Orange County - Anaheim

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel
4.0

Cote de nos invités basée sur 1 avis

Aperçu

Contrairement à la croyance populaire, le comté d’Orange (Orange County) n’est pas que le domicile de Disneyland, de l’équipe des Ducks d’Anaheim de la LNH et de l’ancien président américain Richard Nixon. Encadrée par 68 kilomètres de plage dorée, cette région située au sud-est de Los Angeles est également connue sous le nom de California Riviera.

Bien sûr, vous y trouverez toujours des acres et des acres de vergers d’agrumes, ceux-là même qui, selon certains, ont inspiré le nom du comté d’Orange. Mais vous risquez davantage de trouver des célébrités, de magnifiques terrains de golf (la région compte plus de 40 terrains de championnat aux dernières nouvelles), certains des centres commerciaux les plus lucratifs du monde ainsi que quelques unes des meilleures écoles de surf de l’Ouest.

Le comté d’Orange est également une des régions les plus riches et les plus diversifiées de la Californie. Vous verrez ici des manoirs à flanc de colline valant plusieurs millions de dollars, des villes de surf pleines de joyeux fêtards ainsi que des missions historiques charmantes comme celle de San Juan Capistrano.

Et juste quand vous penserez avoir fait le tour de ce petit comté du sud de la Californie, vous ferez une nouvelle découverte.

Ce pourrait être la communauté trépidante de Little Saigon, où réside la plus grande concentration de Vietnamiens-Américains des États-Unis. Ou peut-être la puissance du chemin de fer électrique Big Red Car, qui est entré pour la première fois dans la ville d’Huntington Beach en 1904, entraînant une montée en flèche de la valeur des terrains. Ce pourrait également être les boutiques originales d’époque de Fullerton ou les hamburgers juteux servis entre deux gaufres au restaurant Bruxie. En fait, ce pourrait être bien d’autres choses encore. Après tout, le comté d’Orange compte 34 villes, six ports et trois baies.

Certains voyageurs s’installent dans une charmante collectivité établie près de la plage, comme Laguna, Newport, Dana Point ou Huntington. D’autres choisissent l’option inverse, soit de loger dans un parc d’attractions et de faire des excursions d’un jour dans les capitales du surf décontractées. Les nombreuses options d’hébergement disponibles dans la région offrent cette souplesse aux voyageurs. Et ce n’est pas tout : chaque visite vous permettra de découvrir des attractions et des hôtels nouveaux et améliorés.

Comme l’affirmait Walt Disney lorsqu’il a coupé le ruban du Royaume enchanté en 1955, « Disneyland ne sera jamais terminé. Il continuera à croître tant qu’il restera de l’imagination dans le monde. »

On pourrait dire la même chose du comté d’Orange.

Orange County - Anaheim est une destination fantastique pour :

  • plage
  • vie nocturne
  • magasins et restaurants

Info-destination

Le climat du comté d’Orange est défini comme méditerranéen. Le ciel d’été est généralement ensoleillé et bleu, tandis que sa chaleur est tempérée par l’océan Pacifique. En raison de l’effet de refroidissement généré par l’océan, les températures tendent à être légèrement plus fraîches sur la côte qu’à l’intérieur des terres.

Les hivers dans la région peuvent être frais et pluvieux, mais, en règle générale, le temps dans le sud de la Californie a plutôt la réputation d’être agréable à longueur d’année. Habituellement, le mois le plus chaud est le mois d’août et le plus froid est celui de décembre.

Le comté d’Orange reçoit en moyenne 385 mm de pluie par année, particulièrement durant l’hiver et le printemps (de novembre à avril). La majeure partie des précipitations tombe sous forme de légères averses, mais on a parfois droit à une pluie abondante ou à des orages. Les chutes de neige sont rares, sauf quand on est dans les montagnes Santa Ana, à l’est, où se trouvent les stations de ski.

Durant votre séjour, il est toujours préférable d’apporter plusieurs couches de vêtements, des vêtements de plage aux vestes légères pour la soirée.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Orange County - Anaheim

Vous croyez peut-être que la culture du comté d’Orange débute par une souris et se termine avec un surfeur aux cheveux blonds en broussaille. Mais ce n’est pas vraiment le cas.

À vrai dire, le comté possède autant de sites historiques et culturels prospères que de codes postaux. Bien sûr, ses villes légendaires au bord de la plage offrent une ambiance originale et décontractée, mais elles possèdent toutes des personnalités distinctes.

Si vous n’en avez jamais assez de la défunte légende du surf Duke Kahanamoku et des bars tiki sur les toits, rendez-vous directement à Huntington Beach, alias Surf City USA. Par contre, si le surf ou le volleyball de plage ne vous attirent pas, louez un vélo de plage fleuri et roulez vers le sud jusqu’à Laguna Beach.

Laguna Beach est une ville à la fois chic et bohème qui abrite plus de 100 galeries et organise des promenades d’art les jeudis soirs (avec vin et fromage gratuits). C’est également là qu’était tournée une ancienne télésérie à succès du même nom qui passait sur MTV. Ici, vous pouvez quitter le centre-ville en portant des tongs et une serviette, profiter de la plage pendant quelques heures et découvrir de magnifiques petites anses parfaites pour la plongée en apnée et la plongée sous-marine.

Vous désirez plus de luxe et d’éclat? Dirigez-vous à Newport Beach, où vous trouverez des boutiques haut de gamme, des restaurants élégants, des spas incroyables et une promenade sensationnelle.

Encore plus au nord, à Corona del Mar (une collectivité de Newport Beach), vous trouverez une plage familiale parfaite avec de petites vagues pour les tout-petits ainsi que des flaques de marée à proximité.

Dirigez-vous à l’intérieur des terres pour découvrir Costa Mesa, où les arts sont toujours exposés. Promenez-vous autour du centre d’arts Orange County Performing Arts Center et soyez ébloui par les murs ondulés du centre de style opéra de 3 000 places, le Segerstrom Hall, et par de nombreux autres théâtres. L’envergure du complexe est impressionnante et sa liste des meilleures productions de Broadway et des meilleurs concerts est digne d’un centre urbain bien plus grand.

Vous trouverez également tout près la compagnie théâtrale South Coast Repertory, lauréate d’un Tony Award et considérée comme l’un des meilleurs théâtres régionaux du pays. Continuez à marcher et traversez South Coast Plaza; vous aurez la chance de voir des installations d’art extérieures comme le célèbre jardin de sculptures extérieur Noguchi Sculpture Garden de 1,5 acre.

Au comté d’Orange, vous entendrez forcément parler de Mission San Juan Capistrano. Si possible, faites coïncider votre visite avec le festival annuel de la mission, Return of the Swallows Festival, qui a lieu en mars. Vous pouvez également y apprendre au sujet des groupes amérindiens qui ont vécu dans la région pendant plusieurs millénaires.

En fait, ce n’est qu’en 1775, lorsque le père Lasuen a fondé la mission, que les Européens ont accordé de l’attention à la région. Cette mission qui, à l’heure actuelle, est un magnifique complexe restauré, était la septième de 21 missions construites en Alta California par les Espagnols qui souhaitaient évangéliser la région.

Dans les murs de pierre de la Mission San Juan Capistrano se trouvent des plaques interprétatives racontant l’histoire des personnages historiques importants et des cycles d’emballement-effondrement que le comté d’Orange a connus. Optez pour une visite guidée et apprenez des faits intéressants, en débutant par l’origine du nom du comté. Certains disent qu’il a été nommé ainsi en raison de sa célèbre industrie de l’orange. D’autres affirment qu’il a reçu ce nom en l’honneur de Guillaume d’Orange, qui est devenu roi d’Angleterre en 1650. Personne ne le sait vraiment. La plupart des gens considèrent cet élément simplement comme un autre mystère du comté d’Orange.

Il est recommandé d’avoir quelques dollars US en poche pour vos dépenses générales. Pour les divertissements comme pour les achats, votre carte de crédit fera bien l’affaire et vous donnera le taux de change en vigueur au moment de l’achat. Si vous désirez retirer de l’argent, cherchez simplement l’un des nombreux guichets automatiques installés dans les banques et les endroits publics. Sachez par contre que les frais de transaction varient d’un guichet à l’autre.

Le Orange County propose un choix infini de divertissements aussi bien pour les résidents que pour les touristes. Que vous soyez amateur de beaux-arts ou bien fan de hard rock, cette région est idéale pour vous. Son cadre balnéaire magnifique associé à un climat presque parfait offre de multiples possibilités pour compléter votre liste des choses à faire.

Arts et musées
La beauté même du Orange County est en parfaite harmonie avec les représentations créatives tout aussi exceptionnelles qui magnifient l'art contemporain et la culture californienne. Situé au cœur du célèbre centre Fashion Island (Newport Beach), le musée Orange County Museum of Art présente des collections dédiées à l'art californien ainsi que des pièces datant de la fin du 20<sup>e</sup> siècle. Vous pourrez découvrir l'impressionnisme californien au Irvine Museum, un établissement ayant pour vocation de sensibiliser le public à l'état actuel de l'environnement naturel en Californie. Si les travaux d'artistes locaux vous intéressent, visitez les Galleries Ettinger & Reynolds de l'Art Institute of Southern California, lesquelles exposent des œuvres d'étudiants, et l'Orange County Center for Contemporary Art, un musée qui met l'accent sur la liberté d'expression à travers l'art contemporain. Au Irvine Fine Arts Center, vous aurez l'occasion d'admirer une série d'expressions artistiques audacieuses allant de la céramique à la photographie, en passant par le multimédia, et bien d'autres encore.

Vous êtes passionné par les marins? Vous serez heureux d'apprendre que le Orange County, tout proche des plages, est le lieu idéal pour voir des œuvres relatant l'histoire maritime. Le musée Vallejo Gallery est dédié à des portraits d'anciens navires américains et britanniques. De même, le Newport Harbor Nautical Museum arbore la représentation d'un ancien bateau amarré au port. Vous pourrez aussi y découvrir l'histoire du port de Newport tout en vous amusant au soleil. Bien que les formes d'art représentées au Orange County soient d'inspiration californienne, le musée Laguna Art Museum expose également des œuvres d'influence internationale, classiques et modernes, exécutées par des artistes de renommée locale et internationale. Le Bowers Museum of Cultural Art dispose d'objets issus des cultures du Sud-Est asiatique, mexicaines et amérindiennes.

Musique
L'univers musical du Orange County offre un potentiel presque aussi vaste que vous pouvez l'imaginer, avec un assortiment de lieux permettant aux résidents comme aux touristes d'apprécier la musique. Différents endroits comme le Honda Center proposent tous les styles musicaux, allant de Lollapalooza aux concerts classiques, sans oublier les matches de l'équipe des Mighty Ducks of Anaheim. Les amateurs de jazz aimeront le Steamers Cafe où se produisent des musiciens originaires des quatre coins du monde. La salle Coach House est un endroit idéal pour ceux et celles qui préfèrent écouter leurs musiciens préférés en toute intimité.

Théâtre et cinéma
Le théâtre et le cinéma représentent une forme de divertissement prépondérante au sein du Orange County. Si vous êtes fan des spectacles de Broadway, ne manquez pas de vous rendre au Segerstrom Center for the Arts pour assister notamment aux comédies musicales « Cats » et « Miss Saigon ». La compagnie théâtrale South Coast Repertory et le théâtre Costa Mesa Civic Playhouse présentent une multitude de pièces classiques et contemporaines. Le Brea Curtis Theatre met en scène des drames et des comédies, et il propose le Kids Culture Club, un programme mêlant ballets et jongleurs, idéal pour vos sorties en famille. Vous aimez plutôt les spectacles modernes comme « Grease »? Faites donc une halte à la salle La Habra Depot Theatre. Si vous êtes partant pour un voyage à l'époque médiévale entre amis, choisissez Medieval Times. En outre, le Newport Beach Film Festival offre aux fanas du cinéma l'occasion non seulement de voir des films, mais aussi de rencontrer les scénaristes, les réalisateurs et les directeurs de photographie de ces films. Instituts de recherche et expositions
Le Orange County est très populaire pour ses plages et ses centres commerciaux en vogue. Parallèlement, l'Ocean Institute de Dana Point est une organisation éducative ouverte aussi bien aux étudiants qu'aux touristes.

Boîtes de nuit
Le Orange County offre une multitude d'activités à pratiquer en journée, mais la nuit n'est pas en reste. Les jeunes branchés de Costa Mesa se rendent en masse au Shark Club pour s'adonner au plaisir du billard et voir son bassin de requins de 2 000 gallons. Pour faire la fête après une journée au soleil à Laguna Beach, rendez-vous au Sandpiper Lounge, afin de déguster leurs boissons « servies en un tournemain » tout en profitant de concerts en direct. De même, le China Beach Canteen ravira les amateurs de nouvelles expériences. Cet établissement hors du commun mêle sous un même toit menus chinois et musique reggae.

Activités extérieures
Le Orange County resplendit également à travers ses activités extérieures. La Newport Landing Boardwalk et la jetée de Newport Pier sont très prisées des touristes et des résidents, qui aiment profiter en famille ou entre amis de leurs boutiques, de leurs restaurants ou tout simplement de la splendeur du port. Au port, goûtez au plaisir d'une journée de pêche au Newport Landing Sportfishing. Le cadre très relaxant de Balboa Island fait de cette île l'endroit rêvé pour passer une journée paisible.

Si vous êtes un mordu du golf, les parcours du comté se montreront à la hauteur de vos attentes. Venez jouer les 18 trous que compte le Westridge Golf Club. Vous êtes prêt à relever un défi? Optez pour les collines du Anaheim Hills Golf Course. Le Strawberry Farms Golf Club et l'Aliso Viejo Ice Chalet sont tout aussi adaptés pour pratiquer votre swing.

Enfin, Disneyland est l'un des sites du Orange County à ne surtout pas manquer. Le « Magic Kingdom » attire des visiteurs venus de partout dans le monde pour profiter des attractions telles que Pirates des Caraïbes et Matterhorn.

Arrivée

Les visiteurs canadiens aux États-Unis doivent passer par la zone de sécurité et les douanes au Canada, avant le départ. Puis, lorsque vous atterrissez à l’aéroport John Wayne, vous n’avez qu’à prendre vos bagages sur le carrousel au terminal A et vous serez prêt à partir.

Vous pouvez réserver votre transport à l’hôtel auprès du partenaire de Vacances WestJet, les services de navette Karmel. Si vous vous dirigez dans la région d’Anaheim, l’aller simple coûte 25 $ CA par adulte (les enfants de 3 à 9 ans voyagent gratuitement). Pour Huntington Beach et Laguna Beach, l’aller simple coûte entre 32 $ et 52 $ par adulte et 26 $ par enfant (de 3 à 9 ans). Les comptoirs de location de voitures se trouvent au niveau inférieur de la zone de récupération des bagages, entre les terminaux A et B, en face de la statue de John Wayne.

Départ

Des WestJetters souriants sont prêts à vous aider aux comptoirs d’enregistrement situés dans le terminal A.Les invités peuvent également s’enregistrer et choisir leurs sièges à l’avance en employant le service d’enregistrement sur Internet de WestJet.

L’aéroport John Wayne compte de nombreux restaurants, y compris Brioche Doree Café & Bakery (situé entre les terminaux A et B), Gibson’s Guitar Lounge, Oasis Grill & Sky Lounge, McDonalds, Starbucks et Host Snack Bars.

La zone de retour des véhicules loués se trouve au niveau inférieur des structures de stationnement A2 et B2. Les deux structures sont accessibles à partir du centre de transport terrestre (Ground Transportation Center).

Bordé par l’océan Pacifique à l’ouest et par le comté de Los Angeles au nord, le comté d’Orange touche également au comté de San Bernardino, au nord-est, ainsi qu’à la pointe nord du comté de San Diego, au sud-est. La superficie totale du comté d’Orange (2 455 km carrés) en fait le plus petit comté de Californie. Ses secteurs les plus anciens se trouvent du côté de L.A. tandis que les secteurs les plus nantis et les plus jeunes se trouvent au sud.

Le comté d’Orange compte des parcs d’attractions célèbres, des quartiers agréables et des plages légendaires, et la majeure partie de sa population vit dans une des vallées peu profondes le long de la côte qui forment le bassin de Los Angeles, la vallée de Santa Ana et la vallée de Saddleback. Le sommet le plus élevé du comté est le Santiago Peak, avec 1 734 mètres de haut.

Contrairement à d’autres régions, il n’y a pas de centre urbain défini lié au comté d’Orange (bien que le comté soit souvent perçu comme faisant partie du Grand Los Angeles). La région compte 34 villes, la plus ancienne étant Anaheim (1870) et la plus récente étant Aliso Viejo (2001).

La plupart des habitants du comté vivent dans les banlieues; les villes les plus peuplées sont Anaheim, Santa Ana, Orange, Huntington Beach et Fullerton, avec une population totale avoisinant les 4 millions de personnes.

Le Orange County est l'étoile géante d'une région ponctuée de destinations vacances épiques. Nous entamerons notre découpage régional ville par ville par les communautés les plus au sud du comté pour ensuite naviguer vers le nord, avec une escale aux sites historiques prisés, aux plages paradisiaques, aux parcs thématiques familiaux, sans oublier les restaurants de renommée mondiale que nous croiserons en chemin.

San Juan Capistrano
Parmi tous les lieux historiques vénérés, laMission San Juan Capistrano est un véritable joyau dans la région. Une grande partie de sa structure est demeurée intacte; même ses ruines sont un régal pour les yeux. Les expositions muséales et les présentations éducatives font de chaque instant une expérience enrichissante; une visite qui pourrait parfaitement coïncider avec le retour des hirondelles. Poursuivez votre périple chargé d'histoire vers San Juan et prenez place au Ramos House, un petit café situé dans un ancien édifice qui sert des spécialités du terroir concoctées avec des produits durables. Après souper, rendez-vous à la salle de concert très renommée The Coach House, où les passionnés de musique viennent des confins du comté simplement pour danser sur un air de rock devant cette scène mythique.

Dana Point
Aussi magnifiques que la Mission et ses environs peuvent paraître, ils n'en sont pas moins quelque peu enclavés, et personne ne vient au Orange County pour flâner à l'intérieur des terres. Prenez le cap à l'ouest jusqu'à Dana Point, berceau de la plage Doheny State Beach et du Pilgrim. Le Pilgrim est une réplique du brick sur lequel Richard Henry Dana navigua jusqu'au port auquel il donna son nom : Dana Point. Richard Henry Dana y tint un journal à bord; plus tard, il écrivit « Two Years Before the Mast » (Deux années sur le gaillard d'avant), racontant le récit de ses voyages maritimes. Doheny est un site de surf légendaire idéal pour toute la famille, à l'écart de la frénésie de Laguna Beach en seulement quelques minutes.

Laguna Beach
Actuellement imprégnée par le luxe, avec ses vignobles (Laguna Canyon, par exemple) et ses boîtes de nuit raffinées, Laguna Beach s'apparentait autrefois à un univers artistique plutôt rustique. Cet héritage se perpétue à travers le musée très visité Laguna Art Museum et des évènements annuels tels que le Sawdust Art Festival. Faites un détour par ses kiosques pour dénicher une ribambelle d'objets d'art et artisanaux faits main. La Surf Gallery présente des œuvres artistiques propres à la ville, mais pas seulement. Vous y découvrirez en outre l'histoire riche de cet endroit très prisé pour le surf, avec des objets d'art confectionnés par les surfeurs eux-mêmes, ou bien des portraits et autres représentations de leur passion sportive. Bien avant l'arrivée des surfeurs et des artistes fauchés, Laguna Beach était la terre des indiens des missions, dont le patrimoine culturel est célébré au Museum of the First People. Outre son histoire, Laguna Beach accueille des divertissements de classe mondiale dans des sites tels que l'amphithéâtre Irvine Bowl, des restaurants de cuisine du monde tels que le Brussels Bistro - sans oublier, bien évidemment, les commodités intemporelles ayant attiré les gens à travers les âges, à savoir les plages, à l'instar de 1000 Steps Beach, la plus appréciée de la communauté.

Newport Beach
Newport Beach n'est pas en reste avec ses splendides établissements situés en bord de mer. La plupart d'entre eux bordent la côte de Balboa Island, une île festive à l'intérieur même de la ville. Tout comme Laguna Beach, Newport Beach offre bien plus que de simples plages. Le musée Newport Harbor Nautical Museum rend hommage au patrimoine marin de la région, avec pour vocation de faire découvrir au public une noble profession et un mode de vie romanesque. Vous pourrez explorer l'autre facette de cet univers marin au Upper Newport Bay Ecological Reserve & Preserve, un site dédié notamment à la restauration de certaines merveilles naturelles mises à mal par des industries maritimes. Vous y trouverez également d'autres curiosités culturelles du sud de la Californie. Aussi, vous aurez peut-être la chance d'assister à l'une des projections organisées à l'occasion du Newport Beach Film Festival. Newport Beach est suffisamment proche d'Hollywood pour inciter les grands acteurs à s'y rendre, tout en étant suffisamment loin pour permettre aux festivaliers de s'évader hors de la grande ville.

Huntington Beach
Huntington Beach est l'un des hauts lieux du surf les plus en vue au monde. Toutes ses plages offrent une houle exceptionnelle, des tubes parfaits et des chutes à en couper le souffle. À marée basse, vous pourrez assouvir votre passion au musée International Surfing Museum. Ces acrobaties sur les vagues vous font trop frémir? Optez pour un pique-nique paisible au parc Huntington Beach Central Park. À moins que vous ne préfériez le sport des rois au farniente, auquel cas le centre équestre du parc n'attend que vous. En réalité, Huntington Beach n'est pas simplement la ville du sport et du loisir. Les gens y viennent pour une multitude d'autres raisons, notamment pour déguster des bières fraîches sur le quai (servies au Huntington Beach Beer Co.).

Costa Mesa
De retour à l'intérieur des terres, Costa Mesa est la ville de la grande culture et des grands magasins. Le centre Segerstrom Center for the Arts accueille chaque année des pièces de théâtre, des spectacles de danse, etc., qui drainent tous les passionnés du comté. Vous saturez de l'art pour l'art? Costa Mesa est également réputée pour ses nombreux et divers centres commerciaux, parmi lesquels The Camp, l'un des seuls centres au monde tournés vers l'environnement, et The Lab, un centre dédié à la mode rebelle et avant-gardiste pour les jeunes.

Irvine et Santa Ana
Un peu plus loin dans les terres, découvrez les communautés d'Irvine et de Santa Ana, jonchées de quartiers résidentiels, symboles de l'explosion urbaine des années 60. Cela dit, un certain nombre d'attractions de premier plan attirent les foules là-bas. Tout un éventail d'animaux sauvages se pavanent devant petits et grands admirateurs au Zoo Santa Ana.

Anaheim
Anaheim est l'incarnation de la banlieue, hormis une exception et non des moindres : Disney. Au début des années 50, à l'époque où la communauté était principalement constituée d'orangeraies, et alors qu'il flânait dans la ville, Walt Disney érigea un monde merveilleux artificiel. Depuis son inauguration, Disneyland a accueilli plusieurs générations de visiteurs, s'insérant dans la conscience culturelle comme aucun autre parc de loisir ne l'avait fait auparavant. Année après année, les paysages ont évolué, les attractions sont devenues plus sophistiquées et modernes (Star Wars, Jack Sparrow, etc.) et les visiteurs se sont déplacés de plus en plus nombreux. À proximité, le parc Disney's California Adventure (hommage XXL à la Californie) et un quartier de divertissement abritant des restaurants, des boutiques et la salle House of Blues Anaheim viennent ajouter à la frénésie ambiante.

Brea
Si vous parvenez a quitté le centre-ville d'Anaheim avec ne serait-ce qu'un soupçon d'énergie (ou d'argent) en poche, poursuivez votre route en direction de Brea, en périphérie de Los Angeles. En soirée, d'agréables moments vous attendent au Curtis Theatre, cette scène historique où se jouent des spectacles de Broadway, des comédies musicales, et bien plus encore. En journée, impossible de vous tromper en allant randonner, courir ou pique-niquer au Carbon Canyon Regional Park.

Yorba Linda
Nous avons commencé notre périple à Mission San Juan Capistrano, symbole de la conquête du Nouveau Monde, non sans rappeler les monarchies pillant les terres et soumettant les peuples, en quête perpétuelle de richesses et de pouvoir. Quoi de mieux que de terminer l'aventure à Yorba Linda? Visitez la Bibliothèque Nixon, laquelle rend un émouvant hommage à l'homme parfois décrit comme un président cupide ayant spolié des terres et opprimé des peuples avec violence et cruauté dans sa quête de richesse et de pouvoir. Vous préférez laisser vos souvenirs de Nixon en paix, mais souhaitez vivre une grande expérience à Yorba Linda? Venez donc jouer une partie de golf, le passe-temps favori des hommes politiques, au Black Gold Golf Club, un club de premier plan conçu et encadré par de véritables experts.

Bien que peut-être davantage associée aujourd'hui aux grands manoirs bordant l'océan et aux tongs de marque, la région côtière qui s'étend de Los Angeles à San Diego affiche un passé marqué par les conflits territoriaux, le catholicisme et l'agriculture.

L'époque des missions
La région était peuplée à l'origine par les Tongva et les Juaneño/Luiseño. Au milieu des années 1700, un groupe d'explorateurs et de missionnaires espagnols partirent rejoindre la légendaire Baie de Monterey. Parmi les membres de ce groupe, le père Junipero Serra, fondateur des Missions d'Alta California, édifia la Mission San Juan Capistrano en 1776; il s'agit du tout premier établissement européen permanent en Californie. Les Amérindiens, convertis au christianisme par les moines espagnols, assurèrent la construction et l'entretien de la Mission. Une fois convertis, la majorité de ces natifs californiens avaient le droit de posséder des terres; ce fut assurément le tremplin pour nombre des transformations opérées. Durant cette période, l'industrie de l'élevage bovin prospéra dans la région grâce à l'édification d'un port à Dana Point et au développement d'un commerce florissant (suif, peaux, autres marchandises) entre la Nouvelle-Angleterre et la côte ouest. Le Mexique acquit son indépendance de l'Espagne en 1821. Les missions californiennes se retrouvèrent alors dans un état de délabrement. Les épidémies et les sécheresses qui se succédèrent décimèrent les élevages de bovins et anéantirent les récoltes, tandis que le gouvernement mexicain intensifia le processus de sécularisation, venant affaiblir davantage l'économie des missions. Les troubles perdurèrent : le Mexique finit par perdre le contrôle du territoire à l'issue de la Guerre américano-mexicaine de 1846-1848 et du Traité de Guadeloupe Hidalgo.

Quand la Californie devient un État
L'obtention du statut d'État en 1850 suscita des problèmes territoriaux, dans la mesure où les citoyens avaient l'obligation de présenter des titres de propriété pour conserver leurs terres. Étant donné que les gouvernements espagnols et mexicains avaient librement partagé et réparti les terres, nombreux furent ceux qui perdirent leur bien. Des entrepreneurs tels que James Irvine profitèrent de l'occasion pour racheter de vastes étendues de terre, afin d'y planter des cultures plus résistantes à la sécheresse, notamment des noix, des avocats et l'agrume qui donna son nom au comté. Les établissements se multiplièrent, favorisés par le développement des chemins de fer. Un système de tramway électrique fut mis en place pour transporter les passagers depuis et vers Los Angeles, contribuant à rendre la région plus accessible. Huntington Beach et Seal Beach devinrent des communautés de villégiature.

Quand Orange devient un comté
La découverte d'argent dans les monts Santa Ana en 1887 provoqua une nouvelle explosion démographique. À l'aube du 20<sup>e</sup> siècle, la région était surpeuplée. Épuisés par leur long voyage jusqu'à Los Angeles pour affaires officielles et inquiets que leurs besoins ne fussent pas suffisamment pris en compte, les résidents commencèrent à revendiquer leur autonomie gouvernementale. En 1889, leur vœu fut exaucé : le comté fut nommé « Orange » en hommage à leurs racines agricoles. Si les lignes de tramway stimulèrent la croissance et le tourisme au début des années 1900, l'automobile et le réseau autoroutier marquèrent la seconde moitié du siècle. L'achèvement de la route US 101 et de l'Interstate I-5 ouvrit davantage ce paradis côtier, tandis que le Orange County devint une destination populaire pour les stars des débuts d'Hollywood. À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la population augmenta de nouveau lorsque les bases militaires contrôlant la région à l'époque fermèrent et que les militaires, hommes et femmes, vinrent s'y installer pour fonder une famille. En 1955, Disneyland ouvrit ses portes à Anaheim, suivi de Knotts Berry Farm en 1968. Tous deux établirent le parc thématique comme la nouvelle norme en matière de divertissement en Amérique.

Histoire moderne et développement
Aujourd'hui, Orange County est le deuxième comté le plus peuplé de la Californie, et le cinquième du pays. Connue pour sa population aisée et pour son conservatisme politique, la région a fait son entrée sous les projecteurs de la culture pop ces dernières années, à travers des programmes télévisés à succès tels que Newport Beach et des séries télévisées telles que Laguna Beach sur MTV. En tant que haut lieu pour tous les professionnels brillants, la région se trouve au cœur de la « Tech Coast », un nom qui symbolise la transformation économique vécue par la Californie du Sud autour des secteurs aérospatiaux, de la défense et multitechnologiques internationaux. La côte sud est la terre d'accueil de méga entreprises et de certaines des principales universités de recherche. Comptant en son sein les communautés les plus chères et les plus exclusives, le Orange County est la référence en matière de développement de luxe maîtrisé. Climat ensoleillé, plages sablonneuses, loisirs multiples, magasins et restaurants de classe mondiale, nul besoin de se demander ce qui pousse les plus fortunés à venir s'installer ici.

Les mots terre et mer résument parfaitement le comté d’Orange. cGrâce à ses 68 km de plage, il vous offre une abondance de lieux décontractés où pratiquer le surf. Vous trouverez également de magnifiques sites de randonnée pédestre et de vélo dans les montagnes Santa Ana ainsi que dans la forêt nationale de Cleveland, mais aussi des tas d’endroits où faire des sports nautiques.

Mettez votre équilibre à l’épreuve en faisant du surf à pagaie dans la Back Bay de Newport Beach. Sinon, observez des baleines au large de Dana Point, faites du kayak à Laguna Beach et, bien sûr, suivez un cours de surf dans l’une des collectivités sur la plage.

Sur la terre ferme, les voyageurs trouveront une énorme variété de boutiques, des centres commerciaux composés de magasins d’usine aux boutiques haut de gamme ultra-luxueuses. Au centre-ville de Fullerton, vous verrez également des allées truffées de magasins d’antiquité et de boutiques d’époque. À Huntington Beach, les boutiques de surf qui sentent la crème solaire à la noix de coco sont aussi grandes que les galeries d’art de Laguna.

Puis il y a la nourriture. Les boucles à la cannelle omniprésentes, connues sous le nom de churros (très populaires à Disneyland), les fruits de mer extrêmement frais et les tacos novateurs (essayez ceux au canard et camembert du restaurant Taco Asylum de Costa Mesa). Et ensuite les œufs bénédictine servis sur beignets de crabe et les salades à emporter faites d’ingrédients frais du jardin et offertes dans les épiceries locales comme Whole Foods. La fusion de différents aliments ethniques et de différentes techniques de cuisson explique pourquoi le sud de la Californie conserve son avance dans le monde culinaire.

Avec tant de variété concentrée dans un seul et même comté, c’est toute une diversité d’activités qui vous attend pour votre séjour au comté d’Orange!

Le comté d’Orange est constitué de plusieurs banlieues différentes, mais les gens l’utilisent principalement comme une passerelle vers les régions avoisinantes.

La manière la plus simple de visiter toutes les attractions consiste à louer une voiture; notez toutefois que le nombre de stationnements dans les parcs d’attractions et à la plage est parfois limité.

Afficher plus Afficher moins

Si vous avec un peu de temps devant vous, le système de transport en commun du comté d’Orange est excellent. Les départs sont fréquents et le système couvre un grand pourcentage du comté et de ses attractions. Si vous vous inquiétez de la quantité d’émissions de gaz produites par ces véhicules, ne vous en faites pas : plus de 50 % des autobus sont propulsés au gaz naturel liquéfié, ce qui réduit grandement leur empreinte de carbone.

Les visiteurs canadiens aux États-Unis doivent passer par la zone de sécurité et les douanes au Canada, avant le départ.

Il est recommandé d’avoir quelques dollars US en poche pour vos dépenses générales.

Le comté d’Orange est constitué de plusieurs banlieues différentes, mais les gens l’utilisent principalement comme une passerelle vers les régions avoisinantes.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances

Logo: Orange County - Anaheim