Yellowknife

Lieu de destination

  • 62.462778, -114.440278:primary
  • 62.4627990722656, -114.440002441406:secondary
Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Yellowknife, la ville du Canada la plus près du cercle polaire arctique, est en plein essor. C’est une collectivité aussi fière de son passé qu’enthousiasmée par son avenir. C’est aussi, ne l’oublions pas, la capitale des diamants de l’Amérique du Nord.

Les tout premiers habitants de Yellowknife avaient jadis baptisé la région Somba K’e, l’endroit où se trouve l’argent. Depuis, la ville effervescente a attiré toute une population de jeunes assoiffés d’aventures dans la nature sauvage, de vie nocturne trépidante et de voyages mémorables dans l’Arctique.

Grâce à son emplacement sur le bras nord du Grand Lac des Esclaves, la ville est également une excellente destination de pêche. Quand vous reviendrez chez vous et que vous vous vanterez d’avoir attrapé un poisson gros comme ça, vous ne serez même pas en train d’exagérer! Les grands brochets, les truites grises, les ombres arctiques et les corégones qui ont élu domicile dans ce lac, le neuvième plus grand du monde, sont effectivement d’une taille plutôt impressionnante. Et puis il y a aussi des tas d’endroits fantastiques où faire du canoë et du kayak, aussi bien sur le Grand Lac des Esclaves que sur les autres petits lacs de la région.

Pendant que vous explorerez les grands espaces du Nord, gardez l’œil ouvert et vous apercevrez peut-être des bisons des bois, des caribous, des renards roux, des lièvres, des castors, des rats musqués, des ours noirs et toute une flopée d’oiseaux migrateurs colorés. Les stupéfiantes créatures de l’Arctique ne manqueront pas de vous épater. Par contre, assurez-vous de vous tenir à une distance suffisante pour ne pas leur faire peur; renseignez-vous auprès d’un guide de la région pour avoir des instructions spécifiques si jamais vous comptez vous enfoncer dans la nature sauvage.

Yellowknife recèle bien des trésors cachés. L’anglais a beau être la langue la plus communément parlée ici, la culture, elle, est principalement celle des communautés autochtones. Les Dénés ont intégré à la région de nombreuses langues (la ville en compte 11 officielles en tout) ainsi que leurs propres types d’œuvres d’art. Il y a des gravures, sculptures et bijoux uniques dans les boutiques et galeries; achetez-en un et les recettes seront remises aux talentueux artisans des Premières Nations.

Yellowknife organise également un bon nombre de festivals uniques, comme Folk on the Rocks, où l’on joue de la musique folk pendant deux jours en été, et le Summer Solstice Festival, avec ses marchands dans les rues, ses musiciens, ses fêtes sur bateau et son tournoi de golf de nuit.

Une fois le soleil couché, n’oubliez surtout pas de lever les yeux vers le ciel. De la ville, vous aurez une vue incroyable sur un phénomène astronomique à couper le souffle, l’aurore boréale. À vrai dire, nombre de touristes affluent ici uniquement pour en voir une de leurs propres yeux. Ainsi, chaque année, les visiteurs des quatre coins du monde viennent assister à ce spectacle naturel dans les cieux, voir ces couleurs et lumières uniques que même les artistes ont de la difficulté à reproduire.

Partez à Yellowknife et, l’année prochaine, quand ce sera le temps de regarder les photos de vacances, vous aurez, vous, quelque chose de complètement différent à montrer : le plus grand spectacle de lumières de la planète, des clichés rapprochés de bisons, des photos prises à intervalle régulier pour montrer les 20 heures de soleil d’une journée... Ne vous étonnez pas si tout le monde devient bouche bée. Profitez-en alors pour leur dire que vous avez voyagé dans le Grand Nord canadien.

Yellowknife est une destination fantastique pour :

  • aventures en plein air

Info-destination

Yellowknife a moins de 300 mm (12 po) de précipitations par année. Étonnant, n’est-ce pas? À vrai dire, malgré le climat subarctique, la ville bénéficie même d’une saison agricole d’une centaine de jours au cours de laquelle le mercure dépasse le point de congélation. Grâce au Grand Lac des Esclaves et aux chaînes de montagnes à l’ouest, le temps à Yellowknife est plus doux qu’on ne le pense. En automne et en hiver, la température tombe bien en deçà de 0 °C, mais la moyenne ne va généralement pas sous les -30 °C. Le climat printanier fait habituellement surface en mai et la température plus élevée perdure jusqu’en septembre. En été, il fait généralement autour de 19 °C.

Vous vous en doutez probablement déjà, mais les voyageurs qui se rendent à Yellowknife auront besoin de vêtements chauds, ainsi que d’un bon manteau d’hiver, de bottes, de mitaines, d’une écharpe et d’un bonnet. Si vous y allez plutôt en été, n’oubliez tout de même d’apporter une veste et un chandail puisqu’il fait frais en soirée.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Yellowknife

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances