Pittsburgh, PA

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

Pittsburgh, anciennement connue sous le nom de la « Ville de l'Acier », est maintenant un refuge contemporain pour les amateurs d'art et les fanatiques de sports et un district culturel en pleine croissance.

Bienvenue à Pittsburgh, la version contemporaine de la culture populaire. Fière d'être le foyer du Andy Warhol Museum, Pittsburgh peut se vanter d'offrir des attractions artistiques qui englobent plusieurs différentes époques. Une journée passée à la campagne pour explorer l'histoire américaine au Westmoreland Museum of American Art saura combler les amateurs d'art de tout âge. Le Carnegie Science Center présente un sous-marin de dimension réelle et un chemin de fer miniature et offre des démonstrations en direct. Le Carnegie Museum of Art abrite une impressionnante collection d'art contemporain tandis que le Carnegie Museum of Natural History expose la légendaire collection de dinosaures qui inclut le premier Tyrannosaurus Rex à avoir été découvert. Le Children's Museum de Pittsburgh divertira toute la famille grâce à ses nombreuses expositions interactives et ses divers spectacles.

Un séjour à Pittsburgh n'est pas complet si vous n'avez pas assisté à un match des Steelers de la Ligue nationale de football, des Pirates de la Ligue majeure de baseball ou des Pingouins de la Ligue nationale de hockey. Il ne faut pas oublier le Western Pennsylvania Sports Museum du Senator John Heinz History Center. On y présente des artéfacts et des expositions interactives dédiés aux activités sportives de la région. Pour les amateurs d'activités en plein air, Pittsburgh offre plus de 1 700 acres de parcs urbains à explorer. Ou, partez à la découverte du Duquesne Incline. Ici, une voiture historique vieille de 100 ans vous amènera à un pont observatoire à partir duquel vous pourrez admirer des vues panoramiques de la ville qui vous couperont le souffle.

Pour apprécier la véritable saveur de Pittsburgh, il faut connaître ses racines « cols bleus », qui consistent « à travailler dur et à jouer dur » et à se gaver de bonne boisson et de mets copieux. Qu'il s'agisse de votre première visite ou que vous soyez natif de Pittsburgh, le sandwich Primanti Brothers saura vous satisfaire. À Pittsburgh, ce repas complet de viande, fromage, salade de choux et frites empilés entre deux tranches épaisses de pain frais italien, constitue un mets de base qui plaira à tout gastronome.

Faites une randonnée à pieds dans le centre-ville pour explorer les quatre quartiers qui mettent en vedette des œuvres d'art et des artistes de renommée nationale et internationale. Étant donné que plusieurs de ces artistes se sont inspirés de la région de Pittsburgh au moment de la création de leurs œuvres, cette randonnée constitue aussi un cours d'histoire intéressant qui se déroule dans une ambiance conviviale.

À quelques pas de Pittsburgh, on retrouve une myriade de vignobles de classe mondiale. Situés à proximité, les vignobles et la vinerie Windgate offrent des vins primés, préparés à la main. Construit par les amish, le magnifique bâtiment en ossature bois abrite la vinerie, la salle de dégustation, la boutique-cadeau et le musée-pionnier. Le vignoble de Mellon, The Vineyard, est situé à moins de 25 minutes au nord de Pittsburgh. Située au haut du mont Mellon, cette attraction incontournable offre des vues panoramiques qui sont parmi les plus spectaculaires de toute la Pennsylvanie. Vous pouvez même y passer la nuit dans un des petits chalets confortables qui s'y trouvent.

WestJet est ravie d'offrir un service à cette destination par le biais d'un accord de partage de codes avec un de nos superbes partenaires aériens.

Aéroport desservi : Pittsburgh, PA (PIT)

Info-destination

Les étés à Pittsburgh sont typiquement chauds et humides, avec des températures qui se situent en moyenne entre 14 C (57 F) et 28 C (83 F). Les hivers sont habituellement froids et enneigés, avec des températures qui varient entre 10 C (50 F) et -6 C (21 F).

Que vous soyez amateur d'opéra ou de musique alternative, de ballet ou de football, de concerts ou de musées, Pittsburgh saura vous satisfaire.

Arts du spectacle
Le district culturel de Pittsburgh se trouve près du centre-ville. C'est dans cette zone de six pâtés de maisons que vous trouverez le Benedum Center for the Performing Arts, le Heinz Hall et le Byham Theater, des salles qui sont au cœur de la culture et des arts du spectacle de la ville.

Musées et galeries d'art
Ceux qui préfèrent les œuvres des grands maîtres doivent absolument s'arrêter au Carnegie Museum of Art. Ce musée mêle habilement l'impressionnisme et le cubisme à l'art moderne et à des expositions photographiques. De l'autre côté du bâtiment, les expositions sur les Amérindiens et l'Égypte ancienne du Carnegie Museum of Natural History font la joie de ses visiteurs, mais l'exposition phare est celle de la salle des dinosaures. L'une des premières équipes américaines de paléontologues est partie à la recherche de fossiles et d'os de dinosaures. Elle est revenue avec un squelette, qu'elle a appelé Diplodocus Carnegie en hommage au fondateur du musée, Andrew Carnegie.

Si vous aimez vous amuser tout en apprenant, ne manquez pas le Carnegie Science Center, dans le quartier de North Side. En plus de ses nombreuses expositions et stations interactives pour les enfants, ce musée dispose d'une salle de cinéma Omnimax qui émerveille les spectateurs par son immense écran et ses films à couper le souffle.

Parcs
Schenley Park accueille de nombreux concerts et manifestations estivales. La piscine et le terrain de baseball de Riverview Park sont quant à eux très fréquentés par les habitants du coin. Les randonneurs peuvent arpenter sans relâche Highland Park et les parcs du comté d'Allegheny sont un lieu de prédilection pour les pêcheurs, les amateurs de navigation et les golfeurs. La grande variété de plantes et de fleurs du Phipps Garden Center, ainsi que son restaurant, attirent de nombreux visiteurs, touristes aussi bien que locaux.

Sports
Dans le quartier de North Side, deux nouveaux stades surplombent la rive nord de l'Allegheny. Pittsburgh n'est peut-être plus la ville des champions (comme on la surnommait dans les années 1970), mais les habitants soutiennent toujours autant leurs équipes sportives. Tous les matchs des Steelers ont lieu à guichets fermés au Heinz Field et quelques fervents amateurs continuent de soutenir les Pirates, en particulier lors des soirées où l'on tire un feu d'artifice après le match au PNC Park

Pittsburgh

État : Pennsylvanie

Pays : États-Unis

Pittsburgh en chiffres 
Population : 304 391
Altitude : 1 223 pieds / 373 mètres
Précipitations annuelles moyennes : 35 pouces / 89 centimètres
Chutes annuelles moyennes de neige : 41 pouces / 104 centimètres
Température moyenne en janvier : 28 °F / -2,2 °C
Température moyenne en juillet : 75 °F / 23,9 °C

Quelques faits en bref 

Électricité : 110 volts, 60 Hz, prises standard à deux broches

Fuseau horaire : GMT- 5; EST ( heure normale de l’Est )

Indicatif du pays : 1

Indicatif régional : 412, 724, 878

Le saviez-vous?

Pittsburgh est l'une des rares villes à avoir conservé le « h » à la fin de son nom. Bien que la règle ait d'abord été assez souple et ait permis d'enlever la fin du mot, l'ancienne orthographe, « Pittsburgh », a été officiellement rétablie en 1911.

Situation géographique

Pittsburgh, située dans l’ouest de la Pennsylvanie, a été établie là où les rivières Allegheny et Monongahela se rejoignent pour former la rivière Ohio. La ville s'étend sur environ 300 milles (483 kilomètres) à l’ouest de Philadelphie, PA et à 245 milles (394 kilomètres) de Washington, DC.

Pittsburgh est traversée par trois rivières : l'Allegheny, la Monongahela et l'Ohio, et comporte cinq districts principaux : North Side (nord), West End (ouest), South Side (sud), East End (est) et Downtown (centre-ville), qui sont à leur tour divisés en d'autres districts plus petits. Tout le reste, comme l'aéroport international de Pittsburgh, se trouve autour de la ville, dans le comté d'Allegheny.

Downtown
L'aéroport n'est pas très loin du centre-ville, la partie ancienne et classique de Pittsburgh, où se trouve le Fort Pitt Museum and Blockhouse, le bâtiment original construit par les colons britanniques au XVIIIe siècle. Cette partie de la ville abrite également les structures économiques modernes du « Golden Triangle », un district qui reflète l'économie dynamique de Pittsburgh. Le petit quartier de Strip District saura satisfaire les envies de dîners et d'animations en soirée. Ses restaurants et ses bars, comme le Mullaney's Harp & Fiddle Irish Pub ou le Primanti Bros. Restaurant, vous donneront de multiples occasions de découvrir sa communauté éclectique. Ce quartier offre un grand choix de cafés et de salons de thé, ainsi qu'un peu de patrimoine vivant avec ses marchés de gros.

North Side
Le district de North Side est dominé par deux stades de baseball et de football. C'est un ancien quartier ouvrier qui se distingue par l'architecture des nombreuses maisons du XIXe qui bordent les rues, comme le Preserve Cottage. N'hésitez pas à vous y promener pour observer le minutieux travail du bois, les céramiques décoratives, les toits en ardoise et les vitraux. Si vous souhaitez passer la journée dehors, pourquoi ne pas assister à un match avant d'aller manger au Penn Brewery ou au Church Brew Works?

West End
Ce quartier est souvent négligé au profit de ses voisins plus animés, mais West End cache lui aussi des trésors insoupçonnés. Il englobe le quartier de Mount Washington et offre la meilleure vue du haut de celui-ci (400 pieds). Toute la ville ainsi que la majestueuse rivière Monongahela s'étendent en dessous, comme une carte postale. Vous noterez ses chemins de fer inclinés, les funiculaires, qui gravissent les collines des Appalaches dans la ville et aux alentours, vestige de l'ancienne industrie minière. Ce district regorge d'activités. La galerie Meter Room expose des œuvres d'art moderne dans un espace contemporain. Le Cain's vous servira de délicieux repas.

South Side
C'est le lieu à ne pas manquer en fin de semaine, avec sa multitude de restaurants et de bars, à quelques minutes à pied les uns des autres. Autrefois lieu de résidence de milliers d'ouvriers, c'est devenu un quartier recherché, aussi bien pour vivre que pour dénicher des objets d'art. La cuisine d'exception du Houlihan's fait le régal de tous ses clients. Les quartiers de Carson Street et de Shadyside comptent également quelques galeries d'art, comme le Carnegie Museum of Art et le Carnegie Museum of Natural History.

East End
Ce district est surtout connu pour ses universités et ses quartiers chics. C'est là que se trouvent l'université Carnegie Mellon et l'université de Pittsburgh, ce qui a conduit de nombreuses entreprises à s'y installer. Les cafés, les restaurants et les librairies dégagent une atmosphère estudiantine, en se mêlant aux quartiers résidentiels luxueux qui les entourent. Ne manquez pas de vous arrêter à la Prantl's Bakery, à La Feria et au Caesar's Designs.

Les premiers habitants de Pittsburgh étaient les Indiens iroquois, l'une des nations des tribus amérindiennes qui vivaient dans la région. La première influence européenne est venue de commerçants britanniques et français qui ont commencé à établir des routes commerciales le long des rivières avoisinantes. La première mention écrite de la région remonte à 1749, année où elle est visitée par deux explorateurs français, à l'endroit où les rivières Allegheny et Monongahela se rejoignent pour former la rivière Ohio. En 1754, les Français construisent le Fort Duquesne à cet embranchement, mais il est pris par les Anglais en 1758, pendant la guerre de Sept Ans. Conscients des avantages stratégiques de cet emplacement, les Britanniques y construisent un autre fort, qu'ils nomment Fort Pitt en l'honneur de leur secrétaire d'État, William Pitt l'Ancien. S'agissant du premier fort britannique à n'avoir pas été incendié par les Français, ce nom est resté et le secteur a bientôt été connu comme Pittsborough. À cette époque, de nombreux fermiers, attirés par la sécurité qu'offre le fort et les terres fertiles de la région, s'y établissent durablement.

En 1770, des fermiers qui labourent la terre découvrent des gisements de charbon près du fort. La promesse d'une richesse future attire de nombreuses personnes venues de villes cosmopolites comme Boston et New York. L'industrie minière occupe la première place depuis lors : charbon, verre, aluminium et, bien sûr, acier. En 1816, avec le développement du secteur manufacturier dans la région, Pittsburgh passe au rang de grande ville et, en 1840, elle est l'une des plus grandes zones métropolitaines de la région. Cinq ans plus tard, un incendie dévastateur détruit une grande partie du centre-ville, mais il est rapidement reconstruit et la ville continue de s'étendre, en modernisant ses industries autant que sa silhouette. Pendant la guerre de Sécession, les usines sidérurgiques de la ville sont d'importants fournisseurs de l'Armée de l'Union, à qui elles fournissent des navires, des blindages et des armes. Au cours des décennies suivantes, plus de 60 usines de verre voient le jour dans l'actuel quartier de South Side et, en 1888, on commence à produire un nouveau matériau appelé aluminium, qui va prendre d'assaut l'industrie manufacturière.

La métallurgie du fer occupait déjà une place importante avant la guerre de Sécession, et lorsque Andrew Carnegie crée ses aciéries dans les années 1870, celle de l'acier devient l'industrie de légende que l'on connaît. Les trains, les ponts suspendus, les chemins de fer et les structures métalliques des gratte-ciels sont autant d'utilisations de la production des usines et, au début du XXe siècle, les nouvelles inventions telles que les grille-pains électriques, les luminaires et les automobiles entretiennent le dynamisme de la ville. Avec le développement du commerce naissent aussi les mouvements ouvriers. La Fédération américaine du travail (AFL) a été fondée ici en 1881.

Pittsburgh a été l'un des principaux fournisseurs d'équipements militaires pendant les deux guerres mondiales, ce qui n'a fait qu'aggraver le gros problème de pollution qui existait déjà dans la région. Après la Deuxième Guerre mondiale, la ville a lancé une campagne appelée « Renaissance », destinée à purifier l'air et à donner un second souffle à la vie culturelle de la ville. Ces efforts n'ont pas été vains puisque ce qui n’était alors qu'une cité industrielle a commencé à connaître un grand renouveau artistique.

Les dons de nombreux organismes à but non lucratif et de riches bienfaiteurs ont permis de créer une importante scène artistique et culturelle à Pittsburgh. La danse, le théâtre, le cinéma et la radio ont tous une place importante dans l'industrie du spectacle du pays. La ville est le lieu de nombreuses « premières » dans ces secteurs : en 1905, le Nickelodeon a été la première salle du monde à présenter uniquement des films; la première station de radio commerciale, le premier réseau de télévision et la première chaîne de télévision non commerciale ont également tous vu le jour ici. Cette riche tradition culturelle a également fait connaître plusieurs grandes personnalités, dont la plus célèbre est peut-être Andy Warhol, qui a popularisé le Pop Art et qui a vu son travail consacré par l'ouverture d'un musée en 1994. Fred Rogers, l'animateur fétiche de l'émission « Mister Rogers' Neighborhood », a lui aussi passé la plus grande partie de sa vie à Pittsburgh.

Le sport, tant au niveau professionnel qu'universitaire, a également une longue histoire dans la ville. Les Pirates ont été la première équipe de Ligue majeure de baseball à faire jouer une équipe entièrement afro-américaine en 1971, et les Steelers ont été cinq fois champions de la National Football League. Avec ses entraîneurs légendaires, ses champions olympiques et ses joueurs vedettes, Pittsburgh est aujourd'hui surnommée la « ville des champions ».

Malgré le déclin de l'industrie sidérurgique américaine dans les années 1970, la santé économique de la région est restée plutôt bonne. Même si Pittsburgh a initialement souffert de la disparition de nombreux emplois, la ville a su rebondir et est même devenue un exemple de la diversification économique des villes qui ont connu un bouleversement industriel. Elle est toujours le siège de nombreuses grandes entreprises et a développé un solide secteur bancaire, technologique et médical. Elle accueille des centaines de laboratoires de recherche à la pointe de la découverte scientifique et peut se targuer d'avoir l'une des plus fortes concentrations de scientifiques et d'ingénieurs titulaires de doctorats. L'enseignement, lui aussi, a toujours joué un rôle important dans la vie de la ville. Avec près de 30 universités dans la région et 10 dans la ville elle-même, l'enseignement supérieur occupe une place essentielle. L'université Carnegie Mellon et l'université de Pittsburgh ont une longue histoire de découvertes scientifiques majeures et font partie des établissements les mieux classés du pays.

En 1977, le lancement du projet « Renaissance II » a permis de développer la scène culturelle et de favoriser la santé des quartiers. Aujourd'hui, la ville est souvent classée parmi les zones métropolitaines les plus agréables à vivre du pays. Le FBI a désigné Pittsburgh comme la plus sûre des zones métropolitaines de 1 000 000 habitants ou plus. Avec autant de parcs, de restaurants, de musées et de lieux artistiques, il n'est pas étonnant que Pittsburgh continue de grandir.

Pittsburgh n'est peut-être pas aussi cosmopolite que New York ou Chicago, mais par le nombre et la variété de ses bars et de ses restaurants, elle rivalise sans effort avec ces métropoles. La grande diversité de sa population immigrée est à l'origine de ses nombreux restaurants français, italiens, grecs, japonais, chinois, indiens, vietnamiens et ukrainiens, et même de certains aliments fétiches de la cuisine américaine traditionnelle : le Big Mac et le ketchup Heinz sont tous deux nés ici, à Pittsburgh.

Downtown
Au petit matin, le centre-ville ressemble à un grand marché fermier et cette énergie se prolonge jusqu'à l'heure du déjeuner, où des hordes de locaux et de touristes viennent dévorer les sandwichs Reuben ou la soupe aux boulettes de matzo du Smallman Street Deli. À la nuit tombée, l'atmosphère du quartier change complètement. D'anciens entrepôts et usines ont été convertis en boîtes de nuit, comme le Rosebud Cafe, ou en restaurants avant-gardistes, comme le Roland's. Commencez la soirée du bon pied en prenant l'apéritif au Mullaney's Harp & Fiddle. Pour dîner, arrêtez-vous au Lidia's, l'avant-poste d'un empire mondialement connu de la cuisine italienne. Prenez ensuite le chemin du 31st Street Pub, un bar ouvrier devenu le nouveau repaire branché, pour écouter un peu de rock and roll et boire un verre. Ensuite, pour caler le petit creux de fin de soirée, rien de tel que les fameux sandwichs de Primanti Bros. (de la viande, du fromage, de la salade de chou et une bonne portion de frites entre deux belles tranches de pain italien).

Le Caffe Amante propose plusieurs plats similaires, mais avec un fort accent italien. Christo, le chef cuisinier du Christo's, s'est fait connaître en officiant comme cuisinier personnel de Jackie Kennedy Onassis sur son yacht. Mais si vous préférez le jazz à l'histoire pour accompagner votre repas, filez chez Dowe's, sur la 9e rue, pour savourer des plats authentiques sur de la musique jouée en direct.

North Side
Les amateurs de bière trouveront sans aucun doute leur bonheur à Pittsburgh, notamment au surréaliste Church Brew Works, un immense bar installé dans une ancienne église, dans le quartier de Lawrenceville. Non loin de là, sur Liberty Avenue, dans le quartier de Bloomfield, vous trouverez le Del's Bar & Ristorante DelPizzo, où vous pourrez savourer de délicieuses pizzas fraîchement préparées, ou encore un copieux plat de veau.

Ce quartier abrite plusieurs stades, comme le PNC Park et le Heinz Field, les restaurants qui s'y trouvent sont donc souvent de type pubs et tavernes. Le Penn Brewery est à ne pas manquer, avec ses bières et sa cuisine allemandes authentiques, servies dans un ancien bâtiment industriel. Le Triangle Bar, à l'ambiance de vieille Amérique, est célèbre pour ses énormes sandwichs (qui portent des noms comme « Destroyer » ou « Battleship ») et populaire auprès des locaux pour ses horaires spéciaux lors des matchs des Steelers.

Southside
C'est le rendez-vous incontournable des fins de semaine. Carson Street renferme une grande variété de restaurants et de bars, fréquentés aussi bien par des jeunes cadres actifs que par des motards. Pendant la saison de soccer, passez un après-midi dans le très britannique Piper's Pub, où il ne s'agira plus de « soccer », mais de « football ». Si cela vous tente, vous pourrez goûter à quelques-uns de ses nombreux whiskies. Mario's/Blue Lou's Southside Saloon : ces deux bars allaient si bien ensemble que les propriétaires ont fait tomber le mur qui les séparait pour en faire un seul grand établissement; arrêtez-vous y prendre l'apéritif pour voir cela par vous-même. Si vous avez faim, les options sont infinies. Au Fat Head's Saloon, un sandwich sera tout sauf simple. Leur carte de sandwichs colossaux (comme leur « Artery Clogger », littéralement le « boucheur d'artères ») s'accorde bien avec leur impressionnante sélection de bières du monde entier. Visitez le Dish pour savourer des plats italiens à la fois contemporains et traditionnels. Si vous êtes plus mer que terre, et que vous préférez votre poisson cru, poussez la porte du Sushi Two.

 East End
Le quartier d'Oakland, entre autres choses, abrite des restaurants indiens parmi les meilleurs de la ville. Si vous avez envie d'une note un peu plus typique du sud, aventurez-vous au Mad Mex, une chaîne régionale réputée qui sert de gigantesques burritos préparés avec amour (et propose un grand choix de bières de microbrasserie). Pour un repas aux saveurs plus douces, dirigez-vous vers le Spice Island Tea House, un endroit tranquille spécialisé dans la gastronomie panasiatique et très apprécié des végétariens.

Ici, la carte s'éloigne des tavernes pour prendre une tournure beaucoup plus éclectique! Sandwichs, salades, soupes et autres, tous préparés avec des ingrédients frais et de saison : vous trouverez tout cela au Cafe Zinho. Le Girasole propose lui aussi des produits frais et de saison, avec une touche italienne. Si l'Italie est bien au bord de la Méditerranée, la cuisine de ce pays est la seule présente ici. Le Casbah propose quant à lui diverses spécialités méditerranéennes et célèbre toute une palette de cultures. La Feria, de son côté, vous en fera découvrir une seule : ce restaurant / galerie d'artisanat s'attache en effet à préserver et mettre en valeur la culture péruvienne. Dégustez ses spécialités sud-américaines avant de parcourir la boutique de cadeaux. Enfin, si vous vous languissez de sushis, poussez la porte du Sushi Too.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances