Yellowknife

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Yellowknife, la ville du Canada la plus près du cercle polaire arctique, est en plein essor. C’est une collectivité aussi fière de son passé qu’enthousiasmée par son avenir. C’est aussi, ne l’oublions pas, la capitale des diamants de l’Amérique du Nord.

Les tout premiers habitants de Yellowknife avaient jadis baptisé la région Somba K’e, l’endroit où se trouve l’argent. Depuis, la ville effervescente a attiré toute une population de jeunes assoiffés d’aventures dans la nature sauvage, de vie nocturne trépidante et de voyages mémorables dans l’Arctique.

Grâce à son emplacement sur le bras nord du Grand Lac des Esclaves, la ville est également une excellente destination de pêche. Quand vous reviendrez chez vous et que vous vous vanterez d’avoir attrapé un poisson gros comme ça, vous ne serez même pas en train d’exagérer! Les grands brochets, les truites grises, les ombres arctiques et les corégones qui ont élu domicile dans ce lac, le neuvième plus grand du monde, sont effectivement d’une taille plutôt impressionnante. Et puis il y a aussi des tas d’endroits fantastiques où faire du canoë et du kayak, aussi bien sur le Grand Lac des Esclaves que sur les autres petits lacs de la région.

Pendant que vous explorerez les grands espaces du Nord, gardez l’œil ouvert et vous apercevrez peut-être des bisons des bois, des caribous, des renards roux, des lièvres, des castors, des rats musqués, des ours noirs et toute une flopée d’oiseaux migrateurs colorés. Les stupéfiantes créatures de l’Arctique ne manqueront pas de vous épater. Par contre, assurez-vous de vous tenir à une distance suffisante pour ne pas leur faire peur; renseignez-vous auprès d’un guide de la région pour avoir des instructions spécifiques si jamais vous comptez vous enfoncer dans la nature sauvage.

Yellowknife recèle bien des trésors cachés. L’anglais a beau être la langue la plus communément parlée ici, la culture, elle, est principalement celle des communautés autochtones. Les Dénés ont intégré à la région de nombreuses langues (la ville en compte 11 officielles en tout) ainsi que leurs propres types d’œuvres d’art. Il y a des gravures, sculptures et bijoux uniques dans les boutiques et galeries; achetez-en un et les recettes seront remises aux talentueux artisans des Premières Nations.

Yellowknife organise également un bon nombre de festivals uniques, comme Folk on the Rocks, où l’on joue de la musique folk pendant deux jours en été, et le Summer Solstice Festival, avec ses marchands dans les rues, ses musiciens, ses fêtes sur bateau et son tournoi de golf de nuit.

Une fois le soleil couché, n’oubliez surtout pas de lever les yeux vers le ciel. De la ville, vous aurez une vue incroyable sur un phénomène astronomique à couper le souffle, l’aurore boréale. À vrai dire, nombre de touristes affluent ici uniquement pour en voir une de leurs propres yeux. Ainsi, chaque année, les visiteurs des quatre coins du monde viennent assister à ce spectacle naturel dans les cieux, voir ces couleurs et lumières uniques que même les artistes ont de la difficulté à reproduire.

Partez à Yellowknife et, l’année prochaine, quand ce sera le temps de regarder les photos de vacances, vous aurez, vous, quelque chose de complètement différent à montrer : le plus grand spectacle de lumières de la planète, des clichés rapprochés de bisons, des photos prises à intervalle régulier pour montrer les 20 heures de soleil d’une journée... Ne vous étonnez pas si tout le monde devient bouche bée. Profitez-en alors pour leur dire que vous avez voyagé dans le Grand Nord canadien.

Yellowknife est une destination fantastique pour :

  • aventures en plein air

Aéroport desservi : YZF

Info-destination

Yellowknife a moins de 300 mm (12 po) de précipitations par année. Étonnant, n’est-ce pas? À vrai dire, malgré le climat subarctique, la ville bénéficie même d’une saison agricole d’une centaine de jours au cours de laquelle le mercure dépasse le point de congélation. Grâce au Grand Lac des Esclaves et aux chaînes de montagnes à l’ouest, le temps à Yellowknife est plus doux qu’on ne le pense. En automne et en hiver, la température tombe bien en deçà de 0 °C, mais la moyenne ne va généralement pas sous les -30 °C. Le climat printanier fait habituellement surface en mai et la température plus élevée perdure jusqu’en septembre. En été, il fait généralement autour de 19 °C.

Vous vous en doutez probablement déjà, mais les voyageurs qui se rendent à Yellowknife auront besoin de vêtements chauds, ainsi que d’un bon manteau d’hiver, de bottes, de mitaines, d’une écharpe et d’un bonnet. Si vous y allez plutôt en été, n’oubliez tout de même d’apporter une veste et un chandail puisqu’il fait frais en soirée.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Yellowknife

Yellowknife est une ville de contrastes, où les hivers glaciaux se fondent dans les étés ensoleillés et où l'histoire autochtone se mêle à la culture contemporaine. Sa palette de divertissements saura satisfaire tous les goûts.

Musées et galeries
Le Prince of Wales Northern Heritage Centre renferme les archives culturelles et historiques des Territoires du Nord-Ouest. Les touristes sont invités à découvrir des expositions consacrées aux terres, aux peuples et à l'histoire qui ont fait de Yellowknife ce qu'elle est aujourd'hui. Parmi les expositions temporaires organisées ici par le passé figuraient des dioramas de la faune, des fossiles datant de la période glaciaire, des artefacts autochtones et des créations textiles artisanales. Le Prince of Wales Northern Heritage Centre offre également une aire pour amuser les enfants ainsi qu'un café.

La vieille ville arbore deux remarquables galeries : la Down to Earth Gallery et la Gallery of the Midnight Sun. Si vous souhaitez contempler des œuvres classiques exposées dans un centre géré par les artistes eux-mêmes, rendez-vous à la Down to Earth Gallery. Vous pourrez y admirer différents tableaux, bijoux, fourrures, livres, objets perlés, gravures, et bien plus encore. La Gallery of the Midnight Sun met également l'art local à l'honneur, mais pas seulement. Elle propose aussi des vêtements, des articles-cadeaux et des souvenirs. Que vous soyez venus admirer de splendides œuvres d'art réalisées par des artistes des territoires du Nord, dénicher des souvenirs pour vos proches ou assister à une démonstration de polissage de diamants, la Gallery of the Midnight Sun est sûre de vous plaire.

Activités extérieures
Yellowknife comblera les amateurs de plein air. La région possède différents sentiers à parcourir à pied ou à vélo, où vous pourrez observer la vie sauvage. Parmi eux, le Cameron Falls Trail et le Frontier Trail, dont les points de départ et d'arrivée se trouvent au parc Fred Henne Territorial Park, attirent les randonneurs amoureux de la nature. Si vous souhaitez observer des oiseaux, optez pour le Niven Lake Trail, un sentier entourant un lagon qui abrite de fabuleuses espèces. Vous pourrez sillonner sur deux kilomètres (1,2 mille) une variété de terrains grandioses. Range Lake, Frame Lake, Tin Can Hill, Ranney Hill, Big Hill Lake, Cameron Falls et Ingraham Trails figurent parmi les autres sentiers favoris.

La pêche est un passe-temps populaire à Yellowknife. Vous trouverez un grand nombre de lieux prisés où pratiquer cette activité hors du sentier l'Ingraham Trail. Faites une halte au pont de la rivière Yellowknife pour dîner à l'extérieur, puis tentez d'attraper un brochet ou une truite grise. Embarquez sur un bateau à Pontoon Lake. Attendez-vous à rencontrer des canards et des sternes. Si vous souhaitez vous évader une journée, partez à Prelude Lake, où vous serez pratiquement sûr de repartir avec des brochets dans votre bourriche. Situé à environ 29 kilomètres (18 milles) de Yellowknife, en bordure du sentier Ingraham Trail, Prelude Lake offre également de belles prestations, avec notamment un terrain de camping.

De mi-août à fin septembre, et de mi-novembre à mi-avril, la magie opère à Yellowknife. Les aurores boréales, en théorie visibles toute l'année, dominent le ciel de leurs nuances rouges et vertes électriques. Sortez de la ville et choisissez l'une des différentes excursions proposées pour admirer cet incroyable phénomène naturel.

Sports
Lorsque Yellowknife revêt son manteau blanc, la ville devient une destination privilégiée pour les sports d'hiver, particulièrement le ski alpin et le ski de fond. Pour profiter des meilleures pistes de ski, rendez-vous au club de ski de Yellowknife, lequel propose des randonnées, des courses, des activités sociales, etc. Les amateurs de sports récréatifs apprécieront également le Yellowknife Golf Club, lequel arbore deux magnifiques parcours de 9 et 18 trous, des verts de pratique et une boutique du pro.

Yellowknife

Territoire : Territoires du Nord-Ouest

Pays : Canada

Yellowknife en chiffres :
Population : 19 234
Altitude : 206 mètres / 676 pieds
Précipitations annuelles moyennes : 28 centimètres / 11 pouces
Chutes annuelles moyennes de neige : 157 centimètres / 62 pouces
Température moyenne en janvier : -26 °C / -14 °F
Température moyenne en juillet : 17 °C / 63 °F

Quelques faits en bref :
Électricité : 120 volts, 60 Hz, c.a.

Fuseau horaire : UTC-7; Heure normale des Rocheuses (HNR)

Indicatif du pays : 1

Indicatif régional : 867

Le saviez-vous?

Yellowknife est la ville la plus ensoleillée du Canada, avec un temps d'ensoleillement annuel de 1 030 heures en moyenne.

Yellowknife est la seule ville que comptent les Territoires du Nord-Ouest. Elle est entourée de municipalités et de villages à plus faibles populations.

Situation géographique

Yellowknife est située sur la rive nord du Grand lac des Esclaves (Territoires du Nord-Ouest), à environ 400 kilomètres (250 milles) au sud du cercle arctique et à environ 1 700 kilomètres (1 060 milles) au nord d'Edmonton.

Yellowknife est partagée entre un quartier historique et un centre-ville contemporain, révélant deux visages fascinants.

La vieille ville
La vieille ville, berceau de Yellowknife, est un quartier bien vivant doté d'un charme pionnier unique. Des constructions historiques bordent le front d'eau, tandis que le quartier recèle de superbes attractions. Willow Flats vous ramène dans les années 1930, à travers ses édifices originaux et son incontournable rue Ragged Ass Road. Pour les plus belles vues de la vieille ville et du Grand lac des Esclaves, dirigez-vous vers le Bush Pilot’s Monument. Une fois en haut de l'escalier, un impressionnant panorama s'offre à vous.

La vieille ville regorge de nouveautés contribuant à son embellissement. Des restaurants chics côtoient des cafés classés au patrimoine canadien, des résidences modernes forment un contraste saisissant avec de nobles édifices, et des boutiques locales cultivent une activité commerciale notable. Les galeries d'art de la vieille ville, consacrées aux courants et aux artistes classiques, sont également très prisées des touristes.

La ville nouvelle
La ville nouvelle est située au cœur de Yellowknife. Elle fut établie en 1945, après que des mineurs d'or jugèrent nécessaire de développer leur activité en bordure d'eau. Certaines des toutes premières entreprises de Yellowknife y sont toujours en activité, dont la pharmacie Sutherland’s Drug Store et le bureau de poste Yellowknife Post Office, lequel fut inscrit au patrimoine local en 2006. La nouvelle ville est également emplie de bâtiments gouvernementaux, de restaurants, de cafés, de bars, d'hôtels et de boutiques. Certes, vous ne trouverez pas autant d'attractions ici, mais votre exploration à travers ce quartier vous fera ressentir la vie locale.

Latham Island
Latham Island est relié à la vieille par un pont-jetée. Des belvédères panoramiques disséminés dans toute l'île offrent de magnifiques points de vue sur la baie de Yellowknife. Faites une halte à Otto, à Harriet Lane ou à Tililo Tili Point pour admirer certains des plus beaux panoramas. Latham Island abrite plusieurs gîtes touristiques, vous permettant d'y faire une escapade d'une journée, ou d'une nuit.

Yellowknife tire son nom de la Première Nation des Dénés qui occupa les terres autour du Grand lac des Esclaves. Les Yellowknives, un peuple nomade, traversèrent la région en quête de cuivre qu'ils utilisaient pour fabriquer des outils et des armes spécifiques, leur valant d'ailleurs leur surnom coloré. À la fin du XVIII<sup>e</sup> siècle, le commerçant de fourrures Peter Pond découvrit la baie de Yellowknife, où il établit un poste de traite en 1786. Bien qu'il ne fût jamais un véritable pôle de la traite de fourrures, Old Fort Providence servit de base d'approvisionnement durant les années qui suivirent, lorsque des explorateurs tels qu'Alexander Mackenzie et Sir John Franklin mirent le cap sur l'intrépide Arctique.

À la fin du siècle suivant, le prospecteur E.A. Blakeney découvrit de l'or dans la baie en se rendant à Yukon. Cette découverte fut en grande partie noyée dans l'excitation qui entoura la ruée vers l'or du Klondike. Néanmoins, l'évènement marqua une tendance à la prospection sur les terres de Yellowknife, tendance qui se poursuivit au XX<sup>e</sup> siècle. Au début des années 30, on déterra de l'uranium et de l'argent dans la région, ravivant l'espoir de trouver des ressources naturelles entre le Grand lac des Esclaves et le Grand lac de l'Ours. Au milieu des années 30, on découvrit de l'or près de plusieurs étendues d'eau. Yellowknife connut alors un petit afflux de prospecteurs ainsi que son tout premier développement majeur.

L'industrie minière prédomina rapidement à Yellowknife. En 1942, la ville compta cinq mines et des établissements tels que la Banque Canadienne de Commerce et la pharmacie Sutherland’s Drug Store. La croissance constante de l'activité se traduisit par l'expansion de la ville, donnant naissance aux quartiers actuels de la vieille ville et de la ville nouvelle. Forte de cette belle réussite, Yellowknife devint une municipalité en 1953 et la capitale des Territoires du Nord-Ouest en 1967.

Autrefois reconnue pour ses gisements d'or, Yellowknife s'est taillé deux nouvelles réputations tout aussi brillantes. Après 1991, date de la découverte des premiers diamants dans la région, la ville fut surnommée la « capitale des diamants de l'Amérique du Nord ». Yellowknife est également considérée comme l'un des meilleurs endroits au monde où admirer les splendides aurores boréales. Autant de bonnes raisons de visiter la ville!

Bien que Yellowknife figure parmi les plus petites villes du Canada, elle abrite des douzaines de restaurants savoureux. Au menu, vous trouverez de tout : des fruits de mer pêchés dans le Grand lac des Esclaves ainsi qu'un vaste choix de cuisines internationales.

La vieille ville
Un certain nombre de restaurants populaires sont installés dans la vieille ville. Le Bush Pilot’s Monument est bordé de deux établissements notables : le Wildcat Cafe et le Bullock’s Bistro. Niché au cœur d'une cabane en rondins rénovée, le Wildcat Cafe vous sert des plats locaux pleins de générosité. Prenez place dans ce restaurant emblématique pour dévorer un hamburger au bison tout en admirant la baie de Yellowknife. Le Bullock's Bistro propose également une cuisine traditionnelle à base de poissons frais comme l'omble chevalier et le brochet, préparés frits, grillés, poêlés ou en sauce. Vous y apprécierez autant votre repas que son ambiance bohème.

La ville nouvelle
La ville nouvelle, la partie métropolitaine de Yellowknife, abrite la plupart des restaurants et des bars, notamment de nombreux établissements de restauration rapide. Vous y trouverez une foule de cuisines du monde entier, allant des saveurs éthiopiennes du Zehabesha aux délicieux mets japonais du Sushi North. Les amateurs de gastronomie pourront également déguster des spécialités vietnamiennes, françaises, thaïlandaises, chinoises, et bien plus encore. Parmi les bars les plus populaires du quartier figure le Black Knight, un lieu de rencontre nocturne proposant une grande carte de whiskies. Si vous souhaitez vous déhancher après avoir fini votre verre, allez à la discothèque Top Knight qui se trouve à l'étage.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances