les Bermudes

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel
4.0

Cote de nos invités basée sur 1 avis

Aperçu

Au beau milieu de l'océan, l'archipel des Bermudes, en forme d'hameçon, est entouré de nappes d'eau turquoise d'une beauté renversante. Ce sont là les eaux peu profondes de la mer des Sargasses, qui délimitent de dangereux récifs. D'ailleurs, au fil des siècles, toute une légion de navires s'y sont échoués, faisant des Bermudes la capitale des épaves du monde.

Contrairement à la croyance populaire, les Bermudes ne sont pas composées d'une seule île et ne se trouvent pas dans la mer des Caraïbes. L'archipel est en fait composé de 181 îles et îlots, dont les sept plus grands sont habités, et malgré les ponts et la route sur digue qui relient les terres, ne fait en tout que 54 kilomètres carrés. Par ailleurs, pour parcourir les 34 km qui séparent ses deux extrémités, il suffit de suivre pendant environ 75 minutes une route étroite et sinueuse.

Les Bermudes ne sont peut-être pas grandes, mais elles recèlent tout de même plus de 90 plages de sable rose et soyeux le long de 120 km de côtes accidentées. La plus longue est la plage de Warwick Long Bay, qui fait presque un kilomètre, mais il y a aussi des tas de minuscules anses privées, parfaites pour deux personnes, qu'on trouve un peu partout en longeant la mer d'un bleu émeraude translucide.

Et puis, le bleu et le rose ne sont pas les seules teintes qui colorent ce fabuleux pays. Il y a aussi le vert, celui-là même des terrains de golf de championnat qui attirent les amateurs de ce sport en ces îles éloignées.

De par leur emplacement stratégique dans l'océan Atlantique Nord, les Bermudes possèdent également une riche histoire. C'est en effet dans ce territoire d'outre-mer de l'Angleterre qu'on retrouve le plus ancien village britannique du Nouveau Monde toujours habité aujourd'hui, St. George's, un site qui figure désormais sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. De plus, l'archipel compte plus de forteresses par kilomètre carré que tout autre endroit sur la Terre.

Ceux qui aiment la mer et le sable sont toujours ravis par les Bermudes, mais c'est également une destination exceptionnelle pour les amoureux, les célibataires qui souhaitent s'amuser et les familles avec enfants de tous les âges. Les amateurs de plongée en apnée, de plongée sous-marine et de pêche en haute mer ont également de quoi s'enthousiasmer sur l'archipel, car c'est là que se trouve la barrière de corail la plus au nord du monde entier.

Bermudes est une destination fantastique pour :

  • golf
  • plongée en apnée et plongée sous-marine
  • spa et bien-être

Info-destination

Les Bermudes profitent d’un climat doux et subtropical à longueur d’année, la température moyenne de jour se situant à 18 °C l’hiver, et à 25 °C l’été.

L'archipel est situé dans l'océan Atlantique Nord, et non dans la mer des Caraïbes. Par conséquent, la haute saison a lieu d'avril à octobre. Pendant l'été, l'océan atteint même un paradisiaque 29 °C.

Par ailleurs, un voyage pendant la basse saison, soit de novembre à mars, se révèle tout à fait agréable pour le golf, les spas, le tennis et le tourisme en général. L'eau est plus froide, bien entendu, mais les plages sont tout aussi belles. Et puis, il y a moins de monde. Vous n'aurez donc jamais à rivaliser pour trouver une place.

L'une des meilleures raisons de se rendre aux Bermudes pendant l'hiver est pour la plongée. La visibilité est en effet supérieure qu'en été, atteignant souvent les 60 mètres! Du coup, tous les poissons qui foisonnent autour des récifs sont plus faciles à apercevoir.

À cette époque, malheureusement, les fronts froids sont parfois accompagnés de vent et de fortes averses. La température pendant la nuit peut baisser jusqu’à 13 °C. Assurez-vous donc d'apporter quelques couches minces, un chandail chaud et un imperméable.

L'archipel reçoit en moyenne 150 cm de pluie annuellement, la fréquence des averses étant à peu près la même tout au long de l'année. Contrairement à bien d'autres peuples, par contre, les Bermudiens accueillent la pluie à bras ouverts : c'est leur seule source d'eau douce, et ils la recueillent dans des réservoirs à partir du toit de leur demeure.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour les Bermudes

En raison de leur patrimoine britannique, les Bermudiens parlent la langue de Shakespeare avec un accent cadencé semblable à celui qu'on entendait à l'époque du dramaturge.

Même si le monde a changé depuis, les gens du pays vous diront qu'ils forment une société courtoise qui accorde encore beaucoup d'importance aux bonnes manières. Ainsi, omettre de saluer amicalement les gens qu'on croise par un « Good day » est considéré fort impoli. Les Bermudes sont également un pays plutôt conservateur et très religieux. Ne vous étonnez pas de l'abondance des églises, puisqu'il y en a plus ici par habitant qu'à tout autre endroit du monde.

De plus, bien des Bermudiens peuvent retracer leurs origines sur plusieurs générations. C'est notamment le cas de Diana Dill, la mère de l'acteur Michael Douglas, dont les racines familiales remontent aux tout premiers colons du pays, arrivés dans les années 1630.

Au fil de plus de quatre siècles, les Bermudes se sont façonné une culture comme nulle autre pareille. Leurs habitants sont des descendants d'esclaves antillais et ouest-africains, de colons anglais, d'aventuriers irlandais, de prisonniers autochtones d'Amérique du Nord et d'immigrants portugais.

Tout comme chez ses voisins des Caraïbes et du sud des États-Unis, l’esclavage a joué un rôle prépondérant dans l'histoire des Bermudes. Si ce patrimoine vous intéresse, ne manquez pas de parcourir le sentier du patrimoine de la diaspora africaine (l'African Diaspora Heritage Trail). Il mène notamment à St. George's, au cimetière de l'église St. Peter's, la plus ancienne de tout l'hémisphère occidental, qui est divisée en deux zones, l'une réservée aux esclaves et l'autre, aux hommes libres.

De nos jours, les cultures africaine et antillaise flamboient avec les danseurs de gombey qui descendent dans les rues à l'occasion de la fête nationale des Bermudes, du lendemain de Noël, du jour de l'An et d'autres jours fériés. Au son des tambours, des hommes et des garçons débordant d'énergie font des danses africaines en groupes allant de 10 à 30 participants, généralement de la même famille ou de la même communauté.

Devant ces danseurs, ces costumes et ces chapeaux de mascarade aux couleurs éclatantes, vous ne pourrez pas rester en place. Et plus s'accélérera le rythme de la musique, et plus vous vous surprendrez à danser vous aussi!

Bien que pas autant qu’on pourrait le croire, les Bermudiens sont plus portés sur les convenances que les populations de la plupart des destinations soleil. Ainsi, en l'honneur de leurs racines britanniques, les longues toges noires et perruques blanches ont toujours leur place à certaines occasions au parlement de l'endroit, lequel constitue le deuxième plus ancien édifice du parlement au monde. De plus, alors que certains prennent le thé anglais classique en après-midi, d'autres fréquentent les nombreux pubs du pays pour une bonne chope froide.

Quelques autres remontants valent aussi le détour, comme les cocktails nationaux : le Dark n' Stormy et le Bermuda Rum Swizzle.

Les dollars bermudiens sont acceptés et se trouvent à la parité avec le dollar américain. À vrai dire, ils sont virtuellement interchangeables. Si vous payez au moyen de dollars US, par contre, vous recevrez très probablement votre monnaie en argent des Bermudes. Pour ce qui est des dollars canadiens, il vous faudra les faire changer dans les banques. Si jamais vous désirez retirer de l'argent, le pays ne manque pas de guichets automatiques. Les grandes cartes de crédit et les chèques de voyage sont également acceptés presque partout.

Connues pour ses plages de sable rose, ses maisons aux couleurs pastel et ses eaux turquoise, les Bermudes sont plus tranquilles pour ce qui est des divertissements. Les soirées sont animées sur l’île, mais les visiteurs disposent de plus de choix durant la haute saison, d’avril à octobre. Mais il n’y a aucune inquiétude à avoir lorsqu’il s’agit de trouver une activité en soirée de novembre à mars, car il y a moins de monde et les prix sont généralement plus bas.

La meilleure manière de savoir ce qui se passe en matière de divertissement et de vie nocturne consiste à consulter les publications gratuites, comme Preview Bermuda, Bermuda Weekly et This Week in Bermuda, disponible dans les centres touristiques, les conciergeries d’hôtel et les comptoirs d’activités sociales. Ces magazines contiennent les horaires des activités et des événements qui auront lieu sur l’île. Les stations de télévision et de radio locales donnent également aux visiteurs des détails sur la vie nocturne et les événements culturels prévus sur l’île. Musique
Plusieurs des hôtels sur l’île proposent aux visiteurs un divertissement de style « lounge ». Ce divertissement peut prendre plusieurs formes : des airs classiques au piano, un musicien à la guitare ou un groupe local jouant des tambours d'acier. D’autres établissements créent une ambiance des îles dans leurs restaurants en demandant à des groupes de calypso de jouer de la musique pour accompagner les repas pendant que les invités savourent la fine cuisine, et certains offrent également la possibilité de danser.

Les pubs disséminés sur l’île sont les hauts lieux de la scène locale et constituent le lieu idéal pour permettre aux visiteurs de côtoyer les gens de la place. Le Clayhouse Inn à Devonshire est l’endroit où les gens du coin et les visiteurs se réunissent pour assister à des spectacles de danseurs de limbo, des Bermuda Strollers et d’autres groupes locaux. Le bar Caliban à Ariel Sands est devenu le rendez-vous du divertissement bermudien en soirée, de même que le bar Hubie à Hamilton. Situé sur Angle Street à la hauteur de Court Street, Hubie est l’endroit où aller le vendredi soir, là où se retrouvent des fonctionnaires, des vendeurs de magasin et même des punks locaux, pour écouter un peu de jazz. Il faut prendre note que le bar ferme à 22 h! Parmi les autres pubs et bars dignes d’intérêt, mentionnons Hog Penny, The Pickled Onion et Flanagan's à Hamilton, The Swizzle Inn à Bailey's Bay et Freddie's à St. George's.

Front Street à Hamilton abrite également deux des boîtes de nuit les plus populaires de l’île. L’Oasis est un lieu de musique rock et disco qui attire une clientèle plus jeune, tandis que le Club 40 permet à ses invités d’exécuter leurs meilleures chorégraphies au son du disco sur la plus grande piste de danse sur l’île.

Spectacles/Expositions
Les touristes qui recherchent des divertissements autres que musicaux ont l’embarras du choix. Ils peuvent profiter au maximum de ce que l’île a à offrir au chapitre du divertissement grâce aux festivals locaux, aux événements culturels, aux expositions d’art, aux pièces de théâtre et aux concerts. De plus, la plupart des grands complexes hôteliers de l’île proposent des spectacles en soirée après le repas durant la haute saison, c’est-à-dire d’avril à octobre. Le Bermuda Festival, qui a lieu chaque année durant les mois de janvier et de février, attire une foule d’artistes de renommée internationale qui font des concerts de musique classique ou de jazz et présentent des pièces de théâtre. Les visiteurs ont également la chance de voir à l'œuvre des artistes locaux durant cette période dans le cadre du Festival Fringe, qui s’ajoute au Bermuda Festival. La Bermuda Philharmonic Society présente plusieurs programmes durant l’année, y compris des concerts de musique classique qui sont donnés par l’orchestre au complet, ainsi que par des solistes. Ces programmes sont présentés à différents endroits sur l’île, incluant à la Cathedral of the Most Holy Trinity à Hamilton, à King's Square à St. George's et au Royal Naval Dockyard.

La Bermuda Musical and Dramatic Society compte certains des meilleurs acteurs amateurs de l’île. Des pièces de théâtre sont présentées toute l’année au centre Daylesford Theatre de la société à Hamilton. Assurez-vous d’acheter vos billets à l’avance, car la plupart des représentations, y compris la pantomime de Noël, font salle comble.

Seule autre destination à l’extérieur des États-Unis où profiter du Hasty Pudding Theatricals, les Bermudes accueillent le groupe de l’université Harvard depuis près de 30 ans. Ce groupe satirique se produit au City Hall Theatre à Hamilton durant les Bermuda College Weeks qui ont lieu en mars et en avril.

Les Bermudes accueillent également des expositions d’art d’envergure. Au Musée national des Beaux-Arts des Bermudes, on peut admirer la collection Hereward T. Watlington, qui comprend des tableaux allant du 15e au 19e siècles. Situé à l’hôtel de ville sur Church Street à Hamilton, le musée propose également d’autres expositions, des conférences et des pièces de théâtre.

Croisières
L’un des événements de vie nocturne les plus courus est le « Don't Stop the Carnival Party ». Cette fête qui a lieu de mai à octobre commence par un voyage en bateau jusqu’à l’île Hawkins à Great Sound, suivi d’une soirée de divertissement. Les invités ont droit à un barbecue sur l’île, un bar ouvert, un spectacle de musique sur place, un concours de limbo et de la danse sous un ciel étoilé pour des moments des plus amusants. Durant la haute saison, Fantasy Cruises proposent des excursions en catamaran en soirée avec un musicien qui joue du calypso alors que vous voguez sur les flots paisibles. Pour du plaisir en fin d’après-midi, Calypso Cruise fait une halte à l’île Hawkins pour de la baignade et de la plongée en apnée, puis poursuit sa route à travers les îles de Great South pendant que le duo Tropical Beat divertit les invités.

Comme pour toutes les autres destinations du monde, vous aurez besoin d'un passeport canadien pour vous rendre aux Bermudes. Il vous faudra également la preuve d'un billet de retour : gardez donc vos billets WestJet ou votre preuve d'achat dans votre bagage de cabine. Pour accélérer votre entrée au pays, assurez-vous de remplir sans délai les formulaires d'immigration qui vous sont donnés à bord de l'avion afin d’être prêt à les remettre aux agents une fois en sol bermudien.

Arrivé à l'aéroport international L.F. Wade, vous passerez le comptoir d'immigration et récupérerez vos bagages. Si vous avez déjà réservé le transport vers l'hôtel auprès de Vacances WestJet, cherchez le représentant de CEO Transport Ltd qui tiendra une pancarte de Vacances WestJet. La navette vous amènera à votre hôtel, où vous pourrez commencer vos merveilleuses vacances sur l'archipel.

Vaccins

Assurez-vous que votre vaccination systématique est à jour. En général, il est recommandé de se faire vacciner contre l'hépatite A, l'hépatite B, la malaria, la typhoïde et le tétanos.

Les prises électriques sont les mêmes aux Bermudes qu’en Amérique du Nord. Toutefois, certains établissements ont des prises à deux trous plutôt qu'à trois.

Hamilton
Pays : Bermudes

Hamilton en chiffres :
Population : De 1 000 à 1 500 (permanent)

Altitude : 33,5 mètres (110 pieds)

Précipitations annuelles moyennes : 140 cm (55,4 pouces)

Température moyenne en janvier : 65 degrés F

Température moyenne en juillet : 81 degrés F

Faits en bref :
Principales industries : tourisme, finance, peintures, parfums, produits pharmaceutiques, réparation navale

Électricité : 110 volts, 60 Hz, prises électriques standards à deux trous

Fuseau horaire : GMT-4

Indicatif du pays : 1

Indicatif régional : 441

Le saviez-vous?
La ville est nommée en l’honneur du premier gouverneur des Bermudes, Sir Henry Hamilton, un général de l’armée britannique qui était lieutenant-gouverneur du Canada durant la Révolution américaine.

Orientation :
Hamilton est la capitale des Bermudes et est située dans la paroisse de Pembroke. La ville se trouve sur la côte ouest centrale des Bermudes, le long de l’océan Atlantique.

L'archipel des Bermudes est très isolé dans l'Atlantique Nord, près de la limite est de la mer des Sargasses. Son voisin caribéen le plus près? Les Bahamas, à plus de 1 450 km au sud.

Malgré les apparences, le pays n'est pas composé d’une masse terrestre continue : il s'agit en fait de sept îles habitées reliées par des ponts. Le territoire compte en tout 181 îles, îlots et rochers.

Si vous souhaitez partir à l'aventure, allez visiter les îles inhabitées en bateau. Faites bien attention à ne pas heurter l'un des récifs coralliens ou alors partez avec une excursion organisée pour ne pas prendre de risques. Ce serait bien déplaisant de faire une épave de plus!

Les îles sont de roche volcanique recouverte de calcaire, ce qui leur a donné une surface plutôt plate. Pendant des millions d'années, l'érosion a creusé des grottes dans la pierre, faisant la joie des touristes modernes. Le point le plus élevé du pays est à 76 mètres au-dessus de la mer : il s'agit de Town Hill, dans la paroisse de Smith's. Si vous désirez voir, d'un seul coup d'œil, la totalité de l'hameçon formé par l'archipel des Bermudes, rendez-vous au phare Gibbs Hill.

Le pays possède l'une des densités de population les plus élevées du monde, avec 1 226 habitants par kilomètre carré. Étonnamment, l'archipel renferme également un bon nombre de parcs et de réserves naturelles grâce aux toutes premières lois environnementales du monde, entrées en vigueur au pays au cours du XVIIe siècle.

Vous vous demandez pourquoi les célèbres plages des Bermudes sont roses? Ce sont les morceaux de corail, le carbonate de calcium et les coquilles des foraminifères, des organismes unicellulaires minuscules, qui en sont responsables.

À 1 050 kilomètres (650 milles) de la côte de la Caroline du Nord se trouve une île de 55 kilomètres carrés (21 milles carrés), parsemée de maisons aux couleurs pastel, de plages de sable rose et de petites routes sinueuses. En tant que colonie britannique autonome, les Bermudes sont composées de 181 petites îles et îlots reliés par des ponts et des digues qui ressemblent à un hameçon vu du ciel.

Les Bermudes sont divisées en huit paroisses ou « tribus », comme on les appelait dans les années 1600 lorsque l’île a été explorée pour la première fois. Les huit tribus d’origine portaient le nom d’actionnaires importants de la Bermuda Company, notamment Sandys, Southampton, Warwick, Paget, Pembroke, Devonshire, Smith's et Hamilton, et étaient divisées par des chemins étroits. Certains chemins de tribu sont des vestiges du passé, alors que d’autres servent encore aujourd’hui de raccourcis vers des grandes routes et des sentiers que l’on trouve lors de promenades sur l’île. St. George’s, considéré comme terre publique à cette époque, est la neuvième paroisse de l’île.

Chaque paroisse est unique. St. George’s reflète le passé de l’île avec ses bâtiments datant du 17e siècle. Maintenant modernisés, ces édifices de couleurs pastel sont des bureaux gouvernementaux et des destinations de magasinage dans la ville de Hamilton et la paroisse de Pembroke. On trouve à Sandys des réserves naturelles et des baies pittoresques.

St. George et la paroisse de St. George’s
Située à l’extrémité est des Bermudes, la ville de St. George a été la première capitale de l’île. Fondée en 1612, lorsque le Sea Venture s’est échoué au large de la côte, la ville a peu changé au cours des 400 dernières années et illustre ce qu’était la vie durant les siècles derniers. Un projet actuel de revitalisation – qui n’altérera pas le caractère historique unique de la ville – permettra de restaurer des rues pavées, des monuments et des structures, en plus d’intégrer un nouveau centre du patrimoine pour les visiteurs, ainsi qu’une promenade sur le bord de l'eau. En novembre 2000, la ville de St. George est devenue un site du patrimoine mondial.

La paroisse compte également le fort St. Catherine. Cette fortification datant de 1613 est la plus impressionnante des Bermudes. La ville de Tucker’s, au sud de St. George's, abrite les maisons les plus luxueuses des Bermudes, ainsi que Natural Arches, un agencement unique de formations rocheuses et de grottes qui se réunissent pour former des arches que les Bermudiens désignent parfois comme les « neuvièmes merveilles du monde ». C’est également à St. George's que se trouve l’aéroport international L.F. Wade.

Paroisse de Pembroke
Situé au centre de l’île, Pembroke abrite Hamilton, la capitale qui a remplacé la ville de St. George en 1815. Hamilton est reconnue pour ses boutiques, le commerce international et la culture, et c’est dans cette ville que se trouve le système gouvernemental de l’île et le Parlement.

Sur Front Street, bordée de rangées d’édifices distinctifs aux couleurs pastel, se trouvent le principal terminal de traversiers, des grands magasins, des banques et des restaurants. C’est également sur cette rue qu’ont lieu les défilés et autres célébrations locales. Durant la saison haute, d’avril à octobre, on peut voir des bateaux de croisière amarrés le long de la rue au port d’Hamilton.

À l’extérieur de la capitale, au nord-est, se trouve le fort Hamilton, qui a été construit au départ pour repousser les assauts sur la ville et abrite maintenant des douves couvertes de flore. Spanish Point est un splendide parc et un secteur résidentiel loin du circuit touristique, et l’Admiralty House Park est doté d’une plage pittoresque avec une vue magnifique sur l’océan, des sentiers de randonnée pédestre et un parc.

Paroisse de Sandys
Sandys est la paroisse la plus à l’ouest des Bermudes et la plus éloignée de l’aéroport de l’île. Le trajet en taxi pour s’y rendre est dispendieux, mais la paroisse dispose de quatre arrêts de traversier, de même que des autobus desservant l’île.

Les attractions à l’ouest sont surtout en lien avec la nature, pensons à Mangrove Bay, Ely's Harbor, Springfield et la Gilbert Nature Reserve; cependant, l’attrait principal demeure le Royal Naval Dockyard, un chantier naval britannique abandonné en 1950, et le Musée maritime. Somerset Village abrite le plus petit pont mobile du monde, le Somerset Bridge en planches de 81 centimètres (32 pouces), qui offre juste assez d’espace pour un mât de voilier.

Paroisse d’Hamilton

À l’est de St. George's se trouve Hamilton, qui s’étend de la rive nord à la rive sud et s’explore à merveille en mobylette, en bicyclette ou en taxi. La région possède de profondes grottes calcaires, notamment les grottes Crystal et les grottes Cathedral et Prospero. La paroisse d’Hamilton entoure Harrington Sound et abrite également le Bermuda Aquarium, Museum & Zoo situé à Flatt's Village, l’église Holy Trinity, le Bermuda Perfumery & Gardens, ainsi que plusieurs parcs et réserves naturelles.

Paroisse de Smith’s
Smith's se situe entre Hamilton et Devonshire, s’étendant de la rive nord à la rive sud, et surplombe une partie de Harrington Sound. Les trois routes principales de l’île – North Shore, Middle et South Shore – traversent Smith’s et chacune de ces routes étroites et sinueuses offre des panoramas extraordinaires.

Les attractions à Smith's incluent Devil's Hole, un aquarium naturel qui était jadis une grotte océanique, Spittal Pond, la plus grande réserve ornitologique des Bermudes qui couvre près de 25 hectares (60 acres), et la plage populaire de John Smith's Bay. Construit en 1716, le Verdmont Historic Manor House constitue l'un des premiers exemples de l'architecture georgienne et on peut y admirer une collection de mobilier des Bermudes en cèdre et en acajou.

Paroisse de Devonshire
S’étendant de la rive nord à la rive sud, Devonshire est entourée de la paroisse de Smith's à l’est, de Pembroke au nord et de Paget au sud-ouest. La paroisse a déjà accueilli les quartiers généraux de l’armée britannique et la majorité du territoire était utilisé à des fins militaires. Aujourd’hui, le seul vestige de la base est un ancien hôpital, qui abrite maintenant des bureaux gouvernementaux, un cimetière et le mess des officiers, utilisé en ce moment comme club récréatif pour la police.

La nature est présente partout dans la paroisse, particulièrement sur les neuf hectares (22 acres) de l’Arboretum, avec ses grands arbres, ses vastes prairies et ses palmiers, et à la réserve naturelle Edmund Gibbons, un espace de promenade où l’on peut admirer la flore et la faune locales, ainsi que des oiseaux migrateurs. Palm Grove est un domaine doté de jardins, d’une volière d’oiseaux tropicaux, d’une « moongate » et d’une carte de l’île disposée dans un étang.

Paroisse de Paget
À l’ouest de Devonshire se trouve la paroisse de Paget, qui va du port d’Hamilton au nord jusqu’à la rive sud. Bel endroit à explorer, la paroisse abrite les quartiers généraux du National Trust à Waterville et d’autres maisons historiques.

On y trouve le Bermuda Botanical Gardens, qui couvre 15 hectares (36 acres) et où il est possible d’admirer des fleurs qui poussent dans le climat subtropical de l’île, ainsi que la Camden House, la résidence officielle du premier ministre des Bermudes. Le marais de Paget est également digne d’intérêt, car il s’agit de la deuxième plus grande réserve naturelle des Bermudes et on peut y voir des palmiers et des cèdres, ainsi qu’un marais de mangrove.

Paroisse de Warwick
Situé entre Southampton et Paget, Warwick s’étend de Great Sound à la rive sud. Parmi toutes les paroisses, c’est celle qui est la plus densément peuplée et elle est reconnue pour ses plages situées sur la rive sud.

Le South Shore Park va de Chaplin's Bay, une plage publique pittoresque, passant à l’est devant Stonehole Bay et l’anse de Jobson's Cove. L’étendue se termine à Warwick Long Bay, la plage la plus longue des Bermudes.

Paroisse de Southampton
Deuxième paroisse la plus à l’ouest, Southampton est nichée entre Sandys et Warwick, surplombant le Great Sound. Comme la paroisse est située à une grande distance de l’aéroport, il est dispendieux de s’y rendre en taxi.

Le phare Gibbs Hill, et le parc attenant qui couvre un peu moins de quatre hectares (dix acres), est un monument emblématique des Bermudes et l’un des plus anciens phares en fer au monde. S’étendant sur un peu moins d’un demi-kilomètre, Horseshoe Bay est en forme de fer à cheval et sa plage en sable rose est entourée de falaises en calcaire. Autre plage publique populaire à Southampton, Church Bay, est réputée pour la baignade et la plongée en apnée.

Les Bermudes, un archipel formé de sept îles principales (maintenant reliées par des ponts) et d’environ 170 îlots et rochers, sont situées à près de 1 050 kilomètres (650 milles) à l’est du cap Hatteras en Caroline du Nord.

Aujourd’hui, les Bermudes évoquent des images de plages parfaites, de terrains de golf impeccables et de brises rafraîchissantes. Or, au début de son histoire, les marins surnommaient les Bermudes l’« île aux diables », car on croyait que les naufrages fréquents dans la région étaient causés par des monstres qui s’agrippaient aux vaisseaux damnés. En fait, les îles ont été formées par une combinaison d’éruptions volcaniques et d’accumulation de coraux et ce sont les dangereux récifs de corail entourant les îles qui étaient responsables des nombreux naufrages.

L’histoire moderne des îles a commencé en 1505 lorsque l’explorateur espagnol Juan de Bermudez les a remarquées de son bateau. Il n’a pas arrêté, mais il a pris de bonnes notes sur les îles et les a appelées « Las Bermudas » sur sa carte. Les tentatives suivantes pour débarquer sur les îles des Bermudes ont échoué à cause des récifs de corail, mais un bateau a réussi à jeter l’ancre aux Bermudes en 1525 et ce fut la première fois que des cartes détaillées de la région furent effectuées. En 1538, les premiers hommes ont foulé le sol des îles dans le cadre d’une mission organisée par le roi d’Espagne afin de retrouver un vaisseau rempli de trésors qui avait disparu depuis deux ans.

Les naufrages ont continué d’empêcher la colonisation des Bermudes jusqu’au début du 17e siècle, quand un naufrage a mené au premier peuplement à long terme sur les îles. Sir George Somers dirigeait un groupe de navires en provenance d’Angleterre en direction de Jamestown, en Virginie, lorsque son bateau, le Sea Venture, a fait naufrage le long de la côte est. Comme le reste de son groupe se dirigeait en Virginie, son équipage et lui sont demeurés pendant un an pour construire de nouveaux bateaux. Le naufrage du Sea Venture, qui a été largement commenté en Angleterre, a inspiré Shakespeare à écrire « La Tempête ». Somers est retourné aux Bermudes deux ans plus tard dans le but d’en revendiquer la propriété au nom de la Couronne et il y est mort.

En 1612, 60 colons anglais se sont établis de manière permanente aux Bermudes en vertu de la charte de la Compagnie de Virginie. D’autres colons, des esclaves et des ouvriers les ont bientôt suivis. Les Bermudes sont rapidement devenues un centre de traite des esclaves et elles le sont restées jusqu’à ce que les Britanniques abolissent l’esclavage en 1834. Le gouvernement des Bermudes est passé de la compagnie de Virginie à la Couronne britannique en 1684.

Durant les premières années de la colonisation, trois forts principaux ont été construits aux Bermudes. Le plus grand est le fort St. Catherine, à l’extrémité est de l’île, près de St. George. Les deux autres forts, qui ont été construits pour protéger le port d’Hamilton, sont le fort Scaur et le fort Hamilton, qui datent tous les deux des années 1600. La capitale des Bermudes a d’abord été St. George, puis elle s’est déplacée à Hamilton en 1815. Les colons estimaient que l’emplacement d’Hamilton sur l’île principale et son port protégé offraient davantage de possibilités de croissance.

Durant la guerre de Sécession, la proximité des Bermudes avec le territoire continental des États-Unis en a fait une base idéale pour les forceurs de blocus confédérés. Ensuite, durant la prohibition aux États-Unis, les trafiquants d'alcool et les contrebandiers menaient leurs activités à partir des Bermudes. Une fois la prohibition terminée, les Bermudes ont développé leurs deux industries actuelles : la banque et le tourisme. La banque est le prolongement naturel de l’histoire des Bermudes comme centre de commerce. Quant au tourisme, c’est le prolongement naturel de la beauté légendaire de l’île.

Au cours de son histoire, des écrivains, des musiciens et des artistes célèbres sont venus aux Bermudes et ont trouvé leur inspiration dans ses paysages. On compte parmi ces célébrités les dramaturges Noel Coward et Eugene O'Neill, qui ont eu la même maison à des périodes différentes, le poète John Donne et l’écrivain Mark Twain. L’artiste Winslow Homer était également un visiteur régulier.

Le gouvernement de l’île traite toutes les questions nationales, à l’exception de la sécurité, alors que le Commonwealth est responsable de la défense et des affaires étrangères. Le leader du gouvernement est un gouverneur, qui est nommé par la reine d’Angleterre. Le Parlement des Bermudes régit les affaires locales. Le Parlement est composé d’une Chambre basse (ou la Chambre d'assemblée) et d’une Chambre haute (le Sénat). Un premier ministre élu à l’échelle nationale s’occupe de la gestion quotidienne du gouvernement et nomme des ministres.

Aujourd’hui, les Bermudes attirent des visiteurs ordinaires, de même que des gens riches et célèbres, et toutes ces personnes profitent de la beauté spectaculaire, de l’air pur et du temps clément.

Les Bermudiens se délectent de plats de fruits de mer locaux, tels que des galettes de morue, des langoustes et de la chaudrée de poisson. Pour étancher leur soif, ils optent pour des cocktails au rhum ou le célèbre « dark-and-stormy », un mélange de rhum local Black Seal et de bière de gingembre. Bien que les Bermudes ne possèdent pas de cuisine particulière, les touristes peuvent néanmoins goûter à plusieurs délices locaux durant leur visite. La plupart des plats et des boissons de spécialité sont offerts dans les restaurants locaux et sur les menus des restaurants d’hôtels.

Autrefois un plat courant, les galettes de morue peuvent encore être savourées partout sur l’île, particulièrement durant les brunchs du dimanche, et la tarte Cassava, une recette bermudienne authentique datant des années 1600, est une tradition de Noël. La chaudrée de poisson des Bermudes, une soupe épicée préparée avec du mérou ou du vivaneau, assaisonnée avec du rhum brun local et une sauce aux poivrons et au xérès, est un plat national.

Les Bermudes comptent plus de 100 restaurants disséminés sur l’île parmi lesquels les visiteurs peuvent choisir. Il y a de quoi plaire à tous les budgets et combler tous les goûts. Il est recommandé de réserver pour le souper et le brunch du dimanche, particulièrement pendant la haute saison, et la plupart des restaurants ajoutent automatiquement des frais de service de 15 pour cent à la facture pour le pourboire.

Les restaurants vont des petits cafés au bord de la route aux restaurants décontractés et à ceux plus formels et élégants. On peut trouver la plupart des types de cuisines, italienne, indienne, chinoise, française et mexicaine, pour n’en nommer que quelques-unes. Il n’y a pas de restaurants uniquement végétariens sur l’île et les visiteurs juifs doivent prendre note qu’il n’y a pas de restaurants kascher. De plus, bien qu’il y ait des établissements de restauration rapide aux Bermudes, il n’y a pas de chaînes populaires comme McDonald's et Burger King (mais vous trouverez un PFK).

La plupart des hôtels sur l’île disposent de restaurants sur place. Plusieurs petits hôtels et colonies de chalets ont une salle à manger, alors que les complexes hôteliers proposent habituellement un choix de plusieurs restaurants à leurs invités. Les restaurants au bord de la piscine et les repas servis à l’extérieur, de même que les barbecues animés de style buffet sont populaires dans les hôtels, particulièrement pendant la haute saison. Des forfaits de repas optionnels quotidiens de déjeuners et de soupers sont offerts dans la plupart des hôtels. Manger dans différents restaurants à l’extérieur peut être dispendieux, alors un forfait de repas peut s’avérer avantageux. De plus, certains des hôtels qui proposent des forfaits de repas offrent également des privilèges inter-hôtels permettant de manger dans les restaurants d’autres hôtels. Les invités qui ont un budget serré peuvent également envisager le forfait tout inclus optionnel de l’hôtel Grotto Bay Beach , où les repas et les boissons sont inclus, ou de l’hôtel Harmony Club, qui est le seul hôtel tout inclus sur l’île.

Paroisse de St. George's
Dans la ville de St. George, les visiteurs doivent faire un arrêt au San Giorgio Ristorante. Situé sur Water Street, ce restaurant italien au bord de l’eau sert de la cuisine méditerranéenne et est considéré comme l’un des meilleurs sur l’île. Les invités peuvent choisir de manger à l‘intérieur ou à l’extérieur, avec une vue sur le port de St. George. Le code vestimentaire est élégant, mais décontracté, et les prix sont modérés.

Surplombant King's Square se trouve un autre établissement populaire, le pub Freddie's, où l’on sert le traditionnel poisson-frites et d’autres plats anglais dans un édifice restauré du 18e siècle. Le code vestimentaire chez Freddie's est décontracté et les prix sont modérés.

Paroisse d’Hamilton
Le Swizzle Inn à Bailey's Bay est un incontournable pour tous ceux qui visitent les Bermudes. Nommé en l’honneur du populaire Rum Swizzle des Bermudes, l’hôtel propose une atmosphère détendue et un menu de nourriture de pub local qui plaît à la fois aux Bermudiens et aux visiteurs. Le code vestimentaire est décontracté et les prix sont peu élevés.

Parmi les établissements plus élégants et formels figure la Tom Moore's Tavern sur Walsingham Lane, une ancienne résidence privée du 17e siècle dotée de murs en pierre calcaire, de poutres de bois et de foyers. Les invités peuvent y manger des spécialités continentales, y compris du homard des Bermudes lorsqu’il est en saison (de septembre à mars). Il est préférable de porter un veston et une cravate, et les prix sont modérés.

Paroisse de Pembroke
Situé sur Bermudiana Road à Hamilton, Portofino est un restaurant populaire proposant de la cuisine italienne dans une ambiance décontractée où se réunissent les gens du coin et les visiteurs. Le code vestimentaire est décontracté et les prix vont de bas à modérés. Il est recommandé de faire des réservations.

Si c’est une bonne grillade qui vous fait envie, alors rendez-vous au Colony Pub Steakhouse du Fairmont Hamilton Princess. Situé à une courte distance de marche de la ville, ce restaurant doté d’un bar aux boiseries de cèdre est populaire auprès des gens du coin. Les invités ont droit à une généreuse portion du plat principal de leur choix, allant de steaks et de côtelettes d’agneau aux pommes de terre au four et aux rondelles d’oignon. Le code vestimentaire est élégant, mais décontracté, et les prix sont modérés. Paroisse de Paget
Le restaurant très prisé Fourways Inn est logé dans une résidence privée construite dans les années 1700. Une cuisine internationale et de délicieux fruits de mer sont servis dans un décor au charme d'antan. Il faut porter un veston et une cravate, et les prix sont élevés. Les réservations sont requises.

Paroisse de Southampton
Situé sur le quai surplombant Little Sound, le restaurant Waterlot Inn du Fairmont Southampton Princess était une résidence privée au 17e siècle. On y savoure un repas de cuisine méditerranéenne aux chandelles dans une ambiance intime empreinte d’élégance. Il faut porter un veston et une cravate, et les prix vont de modérés à élevés. Les réservations sont requises.

La cuisine européenne est la spécialité d’Henry VIII, nommé en l’honneur du roi d’Angleterre aux nombreux mariages. Les invités peuvent manger dans l’une des quatre salles aux riches boiseries en chêne créant un décor de style pub anglais. Il faut porter un veston et une cravate, et les prix sont modérés.

Paroisse de Sandys
Idéal pour la famille, le Beethoven's Restaurant & Bar est situé au Clocktower Centre du Royal Naval Dockyard. Les délices locaux raffinés connaîtront un franc succès dans ce décor chaleureux. Le code vestimentaire est décontracté et les prix sont bas.

Brunch du dimanche
Le brunch du dimanche est populaires aux Bermudes, mais il peut être dispendieux. Même si le prix est élevé, il y a toujours un vaste choix de nourriture, allant du chaud au froid, en passant par l’épicé, le poisson, la volaille et les fruits de mer. La liste des restaurants offrant un brunch du dimanche figure dans l’édition du dimanche du journal Royal Gazette.

Thé de l'après-midi
Compte tenu de ses origines britanniques, il n’est pas surprenant que le thé de l’après-midi fasse partie du quotidien aux Bermudes. La plupart des hôtels servent gratuitement à leurs invités le thé d’après-midi avec des scones, et les visiteurs du Lighthouse Tearoom au Gibb's Hill Lighthouse à Southampton peuvent siroter un thé à l’anglaise pour environ six dollars américains.

Les Bermudes possèdent un certain charme, une élégance gracieuse qui captive les voyageurs. Leurs paysages intacts sont l'une des premières merveilles qu'on y remarque : pas d'enseignes au néon et de panneaux d'affichage criards, pas de déchets qui traînent, pratiquement aucun graffiti. De plus, le pêche des fleurs d'hibiscus, le pourpre des bougainvilliers et le vert des palmiers éblouiront les fanas de photographie, et que dire des célèbres plages de sable rose!

Qu’est-ce qui fait la différence? conitnuer

Le style britannique est manifeste aux Bermudes. À lui seul, le rouge vif des cabines téléphoniques et des boîtes postales en colonne vous rappellera inévitablement Londres. Les chauffeurs de taxi de l'archipel sont professionnels et seront ravis de vous servir de guide.

Mais ne pensez tout de même pas que vous oublierez que vous êtes dans les tropiques! Le calypso et la soca, deux des musiques préférées des Caraïbes, jouent partout dans l'île, y compris à l'aéroport. Ne soyez pas non plus surpris d'en entendre à la radio!

N'oublions pas que même si les Bermudes sont généralement associées aux destinations des Caraïbes, l'archipel en est à vrai dire plutôt éloigné, se situant en plein dans l'Atlantique. En réalité, bien que les îles soient à l'origine britanniques, elles ont pris depuis des couleurs toutes nord-américaines aux petits accents portugais, sans compter que la culture bermudienne est teintée d'influences d'un peu partout dans le monde, attribuables à ses nombreux résidants venus de l'étranger.

Bref, on ne peut tout simplement pas définir les Bermudes en quelques mots. C'est véritablement un endroit unique. Vous saurez toujours que vous êtes ici, et nulle part ailleurs. En effet, quoique vous y bénéficierez des commodités modernes auxquelles vous avez l'habitude, celles-ci auront tout de même un petit quelque chose de différent.

Par ailleurs, contrairement à la plupart des autres destinations soleil, l'économie des Bermudes ne repose pas principalement sur le tourisme. C'est un pays plutôt riche, et son industrie la plus importante est celle des finances. Et puis, c'est un lieu sécuritaire : les résidants sont sympathiques et serviables.

Vous découvrirez également que les Bermudes sont un véritable paradis pour les nouveaux mariés (le magazine Brides les a classées sixième meilleure destination au monde pour les lunes de miel), un lieu de prédilection pour les amateurs de golf (plus de terrains par kilomètre carré que nulle part ailleurs) et un endroit de renom pour la plongée et l'exploration d'épaves.

Le rose est l'une des couleurs préférées du pays : on en voit sur les plages, mais aussi sur bon nombre de petites maisons anciennes. Même les hommes portent le bermuda d'un rose barbe à papa avec veston assorti!

De plus, on ne laisse aucune place ici à la fadeur architecturale et à la conformité. Ainsi, les demeures comme les immeubles des entreprises et des commerçants arborent fièrement les couleurs pastel typiques des paniers de Pâques. Seuls leurs toits inclinés sont blanchis; ce sont eux qui permettent de transporter l'eau de pluie, la seule eau douce dont bénéficie l'île, dans les réservoirs souterrains.

Afin de protéger les Bermudes de la congestion routière et de la pollution, le gouvernement n'autorise pas la location de voitures sur son territoire. Par contre, on peut tout de même y louer des scooters et des bicyclettes. Si vous optez pour le scooter, n’ayez crainte : la limite de vitesse sur l'île ne dépasse jamais les 32 km à l’heure! Pour en louer un, vous devrez faire comme pour une automobile : il vous faudra un permis de conduire valide ainsi qu'une carte de crédit. Vous pouvez aussi choisir de vous déplacer en autobus, en taxi, en traversier et en calèche.

Aux Bermudes, le transport en commun est rendu possible par des autobus roses et bleus climatisés ainsi que par des traversiers. Sur terre comme sur mer, les véhicules font des départs fréquents vers la plupart des attractions touristiques. Le service de traversier vous permet de vous rendre à Hamilton, Paget et Warwick, ou encore de Hamilton à l'île Ireland et à St. George's. Quel que soit le mode de transport en commun que vous choisissez cependant, vous le trouverez bon marché et très commode.

Les nombreux taxis sont également un excellent moyen de circuler. Toutefois, n'oubliez pas qu’aux Bermudes, il n'y a pas de taximètre : le prix doit être négocié avant le transport. Il est également possible de faire des réservations pour le transport partagé vers l'aéroport, l'hôtel et les attractions principales.

Les possibilités ne s'arrêtent pas là : pour une expérience encore plus unique, sautez dans le train Bermuda Railways Train à partir du Royal Naval Dockyard, d'Hamilton ou de St. George's. Mieux encore, louez un hors-bord de 6 mètres (19 pi) pour explorer les eaux magnifiques dans lesquelles baigne l'archipel.

Comme pour toutes les autres destinations du monde, vous aurez besoin d'un passeport canadien pour vous rendre aux Bermudes.

Les dollars bermudiens sont acceptés et se trouvent à la parité avec le dollar américain. À vrai dire, ils sont virtuellement interchangeables.

Afin de protéger les Bermudes de la congestion routière et de la pollution, le gouvernement n’autorise pas la location de voitures sur son territoire. Par contre, on peut tout de même y louer des scooters et des bicyclettes.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances

Logo: les Bermudes