WestJet réduit sa capacité en réponse au régime de dépistage précipité du gouvernement

WestJet
Par WestJet | | 3 minute de lecture

WestJet a annoncé aujourd'hui d'autres réductions de service, au moment où la demande variable et l'instabilité continuent de peser sur elle en raison des restrictions et avis concernant les déplacements émis par le gouvernement fédéral.

En raison de la réduction de sa capacité, l'équivalent de 1 000 employés du groupe de sociétés WestJet sera touché par une combinaison de congés forcés, de mises à pied temporaires, de congés non payés et d'heures de travail déduites. Un gel de l'embauche sera également en vigueur.

« Immédiatement après l'annonce faite par le gouvernement fédéral le 31 décembre au sujet des tests à l'arrivée, et avec le maintien de la quarantaine de 14 jours, nous avons constaté une réduction importante des nouvelles réservations et un nombre d'annulations sans précédent, a déclaré Ed Sims, président-directeur général de WestJet. L'industrie du voyage et ses clients sont encore une fois victimes d'une politique gouvernementale qui manque de cohérence et de constance. Au cours des 10 derniers mois, nous avons préconisé un régime coordonné de tests de dépistage en sol canadien. Mais cette nouvelle mesure précipitée entraîne du stress et de la confusion inutiles auprès des voyageurs canadiens et pourrait rendre les déplacements inabordables, impossibles et inaccessibles pour les Canadiens au cours des prochaines années. »

« Malheureusement, cette nouvelle politique ne nous laisse d'autre choix que de mettre de nouveau à pied un grand nombre de nos employés, tout en réduisant la rémunération de ceux qui restent, a poursuivi M. Sims. Il s'agit d'un résultat cruel pour notre personnel loyal et dévoué qui a travaillé avec diligence pour lutter contre la pandémie. »

Conformément à l'annonce faite aujourd'hui, la compagnie aérienne réduira sa capacité prévue en février et en mars d'environ 30 %, ce qui représente une réduction de plus de 80 % par rapport à l'an dernier. De plus, la compagnie aérienne réduira la fréquence de ses vols intérieurs en supprimant 160 départs, en raison des avis, des restrictions de voyage et des directives qui changent fréquemment et qui continuent d'avoir une incidence négative sur les tendances de la demande. Nous communiquerons directement avec les invités touchés.

Incidence sur le réseau en quelques chiffres :

  • À la suite des réductions de service prévues, WestJet fonctionnera avec une capacité réduite de plus de 80 % par rapport à l'an dernier.
  • Pour ce qui est des marchés internationaux, la capacité sera en baisse de 93 % par rapport à l'an dernier, alors que la compagnie aérienne n'offrira que cinq vols quotidiens par rapport aux 100 vols offerts l'an dernier.
  • Élimination de plus de 230 départs hebdomadaires (dont 160 au pays) et réduction de plus de 30 % de la capacité par rapport aux mois précédents.
  • Suspension de 11 itinéraires (Edmonton-Cancùn, Edmonton-Puerto Vallarta, Edmonton-Phoenix, Vancouver-Cancùn, Vancouver-Phoenix, Vancouver-Puerto Vallarta, Vancouver-Cabo, Vancouver-Los Angeles, Vancouver-Palm Springs, Calgary-Las Vegas, Calgary-Orlando).
  • Suspension saisonnière de 13 destinations internationales et transfrontalières (Antigua, Aruba, Barbade, Bonaire, Huatulco, Ixtapa, Londres (Gatwick), Mazatlán, Nassau (Bahamas), Port d'Espagne, San José (Costa Rica), Tampa, et les îles Turques-et-Caïques.
  • La compagnie aérienne effectuera environ 150 départs quotidiens, de retour à des niveaux jamais vus depuis juin 2001.