la Barbade

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel
5.0

Cote de nos invités basée sur 2 avis

Aperçu

L'une des caractéristiques les plus particulières de la Barbade est sa quasi-absence de dénivellation. Effectivement, dans la région, il s'agit des seules terres non volcaniques. En arrivant ici, par contre, vous vous rendrez vite compte que, contrairement à la géographie du pays, la vie barbadienne, elle, est pleine de rebondissements. De la beauté sauvage de la côte rocailleuse, à l'est, à la mer sereine de la Côte de Platine (Platinum Coast), les 430 kilomètres carrés de ce paradis des Caraïbes ne manquent jamais de mordant!

Contrairement à ce que vous pourriez croire en voyant la cohue se presser aux plus de 350 églises le dimanche matin, les gens de la Barbade savent bien comment faire la fête. Vous n'avez qu'à voir la vie nocturne trépidante et tout le calendrier de festivals!

Attachée aussi bien à la tradition anglaise qu'à son passé historique, l'île est souvent reconnue pour son peuple fier et confiant, mais surtout accueillant et chaleureux. Avec son riche patrimoine, son style international et son élégance, elle possède l'une des diversités les plus marquées des Caraïbes.

Question hébergement, vous ne manquerez pas de choix. Des complexes les plus luxueux et les plus élégants des Caraïbes aux établissements visant les familles, sans oublier les retraites romantiques, vous trouverez à coup sûr un endroit qui vous convient, niché au bord de l'une des anses turquoise de la côte ouest du pays. Cependant, la Barbade n'est pas que mer, sable et soleil. Les fanas d'histoire et les grands aventuriers auront de quoi s'occuper, tout comme ceux qui cherchent simplement la paix et la tranquillité des vacances dans les tropiques.

La Barbade est une destination fantastique pour :

  • plage
  • vie nocturne
  • magasins et restaurants

Aéroport desservi : Bridgetown, Barbade (BGI)

Info-destination

Les prises électriques sont les mêmes à la Barbade qu'en Amérique du Nord. Toutefois, certains établissements ont des prises à deux trous plutôt qu'à trois.

La Barbade profite d’un climat tropical modéré : son ciel est généralement ensoleillé et la température maximale pendant la journée oscille habituellement entre 24 et 30 °C. L'ardeur du soleil est tempérée par les alizés du nord-est, qui rendent les journées plus agréables et les nuits un peu plus fraîches.

Ici, la saison sèche dure de janvier à juin avant de faire place aux averses de l'été. En moyenne, chaque année, la Barbade reçoit 1 200 mm de pluie. Malgré tout, même pendant la saison des pluies, les averses sont souvent suivies par un retour du soleil. Notez aussi que la saison des ouragans se tient officiellement de juin à octobre, mais que la Barbade est rarement touchée : effectivement, elle se trouve à 161 km à l'extérieur du trajet habituel des ouragans.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour la Barbade

L'essence de la culture barbadienne ne saurait être mieux illustrée que par le festival de la fin des récoltes (Crop Over Festival), dont les racines remontent au XVIIIe siècle, alors que l'esclavage existait toujours. Ce festival marquait la fin des récoltes de canne à sucre de l'année : les maîtres et les esclaves prenaient alors tous part à une grande célébration colorée où l'on dansait, buvait du rhum et savourait un repas bien copieux à base de riz, de pois, de poisson salé, de manioc et de pudding and souse, un plat de porc et de patate douce.

De nos jours encore, le Crop Over Festival fête la culture d'un pays fier et indépendant avec tout un mois d'activités dignes d'un carnaval dès le premier samedi de juillet. La nourriture, les boissons, l'artisanat, les célébrations et les chapiteaux demeurent jusqu'au premier lundi d’août : ce jour-là, les fêtards costumés défilent dans les rues pour la parade annuelle du Kadooment.

Ce sont les Portugais qui ont été les premiers Européens à mettre le pied sur l'île, au cours des années 1500. Devant l'abondance de figuiers semblant porter une barbe, ils la baptisèrent « Los Barbados », d'après le mot portugais barbudo, qui signifie « barbu ». Ce peuple n'est toutefois pas resté longtemps : en raison du manque de ressources naturelles, ils ont vite levé l'ancre pour ne plus jamais revenir.

Ce n'est qu'en 1625 que les Anglais sont à leur tour arrivés pour commencer la seule colonisation que connaîtra la Barbade dans toute son histoire. Rapidement, l'île est devenue l'un des plus importants producteurs de sucre du monde entier. Quand l'esclavage a été aboli, en 1834, la population de l'île était essentiellement de descendance africaine; c'est d'ailleurs encore le cas aujourd'hui.

Depuis qu'elle a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1966, la Barbade s'est fait reconnaître pour son développement politique et social, tout en conservant de forts liens avec les traditions et les institutions du système anglais (la reine Elizabeth II demeure notamment son chef d'État). L'impressionnant développement social du pays se remarque surtout dans l'apparence soignée des groupes d'enfants en uniforme qui se dirigent vers les écoles et qui nous rappellent que le pays possède l'un des taux d'alphabétisation les plus élevés du monde.

À l'heure actuelle, les résidants de la Barbade sont au nombre de 257 000, tandis que son nombre de travailleurs qualifiés est de 126 000. L'éducation gratuite a permis de créer une importante classe moyenne et ainsi de réduire significativement l'écart entre les riches et les pauvres. C'est entre autres pour cette raison que la Barbade a mérité en 1996 la troisième place du classement des pays en termes de qualité de vie selon l'Indice de Développement humain des Nations Unies.

Pour ce qui est de la religion, les Barbadiens sont principalement chrétiens : on compte au pays plus de 100 confessions religieuses qui fréquentent les plus de 350 églises de l'île. Fait intéressant, on retrouve souvent près des églises plusieurs établissements locaux où l'on sert du rhum et où les habitants de l'île viennent discuter politique avec un verre de l'un des meilleurs produits du pays.

Le tourisme a beau être devenu le gagne-pain principal de la Barbade, le sucre et le rhum ont tout de même gardé leur importance : ils lient le passé et le présent de l'île d'une manière tout à fait mesurable. L'industrie de la pêche joue elle aussi un grand rôle pour plusieurs générations de marins.

Si la vie barbadienne des temps modernes est si unique, c'est donc bien grâce à la variété de facteurs distincts qui l'ont marquée, aussi bien les valeurs chrétiennes que le calypso, le système parlementaire que les terrains de polo, la culture autochtone que l'influence coloniale.

À la Barbade, la monnaie officielle est le dollar barbadien (BBD). Les dollars américains, les grandes cartes de crédit et les chèques de voyage sont également acceptés un peu partout. Enfin, il y a aussi des guichets automatiques, mais les frais peuvent varier.

Musique
À la Barbade, il y a plus de boutiques de rhum et de bars que de points d’eau. C’est dans ces endroits que vous entendrez les Barbadiens débattre de politique et des affaires courantes de la journée, un verre à la main. Ce même esprit d’échanges publics se retrouve dans l’amour qu’éprouvent les résidents de l’île pour la musique, la danse et les rythmes contagieux du calypso.

Le calypso est plus qu’un simple rythme de carnaval. Il s’agit d’une véritable illustration sociale sur les questions de la vie. Une forme de satire politique. Prenez le temps d’écouter les paroles pour entendre des critiques sur une grande variété de sujets, de la politique aux relations entre les hommes et les femmes.

Chaque année et pendant cinq semaines, le festival Crop Over met en avant le meilleur de la culture locale et du divertissement. Certains des meilleurs artistes de l’île, comme Mighty Gabby et Red Plastic Bag, concourent pour des prix convoités, dont ceux du Party Monarch, du Road March et du Pic-O-De-Crop Monarch. Les finales du Pic-O-De-Crop se tiennent dans le National Stadium de Waterford. Les artistes sont jugés non seulement sur leur présentation visuelle mais aussi sur les textes de leurs chansons. Les participants rivalisent d’allusions, d’humour et de jeux de mots dans le but de devenir roi ou reine du calypso.

Alors que le calypso traditionnel de la Barbade est toujours très estimé par les amateurs de musique de l’île, la nouvelle génération de Barbadiens est attirée par les rythmes endiablés de la soca. Alison Hinds, Edwin Yearwood et Rupee Clarke sont des artistes qui ont donné des concerts inoubliables dans ce stade. Cette variante du calypso est plus rapide, plus énergique et plus exigeante physiquement. Avec des paroles qui portent sur le sexe, des déhanchements collés-serrés et, dans une moindre mesure, une critique de la société, la soca est populaire dans les clubs de l’île.

Bridgetown est davantage un centre commercial qu’un centre de divertissement. Pour découvrir le véritable pouls musical de l’île, vous devez sortir de Bridgetown. La région de St. Michael, la côte sud (où se trouve le célèbre St. Lawrence Gap) et la côte ouest recèlent d’endroits populaires où l’on vient écouter de la musique.

Pour les soirées de socialisation, de divertissement en direct et de musique mixée par un DJ, Harbour Lights, situé tout près de Bridgetown, est l’un des clubs les plus fréquentés aussi bien par les touristes que les résidents. Ce club semi-extérieur propose des concerts en fin de semaine et certains soirs de semaine. Le prix d’entrée comprend même des boissons gratuites certains soirs. Le vendredi est le soir le plus achalandé et l’entrée est au prix de 17 $US.

À environ 250 mètres de là, vous trouverez le Boatyard avec son restaurant semi-extérieur et son bar en terrasse. Les gens du coin viennent surtout profiter des boissons vendues à moindre prix entre 18 h et 22 h. Le vendredi, l’endroit est particulièrement bondé. En fin de semaine, des concerts sont donnés par des groupes célèbres de l’île, comme Square One et The Heard.

Situé à St. Lawrence Gap, au cœur de la zone touristique de la côte sud, le Ship Inn est l’un des clubs les plus animés de l’île. Ses rythmes palpitants de calypso et sa configuration en plein air attirent aussi bien les gens du coin que les touristes. De nombreux artistes viennent se produire dans ce club, comme Biggy Irie et Tamara Marshall.

Le club After Dark, également à St. Lawrence Gap, possède l’un des plus longs bars au monde. Ici, le personnel du bar vous servira des boissons alcoolisées en effectuant quelques acrobaties aussi impressionnantes que la boisson en elle-même. Venez-y pour danser sur du calypso et du reggae jusqu’au petit jour.

Le festival annuel de jazz de la Barbade est l’un des festivals de jazz les plus importants des Caraïbes, du fait qu’il attire les amateurs de jazz et les médias du monde entier. Parmi les têtes d’affiche qui se sont déjà produites, citons Toshiko Akiyoshi, Nancy Wilson, Monty Alexander, Wynton Marsalis et Spyro Gyra. L’un des points forts du festival est le « Jazz on the Hill » (Jazz sur la colline). De nombreux Barbadiens et touristes convergent au Farley Hill National Park avec leurs paniers de pique-nique pour écouter certains des meilleurs interprètes de jazz au monde.

Situé à Bridgetown, le Waterfront Café est l’un des rares cafés de jazz de l’île. Cet élégant café donne sur le magnifique Careenage, où sont amarrés les yachts. Venez assister à des concerts de jazz le samedi et prendre un verre ou un repas. Le Waterfront Café réserve parfois quelques surprises en invitant des artistes de marque, comme Roy Haynes ou Branford Marsalis.

Théâtre
L’humour barbadien, souvent considéré comme « malveillant », se caractérise par la pantomime. Très différent de la pantomime britannique, il est axé sur la satire politique et le folklore local. Laff it Off et Pampalam figurent parmi les salles de spectacles de pantomime les plus populaires. Les politiciens et les célébrités sont souvent la cible des humoristes. Ces représentations sont publiées dans l’édition du vendredi du Barbados Advocate et du Nation.

Au fil des années, des théâtres plus sérieux ont émergé sur la scène locale, attirant des spectateurs plus exigeants, qui s’intéressent à la littérature et à l’écriture dramatique. Stage One Theatre Production est une maison de production qui a présenté un certain nombre de pièces sérieuses sur le devant de la scène.

Soupers spectacles
Parmi les soupers spectacles les plus populaires de l’île figurent le 1627 and All That et le Tropical Spectacular. Ces spectacles inoubliables allient danse folklorique, théâtre et rythmes traditionnels. Le spectacle 1627 and All That permet aux visiteurs de découvrir l’histoire de la Barbade de 1627 à nos jours, le tout en musique, en prose et en danse. Pendant le spectacle, écoutez les rythmes des tambours d’acier et profitez du bar gratuit, des hors-d’œuvre et du somptueux buffet barbadien. Le spectacle Tropical Spectacular, qui se tient au Garden Theatre, est un souper spectacle qui propose des divertissements variés. Ce spectacle grandiose, avec ses costumes étonnants et sa sublime chorégraphie, est un véritable kaléidoscope de la culture caribéenne, accompagné de musique, de chant et de danse, animé par un cracheur de feu et du limbo. Les visiteurs et les gens du pays reviennent sans cesse voir ce spectacle depuis 17 ans.

Cinémas
Si vous aimez les salles obscures, vous serez heureux de savoir qu’il y a deux cinémas et un ciné-parc sur l’île. Situé à Adam’s Castle, dans la paroisse de Christ Church, le Globe Drive-In, projette des films nouveaux et anciens en plein air. Vous pourrez y voir les derniers films hollywoodiens. Situé dans Upper Roebuck Street à Bridgetown, le Globe Cinema projette une sélection de films identique à celle du ciné-parc. Les billets coûtent environ 5 $US. Pour accompagner votre séance, hot-dogs, maïs soufflé et boissons gazeuses sont à disposition. Le Vista et le Globe proposent des séances en journée et en soirée.

Comme pour toutes les autres destinations du monde, vous aurez besoin d'un passeport canadien pour vous rendre à la Barbade. Il vous faudra également la preuve d’un billet de retour pour entrer : gardez donc vos billets WestJet ou votre preuve d'achat dans votre bagage de cabine. Pour franchir l'immigration aussi rapidement que possible, assurez-vous de remplir les formulaires qui vous sont donnés à bord de l'avion de manière à pouvoir les remettre aux agents du pays.

Après un vol assez court, vous arriverez à l'aéroport international Grantley Adams, un bâtiment moderne situé sur la côte sud, à Christ Church Parish. Une fois que vous aurez récupéré vos bagages, cherchez un représentant de St. James Travel and Tours qui porte un panneau de Vacances WestJet.

Grâce à l'emplacement central de l'aéroport, vous pourrez vous rendre à presque tous les hôtels en moins d'une heure. Si vous visitez la côte sud ou est, vous pouvez vous attendre à arriver à destination en 15 minutes à peine. Pour aller à la côte ouest, il faut environ 45 minutes, tandis que la route à Bridgetown est d'approximativement 30 minutes.

Sachez qu'il y a normalement une taxe de départ à la Barbade, mais histoire de vous simplifier la vie, elle est incluse dans votre billet d'avion de WestJet.

Vaccins

Assurez-vous que votre vaccination systématique est à jour. En général, il est recommandé de se faire vacciner contre l'hépatite A, l'hépatite B, la malaria, la typhoïde et le tétanos. Vous devriez également apporter des produits pour chasser les moustiques, surtout si vous comptez visiter des régions marécageuses ou des terres basses. Si vous désirez de plus amples renseignements, prenez un rendez-vous à votre clinique de santé.

La Barbade est l'île la plus à l'est des Petites Antilles : elle est située à 100 km à l'est des Îles du Vent. Si le pays est particulièrement plat, c'est parce qu'à l'origine, elle était une île continentale formée par les sédiments de l'océan, eux-mêmes recouverts de corail et de calcaire. Ainsi, contrairement aux autres, elle n'est pas née de l'activité volcanique. Le sommet le plus élevé des terres centrales, le mont Hillaby, ne se trouve qu'à 340 m au-dessus du niveau de la mer.

Étonnamment, le pays n'a ni lacs naturels, ni minéraux. Toutefois, sa surface en calcaire et sa base de corail forment des terres cultivables où les Barbadiens parviennent à faire pousser, entre autres, de la canne à sucre, du manioc, de l'igname, des arbres à pain et du coton. La base de corail forme l'un des systèmes d'évacuation les plus efficaces de la nature : grâce à elle, l'île ne subit pas d'inondations à la suite de pluies torrentielles.

En tout, l'île a une superficie de 430 kilomètres carrés : elle fait 34 km du nord au sud, avec un diamètre de 23 km là où elle est le plus large. Ses côtes font en tout 97 km mais ne se ressemblent pas toutes : à l'est, la rive est rocailleuse et la mer agitée, tandis qu'à l'ouest, les eaux sont paisibles, plates comme un miroir. C'est sur cette dernière côte qu'on retrouve une bonne partie des hôtels.

Avec un tel contraste, on aurait pu croire que l'île était bordée par les eaux turbulentes de l'Atlantique et celles plus calmes de la mer des Caraïbes, mais ce n'est pas le cas : la Barbade est en plein dans l'océan, à 100 km à l'est de la mer des Caraïbes.

La Barbade est l’île la plus à l’est des Caraïbes et a l’avantage d’être juste en dehors du trajet des ouragans. Résolument britannique et raffinée, la Barbade est une île magnifique, entourée de plages de sable blanc et d’eau azurée. L’île possède de grandes plantations de canne à sucre et la saison de la canne à sucre est un élément important de la culture locale.

Les gens du coin et les touristes se mélangent harmonieusement et partagent chacun leur culture. Alors qu’autrefois certains voyageurs arrivaient du Royaume-Uni en Concorde pour passer la journée aux courses sur l’île, on peut aujourd’hui voir les habitants travailler dans les champs de canne à sucre et célébrer la récolte annuelle lors du festival Crop Over.

Jadis considérée comme un acteur majeur du commerce, rivalisant avec quelques villes de la côte est des États-Unis, la Barbade joue un rôle plus prépondérant aujourd’hui à l’échelle des Caraïbes que sur le plan international. C’est ici que sont implantées les principales agences gouvernementales de la région et de l’étranger. Par exemple, l’ambassadeur des États-Unis pour les Caraïbes orientales a élu domicile sur cette île, et les Caribéens doivent passer par ce bureau pour pouvoir entrer aux États-Unis. D’autres pays ont également leurs ambassades ici, comme la France, l’Australie, le Venezuela et la Chine.

Avec un excellent service aérien, un grand choix d’hébergements et de nombreux restaurants, la Barbade est un endroit agréable à visiter. L’île n’a que peu de relief du fait qu’elle est davantage corallienne que volcanique. Les services touristiques y sont très développés. Par rapport à d’autres îles, les routes sont bien indiquées (et pavées) et les sites touristiques sont nombreux. Avec l’appui du Barbados National Trust, l’île a créé des attractions et restauré de nombreux bâtiments anciens pour qu’ils retrouvent leur splendeur d’origine.

Suivant la tradition britannique, les matchs de cricket et les courses de chevaux qui se déroulent à l’hippodrome Garrison sont un spectacle auquel il faut assister. L’île possède également de nombreuses églises anglicanes et de beaux jardins qui rappellent l’Angleterre.

Mais d’un autre côté, la Barbade est résolument caribéenne, et les Barbadiens aiment manger local et s’amuser, tout comme dans le reste des Caraïbes. Avec plus de 260 000 habitants répartis sur 166 milles carrés, la Barbade a une économie assez diversifiée. Le tourisme est sans conteste la plus grande source de revenus de l’île. Les produits à base de sucre, comme le rhum et la mélasse, sont ses principales exportations, parmi d’autres produits agricoles. Il existe également une petite production industrielle qui soutient le produit national brut. Une visite à Bridgetown vous permettra de constater à quel point la Barbade s’est développée en un centre commercial animé, créant de l’emploi pour ses résidents.

La Barbade propose une cuisine raffinée aux saveurs caribéennes. Le poisson volant est une spécialité servie dans toute l’île dont la recette varie d’un endroit à l’autre. Goûtez les autres spécialités, comme le chutney de pomme jaune (fabriqué à partir d’un fruit local semblable à une pomme), le cou-cou, fait de semoule de maïs et de gombo, et le ragoût au poivre.

Les côtes sud et ouest sont les zones les plus développées pour le tourisme. La côte sud possède de magnifiques plages de sable blanc, des hôtels animés et de nombreux restaurants et discothèques. Il est plutôt facile de trouver des logements convenables et abordables ici. L’île dispose également de luxueux hôtels, dont certains sont des monuments historiques. Sur la côte sud, la mer est modérément houleuse par endroits, attirant les surfeurs et les véliplanchistes confirmés. Les plages les plus calmes se situent le long de la côte ouest, près des hôtels. Avec son impressionnant littoral rocheux, la côte est ne se prête pas à la baignade.

Alors que l’économie sucrière de la Barbade a décliné, l’île produit aujourd’hui du coton de Sea Island, des fleurs tropicales et du bétail. Elle génère également environ 60 % de son propre pétrole à partir de puits que l’on trouve partout sur l’île. Le magasinage hors taxes est également en plein essor sur l’île.

Visiter la Barbade, c’est comme revenir en arrière. Son histoire saute aux yeux où que l’on soit. Découvrez les magnifiques demeures du Barbados Museum & Historical Society, comme le Tyrol Cot et le Heritage Village, qui témoignent de la grandeur de l’île entre 1800 et 1900.

Côté activités, vous aurez l’embarras du choix : golf, plage, planche à voile, surf, plongée sous-marine et randonnée. Vous pourrez également visiter de magnifiques grottes et des plantations. L’île propose également de luxueux hôtels et villas ainsi que des logements confortables et accessibles, idéals pour ceux qui ont un budget restreint. À la Barbade, il y en a pour tous les goûts.

La tradition anglaise de l'île est évidente, comme vous pourrez le constater avec les matchs de cricket, les terrains de polo, les noms britanniques comme Trafalgar Square, Brighton, Ashbury et bien d'autres indices encore qui vous sauteront aux yeux. Grâce à l'un des taux d'alphabétisation les plus élevés du monde et à une infrastructure de pointe (l'île possède notamment un réseau Wi-Fi sur sa surface entière!), la Barbade est fière d'être ce qu'elle appelle « une île qui fonctionne ».

Le pays a toutes les caractéristiques les plus recherchées des grandes destinations des Caraïbes, y compris la mer émeraude et les plages de sable fin et blanc, pour ne mentionner que celles-là. Cependant, la Barbade possède également tout un lot d'attractions historiques et culturelles.

Pour bien des gens, la splendide Côte de Platine est une raison suffisante de venir visiter le pays, mais il y a bien des choses à faire et à voir hors des plages. Avec ses terrains de golf de championnat, ses spas exceptionnels, ses matchs sportifs internationaux, son écotourisme, sa beauté naturelle et bien plus encore, la Barbade est une destination vraiment unique.

Sur l'île, plusieurs solutions d'hébergement s'offrent à vous, des grands hôtels élégants visant les gens riches et célèbres aux petites propriétés privées de la côte et leur cadre unique. On y retrouve également quelques hôtels de marque ainsi qu'une poignée d'établissements tout inclus : impossible de ne pas y vivre des vacances qui satisferont vos désirs tout en respectant votre budget!

La Barbade se dit également capitale épicurienne des Caraïbes, car elle possède plus de restaurants par kilomètre carré que toute autre destination de la région. Les talents culinaires de ses habitants et de chefs du monde entier sont mis à l'épreuve dans une vaste sélection de restaurants internationaux, proposant notamment de succulents plats typiques des Antilles cuits à la perfection.

L'une des activités les plus appréciées du calendrier barbadien est le festival annuel de la nourriture, du vin et du rhum, en novembre. Si vous souhaitez goûter à la multitude d'arômes de la Barbade, vous ne trouverez pas mieux!

Vous avez peur de vous perdre à la Barbade? Soyez rassuré. En tout, l'île ne fait que 34 km de long et 23 km de large. Par contre, si vous louez un véhicule, sachez que les gens conduisent ici sur le côté gauche. Notez aussi que les ronds-points ne sont pas rares. Les chauffeurs barbadiens sont plutôt décontractés et vraiment très sympathiques envers les visiteurs qui viennent conduire sur leurs routes. Les véhicules de location peuvent être identifiés par le H qui y est marqué.

Si l'idée de louer ne vous plaît pas, rien ne vous empêche de prendre les autobus publics de la société de transports du pays. Vous n'aurez qu'à payer 1,50 $ BBD pour vous rendre où vous voulez sur l'île : c'est donc un choix très économique. Et puis il y a aussi toujours des taxis. Communiquez simplement avec le concierge de votre hôtel et il vous donnera des recommandations à cet effet.

Vous avez peur de vous perdre à la Barbade? Soyez rassuré.

À la Barbade, la monnaie officielle est le dollar barbadien (BBD).

Comme pour toutes les autres destinations du monde, vous aurez besoin d'un passeport canadien pour vous rendre à la Barbade.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances

Logo: la Barbade