Edmonton

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

Connue comme étant la ville canadienne des festivals, Edmonton est l’hôte de plus de 30 rassemblements traditionnels chaque année, notamment des festivals de renommée internationale de musique folk, de théâtre marginal et de prestations d'artistes de la rue. Edmonton héberge également de nombreuses productions musicales et théâtrales, une exposition annuelle en juillet intitulée Capital EX ainsi que les finales canadiennes de rodéo, qui se déroulent en novembre.

Bien entendu, un voyage à Edmonton ne serait pas complet sans une visite au West Edmonton Mall, gigantesque centre commercial connu de par le monde. Il s'agit de l'un des seuls endroits où vous trouverez des boutiques de classe mondiale aux côtés d'un parc aquatique intérieur combinant climat tropical et son de vagues déferlantes. Mais ce n'est pas tout! Le centre commercial abrite également un parc d'attractions, un mini-golf, une patinoire et... trois otaries!

Après la fermeture, le West Edmonton Mall propose une vie nocturne trépidante. Ceux et celles qui veulent s'amuser en adoreront les nombreux restaurants, boîtes de nuit et bars-salons, sans oublier les spectacles d'humour qui les feront crouler de rire.

Durant votre séjour, vous pourrez également assister à un match des Eskimos de la LCF ou des Oilers de la LNH, ou encore à une course de l'Edmonton Indy, qui a lieu tous les ans en juillet.

Vous préférez les activités extérieures? La chance vous sourit. Edmonton offre la plus longue étendue de parc urbain en Amérique du Nord! Passez la journée dans l'un des 22 principaux parcs municipaux et explorez la vallée de la rivière Saskatchewan en vélo, en bateau ou à pied. Ou bien, rendez-vous en voiture au parc national du Canada Jasper où vous pourrez admirer les magnifiques Rocheuses canadiennes, pratiquer des sports et contempler de magnifiques paysages en toutes saisons.

Edmonton est une destination fantastique pour :

  • culture et histoire
  • magasins et restaurants
  • sport & recreation

Aéroport desservi : Edmonton, AB (YEG)

Info-destination

« Frais » est probablement le meilleur mot pour décrire le climat de Grande Prairie. Les hivers y sont généralement froids et les douces journées d'étés se rafraîchissent considérablement à la tombée de la nuit. En janvier, les températures moyennes frisent les -15 °C, alors qu'en juillet, il est plutôt question de 15 °C.

Il ne faut pas oublier que Grande Prairie se trouve dans le Grand Nord canadien. Néanmoins, son emplacement au pied des montagnes Rocheuses fait en sorte que son climat puisse fluctuer de façon importante quelle que soit la saison. Par exemple, certains hivers, la neige y est abondante et il y a peu de périodes de temps doux, alors que d’autres années, il neige très peu et les températures sont plus élevées. Veillez donc à bien vérifier les prévisions météorologiques et à faire vos valises en conséquence.

 

 

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Edmonton

Les divertissements d’Edmonton reflètent la diversité de la population et de leurs intérêts. Non seulement la ville accueille des artistes renommés du monde entier, mais elle met aussi en valeur ses attraits et elle est fière de ses habitants, de son histoire et de son esprit qui la rendent unique.

Les festivals
On a toujours l’impression que c’est la saison des festivals à Edmonton, mais c’est de mai à août que la ville des festivals du Canada s’anime. Que vous soyez intéressé par la musique, l’art visuel, le théâtre ou souhaitez vous amuser simplement, il y a vraiment de quoi plaire à tout un chacun.

À la fin du mois de juin, le Yardbird Jazz Festival met en scène des artistes de jazz et de blues à différents emplacements intérieurs et extérieurs de la ville. Et au cours de l’International Street Performers Festival, les rues du centre-ville débordent de clowns, de jongleurs, de magiciens et d’autres artistes qui présentent des spectacles de tout genre.

Des millions de spectateurs affluent au parc Hawrelak afin d’assister au Heritage Festival, une merveilleuse célébration de la diversité ethnique. Les 50 pavillons mettent en vedette l’habit traditionnel, la musique, la danse, la nourriture et l’art d’une culture particulière.

Le Folk Music Festival d’Edmonton qui se déroule au mois d’août au parc Gallagher , est reconnu comme étant un des meilleurs festivals de musique folklorique en Amérique du Nord. Il a accueilli des interprètes célèbres comme Jackson Browne et Joan Baez, ainsi que des artistes canadiens comme Bruce Cockburn et Blue Rodeo. Quand le soleil se couche et que les lumières du centre-ville commencent à briller et la musique à résonner; vous saurez que vous êtes en plein cœur du festival de la musique folklorique.

Le Fringe Theatre Festival marque la fin de l'été. C’est un événement dynamique qui se déroule dans le quartier Old Strathcona et qui met en scène toute sorte de présentations modernes à l’intérieur et à l’extérieur.

Musique
Le Francis Winspear Centre for Music à l’acoustique presque parfaite abrite l’Orchestre symphonique d’Edmonton, dont le calendrier chargé permet de satisfaire tous les goûts musicaux grâce à une grande variété de spectacles comme the Masters Series, the Lighter Classics, et Symphony for Kids. Le centre Winspear accueille également des chanteurs et des musiciens mondialement connus. Les spectacles de l’Opéra d’Edmonton se déroulent au Jubilee Auditorium, qui est situé sur le campus de l’Université de l’Alberta. Le Skyreach Centre et le Commonwealth Stadium peuvent contenir des foules plus importantes et accueillent souvent des artistes populaires de musique rock et pop.

Théâtre
À Edmonton, l’endroit de prédilection pour le théâtre est le Citadel Theatre, où les grands acteurs du pays participent dans une variété de pièces de théâtre classiques et modernes. La ville compte plusieurs salles de théâtre plus petites et plus privées, qui mettent en scène des acteurs locaux talentueux.

Dans chaque coin de la ville, vous trouverez une salle de cinéma qui projette des nouvelles productions, et la salle de cinéma Scotiabank Theatre Edmonton qui est située au West Edmonton Mall et pourvue d’un dragon qui crache du feu en vaut le détour. Les deux plus anciennes salles de cinéma d’Edmonton, le Princess et le Garneau, qui sont situées à Old Strathcona, projettent des productions alternatives, récentes et classiques.

Sport
Grâce à Wayne Gretzky, toute personne qui connaît un peu le hockey a entendu parlé des Oilers d’Edmonton, une équipe qui attire une foule immense lorsqu’elle joue ses parties à domicile au Rexall Place. Le Commonwealth Stadium accueille les Eskimos d’Edmonton, l’équipe de football professionnel. Les tribunes sont rarement remplies, ce qui est une bonne nouvelle pour les visiteurs qui souhaitent voir les équipes en action.

Musées et galerie
Le Royal Alberta Museum abrite des expositions de classe mondiale. Une des expositions permanentes du musée portant sur la culture autochtone (Syncrude Gallery of Aboriginal Culture), offre un rare aperçu de l’histoire et de la culture des peuples autochtones d’Amérique.

Le centre des sciences TELUS World of Science abrite une salle de cinéma Imax, une salle pour observer des étoiles, un observatoire, une salle de découverte pour les enfants et trois salles d’exposition sur les thèmes de l’environnement, de la médecine et de la santé.

Un musée qui sort de l’ordinaire est le Conservatoire Muttart, qui se trouve dans la vallée de la rivière. Ses impressionnantes pyramides en verre abritent des fleurs et des plantes qui poussent dans des climats tropicaux, tempérés et arides.

L’Art Gallery of Alberta présente les œuvres d’artistes canadiens et internationaux, et possède aussi une salle réservée aux locations et aux ventes. Les petites galeries à proximité de Jasper Avenue, de 124 Street et de l’artère qui a été surnommée de manière appropriée la « promenade des galeries » présentent les œuvres des artistes albertains et canadiens.

West Edmonton Mall
C’est véritablement un complexe unique pour se divertir, magasiner, savourer un repas et profiter de la vie nocturne. Il compte même un parc d’attractions, un parc aquatique grandeur nature, une patinoire, un terrain de minigolf, et une promenade en sous-marin. Il s'agit d'une ville dans une ville.

Edmonton

Province : Alberta

Pays : Canada

Edmonton en chiffres :
Population : 730 372
Altitude : 2 371 pieds Précipitations annuelles moyennes : 19,6 pouces Température moyenne en janvier : -11,7  ° C /11  F Température moyenne en juillet : 16,1°  C/ 61  °F

Température moyenne par mois

Janvier -12,5°  C/ 10  °F
Février -8,9  °C / 16  °F
Mars -3,6  °C/ 26  °F
Avril 4,9  °C/ 40  °F
Mai 11,6  °C/ 53  °F
Juin 15,6  °C/ 60  °F
Juillet 17,5  °C/ 64  °F
Août 16,6  °C/ 62  °F
Septembre 11,1  °C/ 52  °F
Octobre 5,9  °C/ 43  °F
Novembre -4,2  °C/ 24  °F
Décembre -10,5  °C/ 13  °F 

La meilleure période pour visiter Edmonton

Juin à septembre est la meilleure période pour visiter Edmonton pour profiter des longues journées et de la température magnifique. Cependant, les adeptes de ski et de sports d’hiver devront planifier leurs vacances en hiver.

Faits en bref :

Électricité : 110 volts, 50 cycles, CA 
Fuseau horaire : GMT-7 

Indicatif téléphonique du pays : 1 Indicatif régional : 780 

Le saviez-vous?

Edmonton abrite le plus grand centre commercial et de divertissements au monde : le West Edmonton Mall ( +1-800-661-8890/ http://www.westedmall.com ). Le centre commercial compte plus de 800 boutiques ainsi que des services et des attractions comme le parc aquatique et la patinoire. Le siège du parlement de la province de l’Alberta se trouve également à Edmonton où les visiteurs ont la possibilité de voir la démocratie et la législation en action. La population de la grande région d’Edmonton a augmenté d’environ 10 % depuis 2001 et compte désormais plus d’un million d’habitants.

Situation géographique
Edmonton est la capitale de l’Alberta, une province canadienne. La ville est située dans la partie centrale de la province. Calgary se trouve à 184 milles au sud d’Edmonton et Vancouver à 718 milles au sud-ouest.

En 1795, la Compagnie de la Baie d'Hudson a fondé Fort Edmonton, un comptoir de commerce où les tribus Cri et Blackfoot venaient négocier le coût de leurs fourrures tant convoitées. Au cours d’une période de 200 années, la ville d’Edmonton a évolué et elle est passée d’une zone isolée à une capitale provinciale fière. La ruée vers l’or du Klondike durant la fin des années 1800, la construction de l’autoroute de l’Alaska dans les années 1940 et la découverte, durant la même période, de quantités phénoménales de pétrole brut dans un rayon de 40 kilomètres (25 milles) de la ville, ont fait d’Edmonton une plaque tournante du transport, un centre d’approvisionnement et une capitale industrielle. Cependant, sous cette façade commerçante, cette petite ville surnommée la « passerelle vers le nord » a bien plus à offrir.

Les attractions de la ville 

La rivière Saskatchewan Nord traverse Edmonton, du sud-ouest au nord-est, coupant la ville en deux. Le parc de la vallée de la rivière qui est le plus grand espace vert en Amérique du Nord constitue un terrain de jeu en toute saison. Plus de 100 kilomètres (62 milles) de pistes à usage multiple qui permettent de marcher, de courir, de faire du patin à roues alignées, du vélo, et du ski de fond serpentent un corridor vert rempli de parcs. Nichés dans la vallée, près de quartiers résidentiels pittoresques, on trouve des terrains de golf, des terrains de camping, des patinoires, des collines pour la luge et des stations de ski.

Centre-ville 

Le centre-ville d’Edmonton surplombe la rive nord de la rivière. À l’ouest, il est bordé par le Legislative Building fait de granite et de grès et surmonté d’un dôme et à l’est, par l’Hôtel MacDonald qui est semblable à un château. La rue principale du centre-ville qui est très prisée par les jeunes, est Jasper Avenue, aussi surnommée 101 Avenue. Une autre artère populaire est Rice Howard Way. Avec ses bars et ses cafés branchés, cette longue rue piétonnière et pavée attire les professionnels et ceux qui veulent s’amuser durant la fin de semaine. Le parc Churchill Square qui est situé au cœur du centre-ville accueille les nombreux festivals de la ville et est bordé par certains des édifices les plus importants d’Edmonton : l’hôtel de ville au toit en pyramide de verre, le bâtiment principal de la bibliothèque municipale d’Edmonton, le Francis Winspear Centre for Music et l’Art Gallery of Alberta.

Les allées piétonnières intégrées qu’on appelle « pedways » à la fois souterraines et extérieures, relient la plupart des édifices du centre-ville. Les habitants d’Edmonton aiment plaisanter en disant qu’elles rendent les huit mois d’hiver plus supportables. L’office du tourisme d’Edmonton fournit les cartes des allées piétonnières.

Chinatown

Chinatown se trouve à quelques rues à l’est du centre-ville. Vous découvrirez le long de 97th Street et ses rues adjacentes, des restaurants chinois abordables, des épiceries, où le tofu est vendu dans des bacs d’eau à une fraction du prix de ceux qui sont vendus déjà emballés, des magasins de cadeaux et de vêtements, et des « pharmacies » tenues par des herboristes chinois qui proposent des remèdes pour n’importe quelle maladie.

Le quartier Old Strathcona

Au centre-ville, de l’autre côté de la rivière, vous trouverez Old Strathcona, un quartier qui abrite de nombreux édifices et résidences du début du 19e siècle. Chaque samedi, les habitants d’Edmonton se dirigent vers le populaire marché fermier qui est situé dans les anciens abris d’autobus. Plusieurs devantures de magasins le long de Whyte Avenue ont été restaurées et rappellent l’ambiance d’une petite ville des prairies. Des boutiques et des cafés uniques en leur genre font de cette partie de la ville un endroit de détente très prisé par les jeunes et les plus âgés.

Université de l’Alberta

À l’extrémité ouest de Whyte Avenue, vous découvrirez l’Université de l’Alberta, une des universités canadiennes les plus réputées et l’un des plus grands centres de recherche du pays. Plus de 30 000 étudiants de 15 facultés différentes étudient dans des édifices historiques et modernes, dont la plupart surplombent la rivière.

Le quartier West End

Le quartier West End, comme les Edmontoniens l’appellent, est presque une ville dans une ville. Les quartiers résidentiels, les gigantesques épiceries et magasins de quincaillerie, l’abondance d’hôtels et de restaurants, et la présence de toute sorte de services imaginables font de ce quartier l’un des plus achalandés de la ville. Le bâtiment le plus emblématique de West End, le West Edmonton Mall, est le plus grand centre commercial au monde. Il abrite plus de 800 boutiques, des services et des attractions.

Les quartiers les plus branchés d’Edmonton longent les rives de la rivière Saskatchewan Nord. Vous découvrirez dans ces quartiers majoritairement résidentiels, les maisons les plus spectaculaires qui font face à la rivière et qui sont seulement visibles en bateau ou en canot.

Accès facile

L'aménagement et la numérotation des rues et des avenues d'Edmonton facilitent le déplacement vers les anciens secteurs de la ville. Les rues s'étendent du nord au sud, en commençant par zéro à l’est. Tandis que les avenues s'étendent de l’est à l’ouest, en commençant par zéro au sud. Pour se déplacer dans certains quartiers plus récents, il est essentiel d’avoir une carte, car les boulevards, les rues, les espaces verts et les croissants sont tous nommés. Il existe encore quelques ronds-points et il est essentiel de connaître les règles qui les régissent. Demandez à un Edmontonien amical ou téléphonez à la police ou à l’Alberta Automobile Association pour obtenir des informations. À part ces quelques avertissements, il est relativement facile de se déplacer dans cette ville de plus de 600 000 habitants. Bien que les Edmontoniens se plaignent de l’heure de pointe, les nouveaux résidents et les visiteurs remarquent à peine le temps de trajet supplémentaire. Les autobus de l’Edmonton Transit System (ETS) circulent dans toute la ville et un service téléphonique efficace appelé BusLink aide les usagers à planifier le meilleur trajet vers leur destination. Le Light Rail Transit (LRT) qui est géré par l’Edmonton Transit System, circule à la fois sous-terre et à l’extérieur. Il assure un service en plein cœur du centre-ville, longe Jasper Avenue, traverse la rivière vers l’université au sud et remonte vers le nord à environ 20 rues vers Northlands Park, la plus grande salle d’exposition de l’ouest du Canada.

Des travaux de construction sont toujours en cours et de nouveaux quartiers apparaissent en périphérie de manière continue. La ville d’Edmonton offre une ambiance moderne, dynamique, légèrement cosmopolite et elle étonne souvent les visiteurs par sa beauté et sa simplicité.

Ville champignon. Voici le terme qui décrit le mieux la ville d’Edmonton. Bien qu’elle ait connu des périodes difficiles au cours des 200 années qui ont marqué son histoire, la ville a tiré profit de plusieurs développements économiques.

Une communauté entre les murs : Un nom humble

En 1795, la Compagnie de la Baie d’Hudson a construit une fortification sur les rives de la rivière Saskatchewan Nord. La compagnie a perçu le besoin et la valeur d’un comptoir commercial dans les prairies abruptes de la région centrale de l’Alberta, un territoire qui était alors essentiellement habité par les Cris. Les murs d’une hauteur de 20 pieds ont permis de protéger la communauté des conflits qui ont éclaté entre les Cris et leurs ennemis, les Blackfoot, lorsqu’ils venaient faire du commerce au fort. Les Amérindiens échangeaient les peaux épaisses de loutre, de rats musqués, de castors, de visons et de renards contre des produits manufacturés européens comme des ustensiles de cuisine, des fusils et de la poudre à canon, ce qui a changé considérablement leur mode de vie.

Il existe une multitude d’histoires sur l’origine du nom de Fort Edmonton. Le fort a été nommé en l’honneur de Sir James Winter Lake, l’administrateur adjoint de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Il était originaire d’Edmonton, de Middlesex, en Angleterre. Toutefois, on peut spéculer que la ville s’appelait autrefois la ville d’Edmond, nommée en l’honneur d’un citoyen appelé Edmond comme le veut la tradition britannique.

Au-delà des frontières

La routine du fort était marquée par le commerce, l’envoi des troupes vers les zones éloignées, la plantation des graines et des céréales au printemps, la récolte des cultures à l’automne, la chasse et la pêche afin de fournir la viande aux habitants du fort. Le changement est survenu dans les années 1840 avec l’arrivée des missionnaires méthodistes et catholiques qui rivalisaient dans leurs quêtes de « dompter » les autochtones et de fournir des services religieux à la Compagnie de la Baie d’Hudson. Les méthodistes ont été les premiers à abandonner le fort sécuritaire. Ils ont revendiqué des terres à l’extérieur des murs et en 1873, ils ont terminé la construction d’une église et d’un presbytère. Ces événements ont marqué les débuts modestes de la ville que nous connaissons aujourd’hui.

Les noms de ces premiers missionnaires ornent aujourd’hui les monuments, les édifices, les parcs et les rues de la ville. Par exemple, Rundle Park a été nommé en l’honneur du méthodiste Robert Rundle. Vous verrez également les noms des employés de la Compagnie de la Baie d’Hudson et des premiers entrepreneurs qui résidaient à l’extérieur du fort. Ils ont suivi l’exemple des missionnaires, qui sont venus de pays lointains et ont revendiqué des terres et établit des commerces par la suite. Par exemple, le John Walter Museum honore l’Écossais qui a construit le premier traversier d’Edmonton. Rossdale, un des quartiers de la vallée de la rivière d’Edmonton, a été nommé en l’honneur de Donald Ross, un autre Écossais, qui a construit le premier hôtel d’Edmonton.

Les années 1870 et 1880 ont été marquées par le développement social et économique important de cette jeune communauté qui est devenue soudainement mûre pour de nouvelles avancées. Ainsi, le premier journal a vu le jour, des écoles ont été construites, des commerces comme les boucheries ont été créés, des écuries ont ouvert leurs portes et l’agriculture commerciale est devenue une industrie rentable. L’évolution de la ville ne pouvait que s’améliorer et ce fut le cas.

La ruée vers Klondike

Les nouvelles concernant la découverte de l’or à Klondike, une région près de Dawson City au Yukon, arrivèrent à Edmonton en 1897. Les prospecteurs qui se dirigeaient vers le nord s’arrêtaient à Edmonton pour s’approvisionner, ce qui a contribué à la prospérité des commerçants locaux. Toutefois, l’essor fut éphémère et ne dura que quelques années. Certains prospecteurs ne sont même pas arrivés aux champs aurifères, et ceux d’entre eux qui y sont parvenus ont rapidement réalisé que le processus éreintant du lavage à la batée n’allait pas les enrichir. Leur malheur s’est avéré positif pour Edmonton, car plusieurs d’entre eux qui pensaient être de passage dans la ville sont finalement restés et la population d’Edmonton a été multipliée par six.

La création du chemin de fer en 1902, a fait d’Edmonton un centre majeur du transit transcontinental et de la voie commerciale. Edmonton a été reconnue comme ville en 1904, et elle a été désignée comme la capitale provinciale en 1906. La ville a su profiter d’une croissance économique, culturelle, sociale et d’une période prospère.

Les guerres

La Première Guerre mondiale a été une des périodes les plus sombres de l’histoire d’Edmonton. La ville a participé pleinement à l’effort de guerre en envoyant des hommes au front et du matériel. En contrepartie, l’ambiance d’une ville florissante disparut. Les travaux de construction cessèrent, l’immigration diminua et le chômage grimpa en flèche.

Dans les années 1930, alors qu’elle essayait de se remettre sur pied, la ville a été frappée par le déclin de la production de blé qui a conduit à encore plus de chaos économique et à plus de chômage. La ville a alors connu l’émergence d’un bidonville à l’intérieur même de la ville et l’apparition de la première cuisine qui servait le gruau à la population.

En 1939, la Seconde Guerre mondiale fut déclarée, mais cette fois, cela eut un effet positif sur le développement économique d’Edmonton. D’importants travaux de construction à l’aéroport furent réalisés quand la ville s’est impliquée dans l’industrie de l’aéronautique et du fret aérien. Plus tard, afin de faciliter le transport du matériel vers le nord, la construction de l’autoroute de l’Alaska fut enclenchée. Ce fut la fin de la période sombre de la ville.

L’or noir

La période la plus prospère d’Edmonton a commencé en 1947 lorsqu’un jet de pétrole brut noir d’une hauteur de 90 pieds a jailli dans la banlieue de Leduc, au sud-est de la ville. Les secteurs des pipelines et de la pétrochimie ont alors vu le jour et tous les secteurs économiques d’Edmonton en ont profité. Durant les 25 années qui ont suivi la découverte du pétrole, la population a quadruplé et l’expansion sociale et culturelle a abouti à la création de centres commerciaux, de galeries, de théâtres et de salles de concert.

D’un point de vue architectural, Edmonton est une ville jeune. En fait, elle compte seulement quelques édifices qui sont dignes d’admiration. Depuis le début des années 1900, la ville s’est largement inspirée de l’architecture des villes américaines et des grandes villes canadiennes comme Montréal et Toronto. Ainsi, le Legislative Building ressemble à de nombreux capitoles, et l’ Hotel MacDonald fait penser à d’autres « châteaux » canadiens. Les anciens quartiers abritent encore les maisons simples faits en stuc du temps de la guerre. Les nouveaux édifices comme le West Edmonton Mall, le Grant MacEwan College situé au centre-ville et l’hôtel de ville sont typiquement modernes et spacieux. Étant donné que l’économie d’Edmonton est solide et ne nécessite pas un nouvel essor pour le moment, une expansion architecturale se dessine peut-être à l’horizon.

La ville compte près de 2 000 restaurants qui offrent une grande variété de mets gastronomiques. Promenez-vous sur Bourbon Street, le long de la rue des restaurants du centre commercialWest Edmonton Mall, et vous verrez comment la diversité culturelle de la ville se reflète au niveau gastronomique. Voici un aperçu de quelques cuisines qui dominent la scène culinaire.

Cuisine canadienne/nord-américaine
Les Edmontoniens aiment la viande, en particulier le bœuf. C’est après tout un pays d’élevage bovin. On retrouve les mots « steak » ou « steakhouse » dans de nombreux noms de restaurants. La meilleure entrecôte de l’Alberta, une tranche de bœuf prélevée entre les côtes, est servie dans des grilladeries haut de gamme comme le Von's et le Teddy's. En plus des nombreux steaks de bœuf, des hamburgers et des côtes levées, d’autres repas populaires à base de viande incluent le filet de porc, le poulet, le steak de bison, qui proviennent tous d’animaux élevés dans la région.

Les fruits de mer servis dans les restaurants de la ville viennent des deux côtes canadiennes. Ainsi, vous pouvez déguster le saumon du Pacifique dans un restaurant et savourer le saumon de l’Atlantique dans un autre. D’autres plats typiques qui sont offerts sont les queues de homard, les crevettes, les pétoncles, les moules et d’autres variétés de poissons. Une autre excellente option plutôt haut de gamme est le Packrat Louie.

On trouve des grilladeries, des restaurants de fruits de mer et d’autres établissements qui offrent une cuisine typiquement « occidentale » ou « canadienne » partout dans la ville. La majorité d’entre eux sont regroupés à l’ouest (près du West Edmonton Mall), en plein cœur du centre-ville et au sud, le long de Calgary Trail. L’éventail va de restaurants de style bar aux restaurants plus élégants comme La Ronde, où vous pourrez déguster un repas tout en profitant des vues spectaculaires et changeantes.

Cuisine chinoise/cantonaise/sichuanaise
Chinatown offre bien sûr la plus grande sélection de restaurants asiatiques, mais peu importe où vous irez dans la ville, vous en découvrirez beaucoup d’autres.

La majorité des immigrants chinois qui se sont établis à l’ouest sont originaires de la région de Canton, dans la province de Kwangtung. Les nombreux restaurants cantonais d’Edmonton se spécialisent dans les fruits de mer, les produits tropicaux et les sauces riches. Les restaurants sichuanais abondent également à Edmonton et servent des plats élaborés à partir d’ingrédients plus connus et assaisonnés de piments rouges, de gingembre, d’ail et de poivre du Sichuan, cultivé dans la province florissante du Sichuan, à l’ouest de la Chine.

Cuisine italienne
Les fettucines Alfredo, le veau Parmigiana, le risotto, la fougasse, les bruschettas et le tiramisu. Ils sont aussi savoureux qu’ils en ont l’air. Il existe une multitude de restaurants italiens à Edmonton; des cuisines animées offrant des pâtes comme le Chianti aux cuisines élégantes et haut de gamme comme le Sorrentino’s - Little Italy sauront satisfaire votre faim et vous réchauffer. Et bien sûr, il y a de la pizza. Vous aurez le choix entre les croûtes minces, épaisses ou farcies (au fromage) avec toutes les sortes de garnitures possibles. La pizza de Il Forno's sort tout droit de son célèbre four à bois.

Cuisine française
La majorité des restaurants chics d’Edmonton (et les plus chers) comme l’exceptionnel La Boheme, qui offre des mets classiques de la cuisine française comme le chateaubriand, le filet mignon, les coquilles Saint-Jacques et la bouillabaisse, ainsi que des repas à base de veau et d’agneau. Quelques restaurants français comme The Creperie, se spécialisent dans les crêpes fines qui sont servies avec des garnitures délicieuses. N’oubliez pas de déguster une crêpe dessert gourmande après votre crêpe repas.

Peu importe le type de cuisine que vous souhaitez essayer, il est fort probable qu’Edmonton a ce qu’il vous faut. De la cuisine du Japon, de l’est de l’Inde, du Vietnam, de la Corée, de la Thaïlande, du Liban, vous trouverez de tout à Edmonton. Et si vous êtes végétarien, ne soyez pas effrayé par l’omniprésence de la viande sur chaque menu. Il existe dans la ville des restaurants végétariens ou presque végétariens. Les autres établissements offrent quand même quelques choix végétariens. Si rien ne vous convient sur le menu, le chef pourra sûrement vous concocter un repas sans viande.

Les bars
Il ne manque pas de bars à Edmonton et les nouveaux établissements semblent pousser comme des champignons partout. La majorité des bars sont situés sur Whyte Avenue et au centre-ville. Les bars sont très populaires auprès des résidents, et les files peuvent être assez longues les vendredis et les samedis soirs. Toutefois, les propriétaires veillent à ne pas dépasser les capacités maximales. Pendant que vous appréciez votre boisson, savourez des amuse-gueules. Le met le plus populaire est assurément les ailes de poulet à la sauce douce, moyennement épicée ou extrêmement piquante.

Si vous préférez vous détendre dans un environnement plus calme, vous devriez savoir que les magasins d’alcool de la province de l’Alberta sont privés et qu’ils ne suivent pas les horaires gouvernementaux. En effet, ils sont ouverts toute la semaine et parfois jusqu’à 2 h du matin durant les fins de semaine.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances