voir les peintures de Coward, ses carnets d'écriture et deux pianos polis. Firefly possède également une véranda et un bar pour les visiteurs. L'entrée est d'environ 10 $ US.

Explorez les grands espaces dans les parcs et les jardins

Savourez la beauté naturelle loin des attractions touristiques achalandées. Le jardin Shaw Park Botanical Gardens, qui s'étend sur 10 hectares, offre une vue sur la baie d'Ocho Rios, une chute stupéfiante et une végétation luxuriante composée d'orchidées et de fougères. Contemplez le banian indien de 31 mètres qui a été planté ici en 1920. L'entrée est de 10 $ US. Un bar et une boutique de cadeaux se trouvent également sur le site.

À Coyaba River Garden, situé à proximité, George le paon pavane parmi les hedychiums, balisiers, vignes arborescentes et cèdres massifs. Un grand nombre d'hibiscus elatus bleus surplombent la chute d'eau. Un pont accessible en fauteuil roulant offre une vue sur Ocho Rios en contrebas. On retrouve également un petit musée qui s'intéresse à l'histoire de la paroisse de St. Ann, ainsi qu'un café et une boutique de cadeaux. L'entrée au parc est de 10 $ US. Les guides travaillent à pourboires.

Cranbrook Flower Forest, qui se trouve à mi-chemin entre St. Ann's Bay et Runaway Bay, est un havre de 52 hectares rempli de bégonias, de philodendrons, de bambous géants et d'oiseaux exotiques. La forêt tranquille permet de faire du vélo de montagne ou d'emprunter un sentier de randonnée pédestre le long de Little River pour se rendre aux chutes d'eau. L'entrée est de 10 $ US.

Dolphin Coves

Enfants

Si vous cherchez quelque chose à faire en famille à Ocho Rios - Runaway Bay, vous n'avez pas à chercher plus loin.

Pour en lire davantage

Evita

Restaurants

Que vous recherchiez le luxe ou la saveur locale, voici quelques idées d'endroits où manger qui conviendront à tous les budgets.

Pour en lire davantage

Dunns

Caractéristiques locales

Nous connaissons les activités les plus prisées des habitants de Ocho Rios - Runaway Bay.

Pour en lire davantage

Boutiques et magasins

Retourner aux choses à faire

L’argent comptant est roi à St. Ann, particulièrement le dollar jamaïcain (JMD), qui est accepté partout sur l’île et constitue presque le seul mode de paiement possible dans les régions rurales. Les petites coupures sont pratiques, comme les billets de 500 $ JMD. Les cartes de crédit et le dollar américain sont aussi largement acceptés dans les régions touristiques.

Complexe Island Village

Le complexe de magasinage et de divertissement en plein air dans la baie située à l’ouest d’Ocho Rios offre un véritable paysage de carte postale avec ses boutiques aux couleurs pastel. Si vous souhaitez acheter des marchandises hors taxes à un prix avantageux, il s’agit d’un bon endroit pour commencer. Vous trouverez ici des souvenirs inspirés de la thématique rasta, le café de renommée mondiale Blue Mountain et des bijoux raffinés. Vous pouvez même vous procurer une montre Rolex ou Tissot au Swiss Store qui se trouve à côté du Margaritaville Bar & Grill.

Le magasin Puma est situé à côté d’un vaste amphithéâtre dans lequel on retrouve une chute d’eau au pied de la scène. L’aire recouverte de pelouse et où l’on retrouve un magnifique aménagement paysager est rehaussée par une statue de la légende du reggae Bob Marley. Réfugiez-vous à l’ombre dans une salle de cinéma présentant les films les plus récents. Ce centre commercial tout-en-un est extrêmement populaire auprès des groupes de passagers qui voyagent à bord de bateaux de croisières.

Centre commercial Ocean Village

Le modeste centre commercial Ocean Village, qui se trouve à proximité de Turtle Beach au centre-ville d’Ocho Rios, est le lieu de magasinage de prédilection des gens du coin.

Le centre commercial propose un salon de coiffure, un barbier, une banque, une pharmacie, un supermarché et un comptoir de crème glacée. Western Sports vend les meilleures marques de vêtements et d’équipement de sport, comme des articles de pêche, des bâtons de cricket, des raquettes de tennis et même d’élégants sacs à main. De l’autre côté se trouve Engen Fine Clothing, qui propose des marques branchées comme Jah Reason de Jamaïque et Black Jack de L.A. La boutique tranquille offre des robes bain-de-soleil, des pantalons en lin, des jeans originaux et des chemises tape-à-l’œil.

Ocean Village se trouve à côté de Joseph’s Department Store. Ce magasin climatisé et bien organisé propose des articles à rabais tous les jours et offre une grande variété de vêtements et d’accessoires pour les enfants. Ce commerce se trouve juste à côté du marché d’artisanat, manifestement très différent.

Le marché d’artisanat d’Ocho Rios

Pour vivre une aventure amusante au marché, préparez-vous à jouer. Négociez le prix d’articles en lin brodés, de chapeaux de paille, de colliers de perles, de coquilles de conques et de verres en bambou sculpté. Vous pouvez également essayer d’obtenir trois t-shirts originaux pour le prix d’un.

Dans les kiosques minuscules sous des toiles bleues, les marchands essaient presque toutes les techniques pour attirer votre attention. Si vous n’êtes pas intéressé, poursuivez votre chemin. Un sourire poli est également très efficace.

Vous pouvez aussi observer les peintres et les sculpteurs créer leurs œuvres. Les sculptures de cèdre et d’acajou représentant la faune des Caraïbes figurent parmi les pièces d’artisanat les plus raffinées que l’on trouve ici.

Aéroport international Sangster

Votre point d’entrée à Ocho Rios et Runaway Bay est l’aéroport Sangster de Montego Bay, où se trouve le plus grand mail hors taxes du pays.

Le Coffee & Spice Shop vend du café Blue Mountain emballé dans des sacs de jute. Vous pouvez également vous procurer de petits contenants d’assaisonnements à la jamaïcaine et des bouteilles de ketchup aux bananes, du xérès au poivre Busha Browne (pour les soupes et les vodka-tomates) ainsi que la sauce au piment Scotch bonnet et autres trempettes enflammées.

Vos meilleurs achats : Le magasin d’alcools Blue Mountain offre une vaste gamme de produits propres à l’île. Le rhum Appleton Extra 12 ans d’âge (24 $ US pour un litre) et le rhum blanc Rum-Bar Premium Overproof (7 $ US pour 750 ml) sont de bons choix. En raison de sa rareté sur le continent, une bouteille de liqueur au poivre de Cayenne de Wray & Nephew (10 $ US) représente un choix encore meilleur. Il s’agit d’un alcool au goût boisé dont la dégustation pourrait bien devenir une tradition lors de vos vacances. Pour votre commodité, le magasin emballe vos bouteilles dans des boîtes de transport résistantes.

Restaurants

Retourner aux choses à faire

Evita’s (cuisine italienne, $$-$$$)

Evita’s a de quoi plaire à tout le monde. Ce restaurant est populaire auprès des gens du coin, des familles et des couples en raison de sa magnifique vue sur la colline, sa délicieuse nourriture et son excellent rapport qualité-prix. La propriétaire, qui a donné son nom au restaurant, propose des plats italo-jamaïcains depuis 1989. Les invités dégustent des créations jamaïcaines comme le Reggae-Toni, un plat de pâtes fusion comprenant du poulet sauté et des champignons dans une sauce crémeuse au cari rehaussée de noix et de raisins.

Evita, ou Eva comme les gens du coin l’appellent, accueille tous ses clients, parmi lesquels on compte notamment des membres de la royauté britannique, des légendes jamaïcaines (« Mama » Marley et Chris Blackwell) ainsi que Keith Richards, des Rolling Stones. Peu importe à quel point le restaurant est achalandé, l’hôte accueille tous les clients à leur table pour leur décrire ses plats avec le sourire.

Commencez par des antipasti. Le cocktail de crevettes géantes grillées est excellent. Il est servi dans un verre à martini et accompagné d’une sauce rafraîchissante et d’une énorme tranche de citron. Les plats principaux comprennent le spaghetti épicé à la jamaïcaine, la lasagne rastafari (végétarienne), le carré d’agneau et le homard grillé. Le dessert a également une histoire, comme vous le dira Evita avec son charmant accent vénitien.

La tarte au chocolat Bobsled était au départ un plat maison servi pour la Saint-Valentin. Toutefois, la propriétaire en était tellement satisfaite qu’elle a décidé de l’ajouter à son menu. Pour couronner la soirée, essayez un verre de liqueur au poivre de Cayenne, alors que le soleil se couche sur Ocho Rios en contrebas.

Si vous en avez la chance, demandez à Evita de vous raconter l’histoire d’amour comique qui l’a amenée en Jamaïque. Elle adore raconter cette histoire. Vous pouvez également lui demander pour quelle raison elle a ouvert un restaurant « Je revenais toujours en Jamaïque, mais j’étais incapable de trouver un bon plat de pâtes », explique-t-elle. Les réservations pour le repas du soir sont fortement recommandées. od pasta dish,” she says. Dinner reservations here are strongly recommended.

Scotchies Too (cuisine caribéenne, $$)

Votre expérience locale n’est pas complète si vous ne faites pas un arrêt dans ce restaurant jamaïcain de St. Ann’s Bay. Selon la légende, le Scotchies a mis la main sur une recette secrète des marons qui ont inventé la cuisine à la jamaïcaine, ou jerk cooking.

Le poulet et le porc à la jamaïcaine sont préparés sous vos yeux. La viande est placée sur des pièces de bois provenant de l’arbre qui donne le poivre de Cayenne, disposées en travers d’énormes grilles recouvertes par des feuilles de fer galvanisé qui servent à recueillir la fumée. Prenez place à une table à pique-nique dans des huttes en plein air au toit de chaume.

Ce restaurant-pub décontracté est inspiré du Scotchies original à Montego Bay. Son nom dérive du piment Scotch bonnet. Assurez-vous de repartir avec la sauce Scotchies, des beignets au maïs et des Red Stripe bien froides pour arroser le tout.

Le fruit à pain figure également au menu. Il s’agit d’une spécialité de l’île qui goûte un peu comme du pain frais.

Toscanini (cuisine italienne, $$-$$$)

Ce restaurant italien se trouve au rez-de-chaussée d’un manoir du 19e siècle qui accueille la Harmony Hall Art Gallery. Dégustez un repas à l’intérieur assis à une table décorée avec goût dans un décor agrémenté de fleurs tropicales. Vous pouvez également vous asseoir à l’extérieur sur la véranda du jardin. Commencez votre repas du soir romantique avec une excellente bouteille de vin. Terminez en beauté avec un tiramisu.

Lella et son frère le chef Pierluigi (P.G.) Ricci ont ouvert le Toscanini en 1998 après des stages culinaires à Antigua, en Angleterre et en Italie. Leur restaurant jamaïcain sélectionne les ingrédients locaux les plus frais. La spécialité maison est le homard, mais il y a de fortes chances que P.G. cuisine un nouveau plat.

Les pêcheurs locaux rapportent leurs prises au chef, qui aime apprêter des poissons rares comme le makaire bleu. Saupoudrées d’aneth, ses tranches délicieuses ont la consistance du saumon fumé et sont accompagnées de légumes, de pain et de beurre à l’ail.

Situé à l’est de White River Valley, le Toscanini offre le service de navette gratuit entre votre hôtel d’Ocho Rios et le restaurant. Assurez-vous de réserver pour le repas du soir.

R2 à Mystic Mountain (cuisine variée, $$)

Cet endroit est reconnu pour offrir la vue la plus spectaculaire du coin sur Ocho Rios. Le sommet de Mystic Mountain, parc d’attraction pour personnes de tout âge, se trouve à 213 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le R2 est un excellent choix pour manger en famille ou en couple. Le menu comprend du curry des Antilles, de nombreux plats végétariens, des hamburgers américains classiques (ainsi que des hamburgers à la jamaïcaine) et un menu pour enfants. Les plats caribéens comprennent les kebabs à la jamaïcaine, les beignets à la conque et les sandwiches à la dinde fumée au poivre de Cayenne.

The Ruins (cuisine caribéenne, $$-$$$)

Le bruit des chutes d’eau d’Eden Falls, d’une hauteur de 12,5 mètres, est la trame sonore de ce restaurant populaire lors des occasions spéciales. Les entrées comprennent des plats de homard, de chèvre au cari et de vivaneau rouge désossé et flambé au rhum de la Jamaïque. Le poisson-dragon chinois porte peut-être un nom effrayant, mais le mérou géant est tendre et délicieux. Si vous ne voulez pas déguster votre repas près des chutes à l’extérieur, le restaurant dispose également de tables au deuxième étage à l’intérieur.

The Terrace au Jamaica Inn (cuisine caribéenne, $$$-$$$$)

Pour un repas dans un restaurant gastronomique, visez juste avec la terrasse romantique de cet hôtel réputé. Depuis son ouverture en 1950, le Jamaica Inn a accueilli des invités de renommée internationale comme la Reine Élizabeth, Winston Churchill et Marilyn Monroe. Une tenue plutôt élégante est privilégiée dans ce restaurant offrant des cocktails en soirée, des hors-d’œuvre et des repas à six services. Le repas comprend habituellement une soupe au poivre de la Jamaïque, mais varie en fonction des prises saisonnières, par exemple la saison du homard. Dégustez un apéritif au bar garni de panneaux de bois avant de savourer un repas sur la terrasse au clair de lune. Les réservations sont obligatoires pour le repas du soir.

« Patties » jamaïcaines au Mother’s, Tastee ou Juici Patty (cuisine caribéenne, $)

Ces trois restaurants servent des plats jamaïcains populaires à prix abordables. Les « patties » sont des pâtisseries dorées en forme de demi-lune garnies de différents ingrédients. Elles peuvent en effet contenir du bœuf épicé, du poulet au cari, des crevettes ou différents légumes. Ces restaurants proposent des menus variés, notamment les plats-minute les plus populaires de Jamaïque.

Le Mother’s propose un excellent poulet frit. Le Juici prépare des soupes, des gruaux et des déjeuners délicieux, comme l’aki et le poisson salé accompagnés de dumplings, d’igname tranché et de bananes. Le Tastee propose quant à lui des sandwichs et des accompagnements comme le riz à la citrouille et l’okra. Agrémentez votre authentique repas jamaïcain avec de l’eau de coco ou une bière au gingembre Yardy Shandy.

Golf et spa

Retourner aux choses à faire

Spa

KiYara Ocean Spa ($$$-$$$$)

Golf and spaProfitez d’une expérience holistique et sensorielle au spa du Jamaica Inn au sommet de la falaise. Situé dans Coral Bay, l’hôtel de style colonial est réputé pour ses balustrades d’un blanc immaculé et ses villas violet pervenche. Le nom du spa, qui signifie « lieu sacré des esprits de la terre », est dérivé de la langue précolombienne taino.

Le KiYara utilise des embrocations pressées à la main et tirées de plantes cueillies par des agriculteurs locaux. Les huiles de canne à sucre pure, de grains de café moulu Blue Mountain, de noix de coco, d’ananas et de gingembre utilisées sont fraîches.

Les salles de traitement extérieures – soit Treehouse, Ocean Pavilion et Sea Spray Hut – se démarquent des autres spas à l’atmosphère plus formelle. Faites-vous dorloter grâce à un massage revitalisant de deux heures, à une séance de relaxation aux pierres chaudes ou à un rituel de beauté aux herbes. Vous pouvez choisir le traitement pour couple à la lueur des chandelles et au son des vagues qui se brisent contre les parois rocheuses. Les réservations sont fortement recommandées.

Windsor Mineral Spring ($)

Aventurez-vous à Windsor Mineral Spring près de Runaway Bay en empruntant la route difficile qui mène à une installation dans la jungle au décor quelque peu informel. Des gaz contenant du dioxyde de carbone, des minéraux dissous, du méthane et du soufre jaillissent de la petite piscine naturelle. L’« eau de feu », comme la désignent les rastas locaux qui mettent le feu aux gaz pour faire danser les flammes, possède des vertus curatives qui permettent, dit-on, de traiter la goutte, l’arthrite, l’exéma et les douleurs musculaires.

Hamid Chambers offre aux visiteurs un massage à la serviette chaude, un bain d’argile ou un plat végétarien cuit sur l’eau de feu. Ce rasta affirme que sa grand-mère de 109 ans, Granny May, a découvert la source lorsqu’elle avait 20 ans.

Si vous restez un peu plus longtemps, vous apprendrez même des leçons d’histoire et des caractéristiques de la vie rasta. Il s’agit d’une expérience unique en son genre. Veuillez donc verser un don minimal de 10 $ US ou, comme dit Chambers : « Remettez-vous en à votre propre conscience. »

Golf

Sandals Golf and Country Club

À titre de seul terrain de golf d’Ocho Rios, qui est un lieu touristique achalandé, le Sandals Golf and Country Club privilégie l’efficacité et la rapidité, même lorsque des groupes importants se présentent au départ. Contrairement aux terrains de golf conventionnels, sur lesquels le départ a lieu aux premier et dixième trous, ce terrain de golf de 18 trous compte quatre points de départ.

Une fois sur le terrain de golf, le plus grand défi consiste à se mesurer aux petits verts, dont certains doivent être gagnés grâce à des coups d’approche à l’aveuglette. Néanmoins, l’état exceptionnel du terrain compense les efforts déployés par les joueurs. Le terrain, qui totalise 6 404 verges et affiche une moyenne de 71, a récemment subi des travaux d’amélioration. Les droits de jeu, qui s’élèvent 45 $ US (plus des frais de caddy obligatoires de 20 $ US), sont une véritable aubaine pour les joueurs qui ne logent pas dans un hôtel Sandals. De plus, pour les invités qui séjournent dans un des six hôtels Sandals de la Jamaïque, le rabais est encore plus alléchant. En effet, les droits de jeu sont gratuits!

Pour boucler ce parcours plus rapidement, fixez l’heure de votre départ avant que les navettes des bateaux de croisières et des hôtels commencent à déposer des invités à 8 h 30.

Breezes Runaway Bay Resort and Golf Club

Situé à l’ouest d’Ocho Rios et à moins de 30 minutes de route, le terrain de golf tout inclus Breezes Runaway Bay vous offre l’espace qui manque à de nombreux autres terrains de golf des Caraïbes. En fait, lors de sa création en 1960, le terrain comprenait sept trous de normale 5. Cinq d’entre eux figurent encore sur la carte de pointage. Les deux autres ont été redessinés de façon à offrir deux longs trous de normale 4.

En dépit de la longueur du terrain, le parcours n’est pas nécessairement plus difficile. Les allées sont planes et larges. De plus, il existe relativement peu de zones où les coups manqués ne peuvent être suivis des yeux dans l’herbe haute. Les cèdres en bonne santé et les arbres fruitiers luxuriants bordent de nombreuses allées sans gêner la plupart des coups. Venez donc pratiquer votre élan sur ce parcours de 6 870 verges qui paraît encore plus long lorsque le vent souffle de face.

Comme ce terrain fait partie du groupe hôtelier SuperClubs, les invités logeant à n’importe lequel des quatre hôtels Breezes bénéficient des droits de jeu (et de leçons) gratuits. Les invités qui ne logent pas dans l’un de ces hôtels paient des droits de jeu abordables de 35 $ US par partie, plus 16 $ US pour les services d’un caddy. De plus, bien que la location de voiturettes de golf puisse s’avérer la dépense la plus élevée à Runaway Bay, il est possible de parcourir ce terrain à pied sans trop de difficulté malgré sa longueur.

Enfants

Retourner aux choses à faire

Faites l’expérience des hauteurs à Mystic Mountain (personnes de tout âge)

Empruntez le télésiège Sky Explorer au-dessus de la canopée luxuriante. Vos pieds effleureront la cime des amandiers. La passiflore arbore des fruits aux couleurs brillantes qui ressemblent à des décorations de Noël. Toutefois, c’est au sommet situé à 213 mètres au-dessus du niveau de la mer que le véritable plaisir commence.

Dans le cadre de la visite de la canopée, vous couvrirez une distance de 470 mètres sur cinq différentes tyroliennes. Si vous êtes un amateur de vitesse, faites l’essai du bobsleigh appelé Rainforest Bobsled dont le trajet s’étend sur 1 000 mètres. La montagne russe individuelle emprunte les courbes à 40 km/h dans la jungle. Les deux manèges sont ouverts aux enfants de huit ans et plus, à condition qu’ils mesurent au moins 1,17 m. Le site comprend également une glissade d’eau et une piscine à débordement surplombant la baie d’Ocho Rios. Les enfants petits et grands sont les bienvenus.

Aventurez-vous en mer à dos de cheval (six ans et plus)

Accrochez-vous pour une randonnée terrestre et marine à califourchon sur des chevaux de course et de polo à la retraite. L’aventure de deux heures et demie à Chukka Cove commence par une courte leçon d’équitation. Vous passerez à côté de Papillon Cove, nommé en l’honneur du film classique de Steve McQueen paru en 1973. Peut-être vous souviendrez-vous même de la scène d’évasion sur la falaise dominant l’océan qui a été filmée ici.

La promenade prend soudainement une tournure surréaliste lorsque les chevaux quittent la plage de sable et commencent à nager dans la mer turquoise.

La vision de Daniel « Danny » Melville, fondateur, président et chef de la direction de Chukka Caribbean Adventures, consiste à donner à ces animaux un nouveau souffle de vie. Les responsables de l’écurie, qui compte près de 80 quarterhorses, s’assurent que les chevaux font quelques heures d’exercice et se reposent amplement.

Par ailleurs, Jimmy Buffet, l’ami de Daniel Melville et l’homme derrière Margaritaville, commandite la Chukka’s Jamaica Dogsled Team. Les chiens sont recueillis auprès d’abris pour les animaux et entraînés pour le traîneau à chiens. Les enfants de tout âge peuvent aider à poser le harnais aux chiens et les regarder atteindre une vitesse allant jusqu’à 48 km/h tout en tirant des vélos et des chariots.

Salissez-vous à bord d’une autodune (six ans et plus)

KidsLa saison des pluies est le meilleur moment pour aller se salir dans la boue à bord d’une autodune (les conducteurs doivent être âgés de 18 ans et plus). Faites l’expérience de la conduite hors route ou montez à bord comme passager pour découvrir les vergers dans les montagnes. L’excursion de 90 minutes se termine à White River Valley, un lieu spectaculaire où vous pouvez vous laver dans la rivière aux eaux cristallines.

Chukka Caribbean Adventures propose également des promenades en VTT aux personnes âgées de 16 ans et plus. Les conducteurs de VTT parcourent les anciennes plantations et la jungle tout en traversant le lit de cours d’eau et des monticules. L’excursion de 90 minutes prend fin à Chukka Bay, une anse naturelle où les invités peuvent se laver en sautant du haut d’une falaise de 3,7 mètres dans l’eau de mer.

Observez la faune à Dolphin Cove (personnes de tout âge)

Ce parc marin propose des activités pour le petit pirate qui sommeille en chacun de vous. Regardez les dauphins exécuter des acrobaties à partir du quai.

Arrêtez au bassin à requins pour les découvrir, les nourrir et même prendre l’un d’entre eux. Faites de la plongée avec les requins et les raies inoffensives. Regardez les coups fumants des dompteurs de requins qui combattent la peur en jouant des numéros hilarants de pirates.

Empruntez le sentier dans la jungle pour faire d’autres rencontres avec les animaux. Tenez et nourrissez de gentils oiseaux, comme l’exotique perruche indienne à collier. Vous avez le cœur sensible? Mesurez votre courage alors qu’un boa constrictor jaune de la Jamaïque s’enroule autour de votre bras à proximité d’un iguane vert géant. Dolphin Cove dispose également d’une plage, de kayaks avec fonds en verre et de restaurants décontractés où les enfants sont les bienvenus.

La limite d’âge varie en fonction du type de rencontre avec la faune. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le concierge de votre hôtel ou le représentant de Vacances WestJet.

Découvrez les chauves-souris à Green Grotto et Runaway Caves (personnes de tout âge)

Couvrez-vous d’un casque dur et d’un filet à cheveux avant d’entrer dans le repaire de neuf espèces de chauve-souris. Celles-ci ne vous feront aucun mal, mais votre cœur risque de bondir lorsque vous regarderez au plafond de la grotte où elles se trouvent. Au fil des ans, les grottes sont devenues le refuge de nombreuses espèces.

Selon la légende, il s’agissait d’un lieu sacré pour les Tainos. Les troupes espagnoles les auraient utilisées pour se cacher des Britanniques. Les esclaves en fuite, qui prêtent leur nom aux grottes, ont trouvé la liberté dans leurs couloirs souterrains sombres, froids et humides. Ils auraient utilisé les caisses de résonance naturelles pour s’envoyer des messages codés. Frappez sur les structures de calcaire creuses comme sur un bongo pour créer vos propres rythmes répercutés par l’écho.

La grotte comprend un lac souterrain de 15 mètres de diamètre et de 6 mètres de profondeur qui se trouve à 37 mètres sous le niveau de la mer. La visite guidée de 45 minutes permet de jeter un éclairage intéressant et convient parfaitement aux jeunes explorateurs.

Grimpez, nagez et profitez du soleil à Dunn’s River Falls and Beach (personnes de tout âge)

Le lieu de prédilection pour tout voyage de découverte de la nature en Jamaïque qui est à la fois interactif et sécuritaire. Grimpez au sommet ou sortez à mi-chemin, mais soyez toujours attentifs aux indications des guides, qui sont bien entraînés et connaissent les moindres recoins, fissures et zones interdites.

Les guides contrôlent une portion du trajet où les grimpeurs peuvent tomber en toute sécurité dans une piscine creuse. Une autre cascade forme une petite glissade naturelle où les enfants peuvent plonger dans la rivière. D’autres encore choisissent de passer du temps sur la plage de sable blanc ou de regarder les cascades surprenantes à partir des différentes plateformes d’observation.

L’escalade est laissée à la discrétion des parents, mais n’est pas recommandée pour les enfants de moins de sept ans.

Vie nocturne

Retourner aux choses à faire

Margaritaville Bar & Grill (discothèque, $$)

La fête à Ocho Rios est simple, amusante et conforme à la devise de Jimmy Buffet : « Pas de chemise, pas de souliers, pas de problème. » Il s’agit à coup sûr de l’endroit le plus populaire de jour comme de soir pour les gens du coin, les invités logeant dans un hôtel et les voyageurs à bord de bateaux de croisières.

La superficie de 1 115 mètres carrés dans le complexe Island Village est recouverte d’un motif de perroquet. Le complexe propose deux bars, une piscine et une boutique de cadeaux. Il donne sur une plage publique et comporte un terrain de volleyball. Les mercredis, la fête bat son plein, mais les choses s’animent également les vendredis et samedis.

La bière coule à flot, mais à Margaritaville, joignez-vous à la fête. Vous ne pouvez pas rater votre coup avec un daiquiri à la mangue ou toute autre boisson au menu. Essayez le 5 O’Clock Somewhere, un mélange de jus d’orange et d’ananas, une préparation à la lime, un soupçon de grenadine et deux sortes de rhum jamaïcain, l’Appleton Special et le White Overproof.

Ocean’s 11 (bar, $$)

Ce bar-grilladerie dispose d’un emplacement de choix sur le port. Les passagers de bateaux de croisières s’y arrêtent pendant la journée. Les prix varient lorsque l’achalandage atteint des sommets. À l’étage supérieur, vous trouverez un café-bar, une galerie d’art et un patio surplombant la mer et le port dans la baie d’Ocho Rios. Les meilleures places sont les tables et comptoirs avec vue sur l’eau.

En plus des cocktails habituels, vous trouverez le Dunn’s River Duppy (« duppy » signifie « fantôme »). Il s’agit d’un mélange « secret » de vodka, rhum, gin, vin et jus de fruits. De plus, si vous en consommez trois, le quatrième est gratuit. Vous serez surpris d’apprendre que les enfants sont bienvenus en tout temps, à l’exception du mardi soir (karaoké), une soirée très achalandée où l’on s’amuse beaucoup.

Baywatch Bar & Grill (discothèque, $$)

En face du Ocean’s 11, à Fisherman’s Point, Baywatch propose une atmosphère séduisante le mercredi pour la soirée des dames. Certaines profitent des verres de téquila gratuits, alors que d’autres s’entassent au bar pour savourer un punch au rhum. L’éclairage au laser d’atmosphère trace des formes géométriques au son des succès populaires remixés à la façon « dancehall ».

John Crow’s Tavern (bar, $$)

Le long bar, les enseignes de bière, les parties de soccer télévisées ainsi que la bonne nourriture à prix abordable donnent à cette taverne une atmosphère maison. Le menu propose une sélection variée et complète de plats et de boissons qui plairont à tous les goûts. L’un des plats jamaïcains préférés est le Country Man’s, un mélange de queue de bœuf, de beurre, de haricots et de dumplings. L’All American Jerk est une pizza de 12 po garnie de saucisse au porc fumé, de poulet, de poivrons et d’oignons. Commandez de la sauce Walkerswood à part.

À l’arrière du bar, un demi-frigidaire est dédié au Magnum Tonic Wine. La boisson énergisante jamaïcaine, qui est commercialisée comme un aphrodisiaque, contient 14,6 pour cent d’alcool, des saveurs non divulguées et des ingrédients comprenant du fer, des minéraux et de la vitamine B6. Son goût ressemble un peu à celui du sirop au poivre contre la toux.

Aventures d’une journée complète

Retourner aux choses à faire

All day adventuresDans Garden Parish, ou la « paroisse verte », soyez efficace et optimisez votre expérience sur l’île. Si vous êtes intrépide et souhaitez explorer la côte septentrionale, optez pour le transport local accrédité. Les routes de Jamaïque, particulièrement les voies secondaires, peuvent être difficiles à sillonner en voiture. La location d’un véhicule est donc déconseillée. Il est préférable de s’en remettre à des conducteurs expérimentés.

Les conducteurs fiables sont en grande partie affiliés à la Jamaica Union of Travelers Association (JUTA). Les hôtels leur permettent généralement de se garer sur la propriété. Les taxis et fourgonnettes affiliés à la JUTA ont une plaque d’immatriculation rouge et un emblème officiel de la JUTA. Négociez toujours le prix de la course et convenez de l’itinéraire à emprunter avant le départ. Prévoyez des frais de 140 $ US à 175 $ US pour un voyage d’une journée. Offrez un pourboire en conséquence, si vous le voulez.

Faites un voyage d’une journée à l’ouest d’Ocho Rios dans la région de Runaway et de Discovery Bay. Mettez le cap sur Puerto Seco Beach, une destination populaire où Christophe Colomb a débarqué pour la première fois sur les côtes jamaïcaines, puis prenez un repas au bord de la mer. Les kiosques de plage vendent des plats à la jamaïcaine, des « patties » et de la Red Stripe. Par temps chaud, enfoncez-vous dans les Green Grotto Caves.

Vous pouvez également vous procurer de quoi faire un pique-nique au Scotchies Too et trouver un endroit pour relaxer dans les étendues naturelles de Cranbrook Flower Forest. Ensuite, mettez le cap sur la capitale de la paroisse, St. Ann’s Bay, et marchez sur les traces de son plus célèbre fils, Marcus Garvey, un activiste du mouvement nationaliste noir. Complétez la journée par un repas au coucher du soleil au restaurant italo-jamaïcain Evita’s, situé dans les collines surplombant la baie d’Ocho Rios.

Faites un voyage d’une journée à l’est d’Ocho Rios dans la paroisse de St. Mary pour admirer la vue à couper le souffle à Firefly, domaine de Sir Noel Coward. Dirigez-vous ensuite à la magnifique plage James Bond à Oracabessa Bay (nommée ainsi parce que Dr. No a été tourné en partie ici, notamment la scène légendaire dans laquelle Ursula Andress émerge de la mer) et dégustez les fruits de mer frais pour le repas du soir au Moonraker Bar & Grill (nommé en l’honneur d’une autre nouvelle de Bond. écrite par Ian Fleming).

Faites un arrêt à Harmony Hall. La galerie, qui présente habituellement en primeur des artistes locaux, expose des œuvres créées à partir de techniques mixtes, comme des aquarelles, des peintures de caséine dérivée du lait et de la poterie de grès au sel. Toscanini est un restaurant gastronomique italien situé au rez-de-chaussée.

Prenez un bain d’histoire à Rio Nuevo Bay and Battle Site, où les Anglais ont arraché le contrôle de la Jamaïque des mains des Espagnols en 1658. « Je raconterai aux visiteurs toute l’histoire du début à la fin, dit Dawn Duncan, président du Rio Nuevo Heritage Park. En perpétuant l’histoire, on la maintient ainsi en vie. »

Pèlerinage au mausolée de Bob Marley

Rendez hommage à l’artiste de reggae le plus légendaire du monde à Nine Mile en passant dans les Dry Harbour Mountains. Il est préférable de faire le trajet sur des routes tortueuses, étroites et remplies de trous dans la campagne vallonnée à bord de l’un des véhicules de Chukka Cove. Zion Bus Line organise une visite guidée de cinq heures destinée aux visiteurs et aux amateurs d’âge adulte. L’autobus de marché rural rétromodifié arbore les couleurs rastas et diffuse de la musique qui convient parfaitement aux fêtes reggae.

Bob Marley est né, a grandi et repose à Nine Mile. Les visiteurs peuvent voir la maison où Cedella « Mama » Marley a donné naissance à Nesta Robert (« Bob ») le 6 février 1945. Le sommet qui surplombe les lieux est appelé Mount Zion par les disciples rastas. C’est à cet endroit que les dépouilles de la mère et du fils reposent dans des mausolées distincts.

Considéré comme un lieu sacré, Mount Zion est bien protégé, mais est contre-indiqué pour les enfants.

Le site du mausolée est une enceinte entourée de murs dans laquelle on entre en passant par d’imposantes portes violettes surmontées de bannières éthiopiennes rouge, vert et or. Le rouge symbolise l’essence commune de la race humaine et le culte voué par les rastas aux dieux de la terre. De nombreux rastafaris vénèrent l’empereur Hailé Sélassié Ier d’Éthiopie.

L’expérience quasi spirituelle vécue à la principale (et seule) attraction de Nine Mile est modulée par votre visite dans les boutiques de cadeaux. Cet endroit est la version jamaïcaine de Graceland. Pour cette raison, laissez votre cynisme à l’entrée. Imprégnez-vous de l’atmosphère rasta et promenez-vous à votre guise dans le domaine du Roi du Reggae.

Le périple commence par une série de marche sur le chemin de Zion. Une véranda en treillis mène à des répliques des disques or et platine de Bob Marley. Provenant d’un amphithéâtre rustique, le son de la musique reggae jouée sur une guitare acoustique donne le ton à quelques pas des Portes de Zion. Les appareils photo et autres dispositifs d’enregistrement ne sont pas permis dans ce lieu saint.

En empruntant un chemin de pierres abrupt, vous passerez devant le tombeau des grands-parents de Marley et arriverez à un pavillon de bois où Marley a vécu de l’âge de 6 à 13 ans. Les paroles du succès de Bob Marley intitulé Is This Love font d’ailleurs référence à cet endroit. À l’extérieur, vous trouverez la pierre de méditation sculptée immortalisée dans Talkin’ Blues.

Retirez vos souliers avant d’entrer dans le mausolée où Marley est inhumé avec sa guitare. Une fenêtre en vitrail projette un spectre de lumière rouge, vert et or sur la crypte de marbre recouverte d’un drapeau éthiopien. Les pèlerins laissent derrière eux des photos, des notes, des bibles et même de petites urnes contenant des cendres. Elles demeurent parmi les chandelles allumées où trône une peinture de la propre idole de Marley, Marcus Garvey.

La visite du mausolée prend environ 30 minutes, mais vous pouvez vous attarder au restaurant si vous le voulez. On y sert du poulet à la jamaïcaine et de nombreux plats végétariens qui conviendront même aux diètes rastas végétariennes les plus strictes. Les ingrédients proviennent de la ferme du domaine. Vous pouvez également essayer le Reggae Shot servi au bar. Le mélange de rhum, crème de menthe, crème de banane et grenadine est flambé et consommé à l’aide d’une paille.

Caractéristiques locales

Retourner aux choses à faire

St. Ann, la région centrale de la Jamaïque, est couramment désignée sous le nom de Garden Parish, ou « paroisse verte », pour ses beautés naturelles abondantes.

Le surnom à aussi une signification figurative en raison de la végétation abondante et des plantes à fleurs que l’on retrouve l’année durant à St. Ann. Bien entendu, la paroisse a aussi produit la légende internationale de la musique de Bob Marley et le patriote bien-aimé Marcus Garvey.

Les premiers habitants de l’endroit, les Tainos, ont baptisé l’île Xaymaca, qui signifie « terre de bois et d’eau ». Les écotouristes apprécient la présence de ces deux éléments que l’on retrouve dans Garden Parish.

Étanchez votre soif avec de l’eau de catégorie mondiale

Ocho Rios provient de Las Chorreras, qui signifie « eau jaillissante » en espagnol. D’innombrables rivières et affluents coulent du nord au sud à partir de collines élevées situées parallèlement à la côte. L’eau potable est une remarquable prime pour les visiteurs à Ocho Rios et Runaway Bay. En fait, l’eau potable de la Jamaïque figure parmi les meilleures du monde.

Un grand nombre de sources d’eau minérale émerge des formations de calcaire poreuses qui couvrent l’île. Les gaz de méthane et de soufre sont la raison pour laquelle la source d’eau minérale à proximité de Runaway Bay s’appelle l’« eau de feu ». Les scientifiques y ont découvert du calcium, du magnésium et plus de 20 éléments bénéfiques pour l’être humain. La saumure tiède contient des millions de bulles de dioxyde de carbone et des minéraux dissous en quantité plus importante que toute autre source en Jamaïque. Même la station thermale de réputation internationale de Vichy, en France, n’en contient pas autant.

Essayez les produits locaux et le poivre de Cayenne

Les kiosques au bord de la route et les marchés d’agriculteurs permettent de savourer des produits frais. Ils vendent des produits locaux, par exemple l’igname, et des fruits comme le litchi, les bananes, la noix de coco et le citron. Différentes variétés d’arbres produisant des mangues, des limes, des pamplemousses et des oranges fleurissent ici. Les ananas sont largement disponibles et reconnus à l’échelle du pays comme l’emblème de la Jamaïque.

La passion nationale à l’égard du barbecue à la jamaïcaine repose en grande partie sur l’arbre qui donne le poivre de Cayenne. L’arbre autochtone produit des feuilles et des baies aromatiques, également connues sous le nom de piment de la Jamaïque. Le poivre de Cayenne est souvent confondu avec les assaisonnements appelés « piment de la Jamaïque » composés de muscade, de cannelle, de clou de girofle et de poivre, qui sont tous des sources de saveur caractéristiques de la Jamaïque. Le fruit, séché et moulu, donne l’assaisonnement à la jamaïcaine standard. De délicieuses liqueurs sont produites en faisant macérer des baies fraîches dans du rhum jamaïcain.

Contemplez les pics et vallées de Cockpit Country

L’agriculture est la principale ressource du pays pour les habitants des zones rurales de St. Ann. Une excursion au mausolée de Bob Marley à Nine Mile donne aux visiteurs l’occasion d’observer plusieurs exploitations bovines en route. Les cultures de bananes, de choux, de maïs et de légumes racines ponctuent également les Dry Harbour Mountains. Le lieu où l’on retrouve d’incroyables pics et vallées est surnommé « cockpit country » en référence à la crête qui se dresse sur la tête du coq.

La géographie, qui comprend de la pierre de calcaire soluble érodée de manière à former des bassins, comporte de nombreuses grottes. Au moins une d’entre elles est accessible. Les Green Grotto Caves, près de Runaway Bay, contiennent des formations de calcaire glissantes qui sont surpassées uniquement par l’attraction la plus populaire de la région, Dunn’s River Falls and Beach.

Les fameuses Dunn’s River Falls et White River à Ocho Rios

Si la plus authentique expérience de spa est naturelle, tournez-vous vers la spectaculaire cascade de 180 mètres de Dunn’s River Falls. Les grimpeurs expérimentés se réjouissent de pouvoir trouver leurs prises dans les différentes formations de calcaire. Les sources d’eau minérale rafraichissantes, l’air pur, la beauté tropicale et les sensations tactiles semblent animer et revigorer les grimpeurs.

Une autre expérience incroyable consiste à descendre la rivière en bouée par White River Valley. La division entre les paroisses de St. Ann et de St. Mary à l’est propose une combinaison de pâturages, de végétation dense et d’eaux cristallines.

L’expédition relaxante en bouée vous donne aussi l’occasion de nager dans l’eau azur. Alors que vous flottez sous une canopée de palmiers, de fougères et de tiges de bambous qui atteignent jusqu’à 31 mètres de hauteur, surveillez la présence de martins-pêcheurs et d’oiseaux « docteurs ». Les colibris « docteurs » ont un plumage vert irisé. De plus, les plumes de leur queue sont noires, ce qui les fait ressembler à des pinces médicales. Le poisson de rivière appelé le mulet et les écrevisses de la taille de homards vivant dans les profondeurs de la rivière peuvent faire changer d’avis n’importe quelle personne qui est assez brave (ou écervelée) pour s’aventurer dans l’eau sans souliers.

Promenez-vous à travers les magnifiques parcs et jardins

Il existe peu d’endroits qui traduisent aussi bien l’essence même de Garden Parish que les parcs et jardins consacrés à la nature. Cranbrook Flower Forest est un havre en plein air de 50 hectares où se trouvent des bégonias, des philodendrons et plus de 500 variétés de fougères. La route dans une vallée connue sous le nom de Fern Gully est ombragée par des fougères sur presque 5 km de long. La végétation est si luxuriante et dense que les automobilistes sont tenus d’allumer leurs phares même pendant la journée.

Le Shaw Park Botanical Gardens, qui a 50 ans, est marqué par une chute scintillante et une végétation remplie d’orchidées. Les fleurs d’héliconies colorées comprennent la variété « pince de homard », qui porte bien son nom. Votre attention est ensuite attirée par le banian indien de 31 mètres de hauteur. Des centaines d’araignées orbitèle à soie dorée impressionnent par leur ingéniosité tropicale. Désignées couramment sous le nom d’« araignées bananes », elles tissent des toiles aussi grandes que des filets à pêche!

À proximité, Coyaba River Garden est reconnue pour ses palmiers géants. Coyaba signifie « paradis » dans la langue précolombienne taino. Après avoir visité St. Ann, vous comprendrez pourquoi la plupart des gens l’appellent Garden Parish, ou « paroisse verte ».

Calendrier des événements

Retourner aux choses à faire

Bob Marley Week (février)

Cette semaine d’activités à l’échelle de l’île portant sur Bob Marley a lieu pendant la même période que l’anniversaire du chanteur et comprend des concerts, des soirées animées par des DJ sur place et des symposiums. Des fêtes sont organisées au lieu de naissance de Marley à Nine Mile et à la plage James Bond à Oracabessa.

Jamaica Fat Tyre Festival (février)

La démonstration de vélos de montagne a lieu à Ocho Rios et dans les environs. Elle présente des courses sur pistes rurales, des prouesses sur roues, en plus des fruits à pain grillés sur la plage et des fêtes qui se résument au slogan : « Deux roues, une passion. » L’événement se tient tous les ans et le lancement a lieu au quartier général du festival, soit la John Crow’s Tavern.

mercredi des Cendres à Pâques

À Ocho Rios, de petits festivals sont organisés dans les zones hôtelières. Le carnaval atteint un sommet dans la paroisse de St. Ann du Jeudi saint et du Vendredi saint jusqu’au lundi de Pâques. La plupart des activités sont destinées aux familles, comme les repas de poisson sur la plage.

Jamaica Kite Festival (avril)

Cette activité familiale populaire à Drax Hall Point dans St. Ann’s Bay présente des cerfs-volants colorés faits à la main qui volent à des dizaines de mètres de hauteur. Les cerfs-volants les plus imposants sont construits en utilisant du bambou et des sacs de plastique recyclés. Ils sont gigantesques et ils nécessitent des cordes supplémentaires pour les diriger.

National Senior Cup (mai à juillet)

Le tournoi de cricket est joué dans toutes les paroisses pendant les week-ends. Ce sport national élégant comporte des matchs de deux manches et des matchs d’essai qui durent jusqu’à cinq jours.

Labour Day (23 mai)

La journée nationale d’engagement communautaire rend hommage à la rébellion des travailleurs du 23 mai 1938, qui a marqué le début de la marche de la Jamaïque vers l’indépendance. Le jour férié est célébré par les bénévoles qui travaillent à des projets communautaires comme l’entretien des écoles.

Ocho Rios International Jazz Festival (juin)

Le festival de jazz de la Jamaïque original a d’abord eu lieu à Ocho Rios. Il s’est ensuite transformé en événement d’une semaine qui se tient à l’échelle de l’île et attire les meilleurs artistes. Les spectacles à Ochi (dont un grand nombre sont gratuits) se tiennent dans des amphithéâtres et des hôtels. Vérifiez l’horaire dans la publication Jamaica Tourist ou procurez-vous le Daily Gleaner ou le Star au kiosque à journaux pour en savoir plus.

Emancipation and Independence Week (août)

Il s’agit d’une période festive et amusante pour visiter la Jamaïque. Des concours culinaires et artistiques nationaux sont organisés dans chaque paroisse. Les célébrations commencent en juillet pour commémorer l’abolition de l’esclavage le 1er août 1834 ainsi que l’indépendance du pays au sein du Commonwealth, le 6 août 1962.

National Heroes Day (troisième lundi d’octobre)

Les services religieux qui ont lieu et les enfants qui s’habillent spécialement pour l’occasion honorent les sept héros nationaux de la Jamaïque pendant cette journée très spéciale, soit Nanny of the Maroons, Sam Sharpe, Paul Bogle, George William Gordon, Marcus Garvey, Alexander Bustamente et Norman Manley.