Édimbourg

Falaises de Holyrood Park avec la ville d'Édimbourg en arrière-plan

Aperçu

Réserver un vol

Information de base sur la destination

  1. Le Royal Mile
    Même s’il y a beaucoup de touristes, une promenade le long du Royal Mile vaut le détour. Cette rue relie le château d’Édimbourg, qui surplombe le haut de la rue, et le palais de Holyrood, la résidence de la famille royale écossaise (où se trouve l’ancienne chambre de Marie 1re d’Écosse), sise près d’un mile plus loin. Magasinez dans les allées étroites des closes, une sorte de ruelle où se cachent de petites merveilles locales, comme des tartans et des kilts et d’excellents bars et restaurants, mais dont les véritables trésors sont les boutiques de laine garnies de doux cachemire qui promettent des souvenirs mémorables.

    En vedette : Chantez, dansez et amusez-vous pendant le festival Fringe d’Édimbourg en août.
     
  2. Water of Leith Walkway
    Une des plus belles ceintures de verdure urbaines du monde. Ce sentier public de 12 miles (20 km) de long suit une petite rivière en périphérie de la ville et serpente vers la capitale à travers la nature, l’architecture et l’art – vous pouvez faire un petit arrêt au Scottish National Gallery of Modern Art, puis continuer à vélo et vous régaler tout en relaxant au refuge vert.

    En vedette :
     Si vous y allez le dimanche, allez voir le marché de Stockbridge.
     
  3. Musée national d’Écosse
    Le Musée national d’Écosse n’est pas seulement facile d’accès, il est aussi gratuit. Relatant l’histoire ancienne et moderne de l’Écosse, le musée est divisé en deux édifices distincts, soit un édifice de style victorien et un édifice moderne dédiés à l’archéologie, à l’histoire, aux cultures du monde et à la nature avec d’impressionnantes collections sur les sciences, les technologies et la mode. Et si vous aimez Harry Potter, ne manquez pas d’aller voir les pièces du jeu d’échecs de Lewis immortalisées dans le film Harry Potter à l’école des sorciers.

    En vedette : Un égoportrait avec un mouton? Voyez la mondialement célèbre Dolly, le tout premier mammifère cloné.
     
  4. Château d’Édimbourg
    Ce majestueux château perché au sommet de l’escarpement volcanique (éteint) appelé Castle Rock héberge la pierre du destin et les joyaux de la Couronne écossaise, de même que le Musée national de la guerre, qui rend hommage aux nombreuses fois où la ville a été assiégée.

    En vedette : Se déroulant avec le spectaculaire château d’Édimbourg en toile de fond, le Royal Edinburgh Military Tattoo est un festival à ne pas manquer au mois d’août.
     
  5. Camera Obscura and World of Illusions
    Fantaisie, lumières et émerveillement sont au rendez-vous dans ce kaléidoscope de tunnels psychédéliques, de labyrinthes de miroirs, d’hologrammes et d’autres éléments des plus surprenants!

    En vedette : La vue panoramique à partir du toit – nous ne vous en dirons pas plus, il faut la voir en vrai!

Les passionnés du festival Fringe peuvent assister à des performances aux quatre coins de la ville et faire la tournée des pubs avec des amis. N’oubliez pas de vous gaver de haggis et de courir les magasins de Victoria Street.

Incontournable : Château d’Édimbourg

Il fait majoritairement frais et nuageux toute l’année à Édimbourg. L’été, qui s’étend de juin à août, est reconnu comme la saison des festivals, alors que la chaleur et les foules se donnent rendez-vous pour de belles festivités.

Le haggis! Vous ne pouvez pas prétendre avoir visité Édimbourg sans avoir goûté à cette préparation de foie, de cœur et de poumons de mouton émincés accompagnée de gruau salé aux oignons. Ce plat est servi avec des neeps et des tatties (purée de navet et de pomme de terre) pour vous donner un maximum d’énergie!

Si manger de la viande ne vous dit rien, vous trouverez d’excellents fruits de mer frais dans le quartier de Leith.

En vedette : The Elephant House le café où J. K. Rowling a souvent trouvé l’inspiration pour écrire Harry Potter.

Le whisky

Le terme « whisky » provient du gaélique « usquebaugh », qui signifie « eau-de-vie ». Découvrez toute l’histoire du whisky et goûtez à des échantillons en participant à The Scotch Whisky Experience

Les festivals de musique

De loin le plus connu des festivals d’art, le Fringe cimente la position d’Édimbourg en tant que carrefour culturel. Ce festival éclectique regorge de pièces de théâtre, d’événements littéraires et de spectacles d’humour et de musique, et il bat son plein chaque année au mois d’août.

En vedette : Si vous manquez le festival, mais que vous voulez voir un groupe de musique en tournée, le Festival Theatre est l’endroit par excellence pour assister aux meilleurs spectacles en ville.

Victoria Street – un vaste choix de boutiques branchées et uniques en leur genre.

Rose Street – une rue piétonne aux excellents restos-pubs et aux bazars kitsch à souhait.

Royal Mile – des boutiques de souvenirs et des magasins de mode standards.

George Street – luxe et exclusivité sont ce qui décrit le mieux cette promenade haut de gamme.

Duncan Street– l’incontournable des amateurs d’art avec ses galeries et ses antiquités.

Grassmarket – pour sortir des sentiers battus, cette rue aux boutiques alternatives est le lieu de rencontre des artistes indépendants.

En vedette : Le grand magasin Jenners est l’équivalent du magasin Harrods de Londres pour observer les gens de la haute société.

Grâce aux autobus 24 heures sur 24 qui desservent de nombreux arrêts populaires et aux trams reliés à l’aéroport, il est très facile de se déplacer en transport en commun. Si vous voulez vous payer un petit luxe, prenez un taxi noir pour un trajet des plus confortables.