San Francisco

Lieu de destination

  • 37.7833, -122.4167:primary
  • 37.6189994812012, -122.375:secondary
Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

Certaines villes sont reconnues pour leur excellente nourriture, d'autres pour leurs paysages ou pour leur grande culture à chaque détour. San Francisco a la chance d'avoir les trois à la fois. En un jour, vous pouvez surfer sous le Golden Gate Bridge, flâner dans des douzaines de librairies et goûter à la cuisine locale biologique qui anime les conversations au sujet de la gastronomie dans tout le pays.

Au cœur de San Francisco se trouve une ville ultramoderne avec des gratte-ciels, une symphonie (San Francisco Symphony), un ballet (San Francisco Ballet) et une panoplie de musées avec des restaurants chics qui vont de pair.

Aventurez-vous au centre de la ville et vous découvrirez des enclaves ethniques trépidantes comme le Chinatown, le Japantown, le vieux quartier italien de North Beach et le quartier latin connu sous le nom de Mission District.

Sortez un peu de la ville et vous retrouverez les forêts anciennes de séquoia et les vignobles luxuriants de Napa Valley. Peu importe où vous vous trouvez, vous n'êtes jamais loin du scintillant océan Pacifique.

C'est peut-être la beauté naturelle, les maisons victoriennes restaurées avec amour ou la façon dont chaque met devient une expérience culinaire, mais San Francisco ne passera jamais pour une ville ordinaire.

Certains lieux de vacances nourrissent l'esprit alors que d'autres sont plutôt centrés sur la relaxation du corps. À San Francisco, vous pourrez nourrir à la fois l'esprit et le corps. Faites du vélo de montagne dans la matinée, explorez un quartier commercial original dans l'après-midi et regardez un film étranger en soirée tout en vous laissant tenter par un peu de vin et de chocolat.

À San Francisco, vous venez pour la nourriture et demeurez pour la vie nocturne. Ou encore, vous venez pour la vie nocturne et restez pour le surf. Encore mieux, oubliez ce pour quoi vous êtes venu et ne faites que rester à San Francisco. Un nouveau paysage se cache derrière chaque colline et une nouvelle spécialité culinaire, derrière chaque devanture de magasin.

 

San Francisco est une destination fantastique pour :

  • aventures en plein air
  • magasins et restaurants
  • culture et histoire

Info-destination

Le climat de San Francisco est régi par la grande baie, qui empêche la température de passer aux extrêmes. Vous pouvez vous attendre à voir du brouillard tous les matins, mais le soleil le dissout dans l'après-midi. Les températures dépassent rarement 27 °C et ne descendent jamais sous 0 °C.

La pluie est intermittente tout au long de l'hiver. Entre juin et septembre, c'est habituellement sec. Les voyageurs sont souvent surpris par les changements de minces couches lorsque vous visitez, peu importe ce que prévoit la météo.

Les plages de San Francisco sont idéales pour la promenade, l'exploration de bâches, la méditation et les pique-niques. Si vous voulez aller dans l'eau, il vous faudra une combinaison humide et un bon grog chaud et fort d'après-baignade. Les membres du renommé Dolphin Club (un club de natation et de navigation) font de courtes baignades quotidiennes dans la baie de 12 °C depuis l'ouverture du club en 1877.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour San Francisco

Si une phrase décrit bien la mentalité de San Francisco, c'est : « Et après? » Demandez à un San-Franciscain ce qu'il ou elle fait et la réponse risque d'être longue. Il pourrait faire des compétitions de surf cerf-volant, être un amateur de smoothie gastronomique, un fresquiste et le chef de la direction d'une entreprise en démarrage dans le domaine de la technologie.

Les San-Franciscains veulent toujours ce qu'il y a de mieux, que ce soit en affaires ou dans leurs loisirs. Lorsque Levi Strauss est arrivé ici en 1853, il venait vendre des denrées non périssables. Il a vite compris que les mineurs n'avaient pas vraiment besoin de haricots en conserve, mais de pantalons de travail robustes. Avec une poignée de rivets et du denim teint, Strauss a donc inventé le « blue jean », et il est devenu encore plus riche qu'un mineur ne pourrait le devenir.

L'or a peut-être mis peu de gens riches, mais il a quand même laissé un héritage de bons travailleurs, qui savent prendre des risques et qui refusent de se faire dire ce qu'ils doivent faire. À la fin des années 1800, quelqu'un a eu l'idée brillante d'aller explorer un peu plus au nord la région de Napa Valley pour développer l'industrie du vin. L'industrie mondiale du vin s'est moquée mais aujourd'hui, Napa compte 450 vignobles différents produisant des vins qui décrochent régulièrement les meilleurs prix internationaux.

Une excursion à Napa Valley est un incontournable dans un séjour à San Francisco. Si vous ne trouvez pas le temps de vous y rendre, laissez alors Napa Valley venir à vous. Essayez le Press Club SF, où des vignobles exposent leurs meilleurs vins et vous les font goûter avec de petits plaisirs bien assortis, comme le chèvre local de Humboldt Fog et le brie triple-crème de Cowgirl Creamery.

Les habitants de San Francisco aiment aussi se donner à fond, que ce soit en surfant sur des vagues de 25 mètres à Maverick's Beach, en faisant du patin à roues alignées dans le Golden Gate Park ou en participant à une épreuve mensuelle de vélo de groupe que l'on appelle Critical Mass.

La culture superperformante de San Francisco s’équilibre par la nature décontractée et amicale de la ville. Les investisseurs en capital-risque sont vêtus comme les coursiers à vélo, et vous pouvez retrouver les deux au même vernissage, comparant ensuite leurs notes à leur bar à cocktails favori. À San Francisco, vous pouvez vous présenter dans presque n'importe quel restaurant portant des souliers de sport et un kangourou. Si vous le demandez gentiment, la plupart des gens du coin vous dévoileront leur meilleur endroit « secret ».

Il n'y a qu'une seule règle à ne jamais enfreindre, cependant. Appelez San Francisco par son nom, ou « The City », comme la plupart des gens du coin, mais en aucun cas l’appeler « San Fran » ou « Frisco ». Suivez ce conseil et vous ferez de belles découvertes dans cette ville splendide.

Il est recommandé d'avoir sur soi des dollars américains pour les dépenses générales. Pour les divertissements comme pour les achats, votre carte de crédit fera bien l'affaire et vous donnera le taux de change en vigueur au moment de l'achat. Si vous désirez retirer de l'argent, cherchez simplement l'un des nombreux guichets automatiques installés dans les banques et les endroits publics. Sachez par contre que les frais de transaction varient d'un guichet à l'autre.

San Francisco est entourée d'eau de trois côtés. Le terrain lui-même est montagneux. La frontière est de la ville est plus calme et elle donne sur la baie vers Alcatraz, Treasure Island et East Bay. Achetez du café frais et des pâtisseries, puis promenez-vous sur l'Embarcadero, une promenade de 5 km sur le bord de l'eau. Les espèces d'aboiements que vous entendez sont le bruit que font des centaines d'otaries.

Sur la côte nord se trouve le légendaire Golden Gate Bridge. Vous pouvez le traverser à pied ou à vélo ou seulement flâner sous celui-ci lorsque vous visitez le Marina District branché ou le fort espagnol qui est devenu un espace ouvert protégé connu sous le nom de Presidio.

Sur la côte ouest, c'est l'ouverture de l'océan avec son côté sauvage. Des vagues entraînées par des orages s'écrasent sur Ocean Beach et font le grand plaisir de ceux qui fréquentent l'endroit pour pratiquer le surf et le surf cerf-volant. Une marche sur la plage ou une promenade en voiture sur la Great Highway permet de contempler le soleil qui se couche sur le Pacifique.

Loin de l'eau, San Francisco est très vallonné, certaines rues s'élevant de 300 mètres en seulement quelques coins de rue. Vous aurez la meilleure vue de Twin Peaks, Grand View Park et du haut de la Coit Tower, la tour en forme de lance d'incendie rendant hommage aux hommes qui ont sauvé la ville après le tremblement de terre de 1906.

San Francisco est une ville agréable pour la marche, mais prévoyez une paire de bonnes chaussures de marche et une veste chaude, parce qu'on ne sait jamais ce que la ville peut nous envoyer.

San Francisco offre plusieurs types de transport public, notamment les fameux « cable cars » (tramways tractés par câble). Les véhicules de location, le Bay Area Rapid Transit (BART), les taxis et les vélos de location ne sont que quelques-unes des possibilités. La méthode que vous choisirez dépend de l'endroit où vous séjournez et des endroits où vous désirez aller. La ville est très bien adaptée aux piétons; par conséquent, vous pouvez épargner sur les trajets en transport public en apportant de bonnes chaussures de marche confortables.

Afficher plus Afficher moins

Si vous décidez de louer une voiture, songez à utiliser un système de navigation GPS. À San Francisco, on compte de nombreuses rues à sens unique, qui pourraient vous faire tourner en rond. Il vous faudra un permis de conduire valide et vous devez être âgé d'au moins 21 ans. L'entreprise de location de véhicules peut imposer des frais supplémentaires aux conducteurs de moins de 25 ans.

Veuillez également noter que le stationnement est plutôt onéreux à San Francisco. Sachez également que les hôtels facturent souvent des frais importants pour le stationnement de nuit.

Si vous préférez utiliser le transport public, vérifiez auprès du MUNI (Municipal Railroad), qui englobe le système de métro léger, les autobus et les tramways tractés par câble. Il y a également le système BART (Bay Area Rapid Transit), des trains à grande vitesse, qui relie San Francisco à des villes en banlieue. Si vous avez l'intention d'aller au nord, le système de métro du Golden Gate propose un service d’autobus et de ferry aux environs de la baie.

Arrivée

Avant l'embarquement, vous passerez la sécurité et les douanes américaines au Canada. Une fois que vous aurez atterri à l'aéroport international de San Francisco, vous vous dirigerez directement à la zone de récupération des bagages pour les récupérer. Du niveau de la zone de récupération des bagages, vous pouvez marcher à l'extérieur et monter dans une navette, un taxi, un bus ou le train.

Afficher plus Afficher moins

Départ

Si vous avez le temps, flânez dans les boutiques et mangez une bouchée dans un des délicieux restaurants (cuisine italienne, hamburgers gastronomiques ou sushi) de l'aéroport international de San Francisco.

N'oubliez pas de vous présenter au comptoir de départ de WestJet afin de vous enregistrer pour votre vol de retour. Si vous préférez vous débrouiller vous-même, enregistrez-vous et choisissez vos sièges à l'avance avec le service en ligne tout simple sur Internet de WestJet.

La région de San Francisco a apporté beaucoup au reste du monde : le Far West, le rock 'n' roll, la nourriture biologique et Internet. Même si tous ces phénomènes de culture n'ont pas été inventés précisément à San Francisco, il est difficile d'imaginer la frontière sans la ruée vers l'or et la musique rock sans Grateful Dead et Summer of Love. Il est aussi difficile de penser au mouvement biologique sans penser à Chez Panisse, même chose pour la révolution du digital sans Apple, Google ou Facebook.

San Francisco a déjà été un territoire espagnol. On le voit dans l'architecture de Mission District ainsi que dans les rythmes latins et la cuisine ardente que l'on trouve à tous les coins de rue. L'influence asiatique continue de s'accroître, puisque plus d'un tiers des résidants de la ville viennent de l'Extrême-Orient. San Francisco célèbre la diversité, la tolérance et les différences de culture. On dirait vraiment un carrefour international.

Les San-Franciscains prennent leur qualité de vie au sérieux. D'après les sondages, les citoyens de San Francisco sont les plus éduqués (il y a moins d'analphabètes), les plus en forme et les plus heureux. La beauté naturelle y joue pour beaucoup. La côte pittoresque est en fait un parc national (San Francisco Maritime National Historical Park) et le Golden Gate Park de 1 018 acres d'espaces verts urbains est plus vaste que le Central Park de New York.

La ville ressemble à une chaîne de montagnes avec plus de 50 collines dispersées dans le centre. À San Francisco, des paysages à couper le souffle se trouvent là où vous vous y attendez le moins. Quand presque toutes les fenêtres des bureaux donnent sur la montagne ou l'océan, c'est un miracle que les San-Franciscains arrivent à travailler. Ils réussissent pourtant à le faire. San Francisco représente un des types les plus rares de ville-champignon : celui qui réussit à ne pas faire faillite.

Avant l'embarquement, vous passerez la sécurité et les douanes américaines au Canada.

Il est recommandé d'avoir sur soi des dollars américains pour les dépenses générales.

San Francisco offre plusieurs types de transport public, notamment les fameux « cable cars » (tramways tractés par câble).

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances