Chevauchez la vague, entraîné par un cerf-volant

  1. Accueil
  2. Guide des destinations
  3. Chevauchez la vague, entraîné par un cerf-volant

Activités

Comme partout sur la côte de la République dominicaine, la péninsule de Samaná attire les amateurs de surf cerf-volant et les autres accros de sports nautiques. Cependant, il y a ici une différence de taille. En effet, les jours de grand vent, alors que des centaines de cerfs-volants et de planches colorent le large de Puerto Plata, les eaux des abords du village de Las Terrenas n'en comptent que quelques douzaines.

Les adeptes expérimentés préfèrent peut-être des vents de plus de 30 km/h, mais un modeste 15 km/h est parfait pour une première leçon. Pratiquer le surf cerf-volant pour la première fois, c'est comme faire un premier tour de vélo : le concept est fort simple, mais la pratique, difficile.

Les pieds sont attachés à une planche de surf ou à une planche à neige hybride et le corps, à un harnais à la taille, lequel est relié à une série de cordes attachées à un cerf-volant en forme de demi-lune conçu pour maîtriser le vent.

Bientôt, on sent la brusque montée du vent qui entraîne le cerf-volant. Sous la planche, des bancs de poisson se faufilent en lueurs argentées dans l'eau peu profonde. Vous sentirez vite la montée d'adrénaline atteindre votre esprit. L'eau, le vent, une planche et un cerf-volant : voilà tout ce dont vous avez besoin. D'ailleurs, un sport comme celui-ci, qu'on peut pratiquer sans frais d'entrée ou billet de remontée, procure un réel sentiment de liberté. C'est sans doute la raison pour laquelle tant de gens ne peuvent plus se passer des plaisirs de la vie sous le vent de la péninsule de Samaná.