Miami

Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

Métropole étincelante et très élégante située dans le sud de la Floride, Miami est un creuset de cultures à saveur latino-américaine bien particulière.

Son climat tropical, ses plages à couper le souffle et les nombreuses activités qu’elle propose attirent des visiteurs de partout dans le monde, dont plusieurs parmi eux considèrent maintenant Miami comme leur chez-soi. Sur le plan de l’hospitalité, des restaurants, de l’art, de la culture, des sports et des loisirs, Miami s’inscrit parmi les villes en tête de liste. Découvrez pourquoi il y a tant de plaisir à voyager ici.

Miami est également connue comme étant « la ville magique » (Magic City). Elle s’est mérité ce nom tôt dans son histoire en raison de sa croissance rapide, qui semble être survenue en une nuit, comme par magie! Et la tradition se poursuit... Miami est, en effet, une ville en constante expansion. La silhouette de la ville s’est transformée en un peu plus de 10 ans seulement avec l’apparition d’un nombre record de gratte-ciel. Le réseau routier aussi s’améliore continuellement. Et Miami Beach continue d’innover en matière d’hospitalité et de tourisme.

En plus d’être réputée pour son soleil, son sable et ses vagues provenant de l’océan Atlantique, Miami propose des centaines de restaurants parmi les meilleurs, qui servent pratiquement tous les types de plats. Entre les journées de plage, vous pourrez faire l’essai des différentes cuisines offertes tout en découvrant les musées, les parcs et les activités récréatives intérieures comme extérieures.

Que vous séjourniez à Miami pour le plaisir ou pour le travail, voire pour les deux, vous aurez tant à voir et à faire! En réalité, il est presque certain que vous n’aurez d’autre choix que de revenir à Miami à de nombreuses reprises, ne serait-ce que pour voir ses principaux attraits. Et ce ne serait que le début! Après tout, n’est-ce pas une ville magique?

Miami est une destination fantastique pour :

  • plage
  • magasins et restaurants
  • vie nocturne

Aéroport desservi : MIA

Info-destination

Miami peut se vanter de posséder un climat subtropical, avec une température quotidienne atteignant une moyenne annuelle de 23 °C. Les eaux douces du Gulf Stream, un courant océanique chaud, et son emplacement idyllique à la pointe sud-est de la Floride, confèrent à Miami un climat idéal pour la plage.

Bien qu’on puisse la visiter toute l’année, la fin de l’hiver et le printemps constituent les périodes les plus favorables pour y séjourner, soit de janvier à mai. Ce sont les périodes pendant lesquelles vous pourrez profiter d’une température moyenne diurne de 25 °C. Pendant ces mois, les soirées plus fraîches sont idéales pour profiter des restaurants et de la vie nocturne de la ville.

L’avantage qu’a Miami de posséder une eau de baignade à une température presque constante s’accompagne aussi d’une forte humidité en été, soit de la mi-mai à octobre. Les journées sont plus chaudes et les fortes pluies sont plus fréquentes les après-midis. Mais il est rare qu’une journée à la plage soit gâchée. Vous pourrez en général prévoir qu’il y aura de la pluie après 14 h. Par conséquent, vous voudrez profiter de la piscine ou de la plage plus tôt dans la journée afin de jouir ainsi pleinement du soleil.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Miami

L’histoire d’amour entre Miami et l’Espagne remonte aux débuts de la ville. Les pères fondateurs voulaient en faire un lieu pour les gens riches et célèbres. La « Riviera américaine » était vue comme un paradis méditerranéen, avec une architecture néo-espagnole présente dans les maisons, les immeubles et les hôtels de l’époque. L’empreinte espagnole se voit encore beaucoup de nos jours dans les quartiers Coral Gables, Coconut Grove et The Roads.

C’est au milieu du 20e siècle que les Cubains ont commencé à arriver à Miami, y établissant le quartier Little Havana, lequel allait s’intégrer assez rapidement au tissu urbain de la ville. À peu près tout le monde à Miami, et pas seulement les Cubains, peuvent s’offrir une croquetta (croquette), une empanada (pâte en croûte farcie à la viande) et un cortadito (café espresso cubain accompagné de lait chauffé à la vapeur) pour le déjeuner.

Les Jamaïcains, les Bahamiens et les Haïtiens constituent également une importante partie de la population. Eux aussi ont enrichi la ville de leurs particularités culturelles, et une communauté afro-caribéenne sans pareille a ainsi vu le jour. Savourez un poulet à la jamaïcaine ou au cari dans l’un des nombreux restaurants des îles. Les couleurs vives, les rythmes afro-caribéens et l’insatiable joie de vivre sont tous devenus des symboles de Miami, et sont directement attribuables à la richesse des communautés qui la composent.

Il est difficile à croire qu’il y a un peu plus de 100 ans seulement, Miami était un poste de traite rural. La ville a été fondée en 1896, et plusieurs des familles présentes à ses débuts y habitent encore.

D’ailleurs, si vous rencontrez des résidants plus âgés issus de familles occupant la ville depuis plusieurs générations, vous remarquerez sans doute un léger accent nasillard. Ce n’est pas tout à fait la voix traînante des gens du Sud des États-Unis, mais plutôt un vieil accent floridien qui remonte à l’époque des pionniers. Plus vous vous dirigerez vers les zones périphériques de Miami, plus vous pourrez percevoir cet accent.

D’autre part, l’afflux d’immigrants cubains dans les années 60 a donné naissance à une nouvelle population, avec un nouvel accent. Plusieurs générations plus tard, vous pourrez détecter cet accent particulier à Miami, et ce, presque partout dans la ville, même parmi les résidants non hispanophones. Sous l’influence de la langue espagnole, les consonnes sont légèrement plus prononcées. Par exemple, si une hôtesse de restaurant vous demande d’attendre pendant qu’elle cherche une table, en prononçant le mot anglais « s’il vous plaît » comme suit : « pah-lese », vous saurez que vous avez affaire à une Miamienne de souche!

Bien entendu, les meilleurs sons à rechercher sont ceux qui proviennent de la musique. Les styles musicaux populaires de Miami sont la salsa, le mérengué, la soca et le zouk, tous issus de la culture des Caraïbes et de l’Amérique latine. Vous entendrez probablement ces rythmes à un certain moment durant votre séjour, dans une boîte de nuit, un restaurant ou même un centre commercial.

Il est recommandé d’avoir sur soi des dollars américains pour les dépenses générales. Pour les divertissements comme pour les achats, votre carte de crédit fera bien l’affaire et vous donnera le taux de change en vigueur au moment de l’achat. Si vous désirez retirer de l’argent, cherchez simplement l’un des nombreux guichets automatiques installés dans les banques et les endroits publics. Sachez par contre que les frais de transaction varient d’un guichet à l’autre.

Arrivée

Avant de quitter l’aéroport international de Miami, vous passerez par les douanes américaines. Une fois sorti de l’appareil, suivez les indications pour vous rendre à la zone de récupération des bagages afin d’y reprendre les vôtres.

De là, sortez pour prendre un taxi ou la navette de l’hôtel qu’on devant presque chacune des portes. Ou encore, prenez une navette pour vous diriger vers l’entreprise de location de voitures de votre choix.

Départ

Dans le hall d’aérogare E du Terminal central, des WestJetters souriants vous attendront pour vous aider à vous enregistrer pour votre vol de retour à la maison. Pendant que vous attendrez, parcourez les nombreux kiosques, restaurants et boutiques de l’aéroport international de Miami.

Vous pouvez également vous enregistrer et choisir votre siège sur Internet en utilisant le service tout simple d’enregistrement en ligne de WestJet, pour gagner du temps.

Juste au large des plages de Miami, vous trouverez de nombreux récifs coralliens et des endroits où explorer des épaves. Vous pourrez également découvrir les nombreux écosystèmes des environs, qui comprennent ces marécages bien connus et incomparables : les Everglades.

Plus de 2,5 millions de personnes vivent dans le comté de Miami-Dade, ce qui en fait la neuvième région métropolitaine la plus populeuse des États-Unis. La ville de Miami est construite sur une plaine basse et plate, avec une élévation moyenne de seulement 1,8 mètre au-dessus du niveau de la mer. Elle borde les Everglades à l’ouest et au sud, et la baie de Biscayne à l’est, baie dont les eaux se jettent dans l’océan Atlantique.

Souvent décrits comme une « rivière d’herbe », les Everglades sont en fait un écosystème de milieu humide protégé, qui comprend une pinède, des marais bordés de cyprès, des mangroves, des boisements d’arbres feuillus et des prairies côtières. Cet environnement diversifié abrite une variété sans pareille d’espèces sauvages, que vous pourrez admirer lors d’une randonnée pédestre ou en vélo. Et si vous êtes un ornithologue amateur, vous aimerez admirer les centaines d’espèces d’oiseaux qui y vivent. Les Everglades font partie du parc national des Everglades, qui constitue le troisième plus grand parc national des États-Unis.

La baie de Biscayne, pour sa part, comprend plusieurs îles naturelles et artificielles reliées à la partie continentale par des ponts et des ponts-jetées. Parmi ces îles, mentionnons celle de Brickell Key, les îles vénitiennes, l’île Hibiscus, l’île Fisher et l’île des stars, où sont situées des enclaves résidentielles exclusives prisées des gens riches et célèbres.

Les îles-barrières de Miami, qui comprennent les villes de Miami Beach et de Sunny Isles Beach, sont situées à l’est de la baie. Elles sont reliées à la partie continentale par des ponts-jetées. Sur ces îles-barrières s’étirent des kilomètres de plage de sable blanc, le long du littoral. Marchez au bord de l’eau et profitez du chaud soleil de la Floride.

La ville de Miami est connue en outre comme étant la « Porte des Amériques » en raison de son importante population hispanophone et de sa proximité à l’Amérique latine. De ce creuset de cultures est née une forte influence espagnole dans la ville. En effet, on y trouve des quartiers tels que Little Havana, où l’espagnol est la langue prédominante. En peu de temps, vous découvrirez un authentique restaurant cubain ou une boîte de nuit où vous pourrez apprendre à danser la salsa.

Bien qu’autrefois, la culture cubaine dominait la ville de Miami, celle-ci abrite dorénavant un nombre considérable d’expatriés vénézuéliens, argentins, salvadoriens, colombiens, nicaraguayens de même que français, russes, brésiliens, haïtiens, bahamiens, jamaïcains, chinois et grecs, entre autres.

Outre le fait qu’elle héberge plusieurs communautés ethniques, Miami possède des quartiers d’affaires ou des quartiers où habite une clientèle au style de vie particulier. À Brickell et au centre-ville, vous pourrez voir des gratte-ciel scintillants qui abritent la plus importante concentration de banques internationales aux États-Unis.

Au nord du centre-ville se situent les quartiers Design District et Wynwood Arts District, qui attirent davantage une clientèle bohémienne dont les revenus proviennent de productions artistiques. Et dans la ville voisine de Miami Beach, les maisons de plage et les appartements en copropriété qui font face à l’océan offrent le meilleur des deux mondes à la clientèle huppée qui y réside.

Peut-être est-ce à cause de cette diversité culturelle que Miami est célèbre pour une autre raison : la beauté de sa population. En effet, la ville figure constamment en tête de liste pour ce qui est d’héberger les résidants les plus attirants, phénomène qu’explique peut-être la possibilité d’y pratiquer des sports extérieurs, d’y faire de l’exercice et de se faire bronzer 365 jours par année.

Par ailleurs, la beauté de sa population et son climat superbe font de Miami un lieu d’accueil par excellence pour les festivals, dont plusieurs intègrent à leur programme des activités de plage. Parmi ces événements, mentionnons le Miami International Film Festival, le Winter Music Conference, l’Ultra Music Festival, la Mercedes-Benz Fashion Week et le South Beach Wine and Food Festival.

Il n’en reste pas moins que Miami, c’est plus que de beaux visages, des corps bronzés et du plaisir au soleil. C’est également une scène artistique florissante. Ainsi, l’Adrienne Arsht Center for the Performing Arts est le deuxième plus grand complexe de ce type aux États-Unis. Et grâce au New World Center, situé à Miami Beach, l’opéra, la symphonie et le théâtre musical sont des incontournables.

À Miami, ne craignez rien. Plusieurs moyens de transport en commun s’offrent à vous. Le seul problème que vous aurez : choisir lequel.

Le système de transport régional, Metrobus, dessert toute la région du Grand Miami, et le Metrorail, une ligne de métro surélevé, dessert la ville de Miami. Le Metrorail procure aux résidents et aux visiteurs un accès facile aux régions environnantes (dont plusieurs sites d’intérêt). Parmi ces sites, mentionnons le centre-ville de Miami, le centre commercial Dadeland Mall, la villa Vizcaya (Vizcaya Museum and Gardens), le Lowe Art Museum, le Miami Museum of Science, le centre commercial Village at Merrick Park et plusieurs autres endroits où l’on peut faire des courses ou prendre un bon repas. Le tarif par adulte est de 2 $ US.

De plus, on trouve au centre-ville de Miami un système de train surélevé, appelé Metromover. Le Metromover est totalement gratuit et se révèle un moyen efficace pour circuler au cœur du centre-ville et pour visiter quelques-uns des plus beaux hôtels de la zone centrale de Miami. Le Metromover est relié au Metrorail par la gare du Government Center, dans le quartier financier, et par la gare Brickell, près de Brickell.

Pour les déplacements dans Miami Beach, un bon choix de transport est le South Beach Local, un bus-navette dont le trajet en boucle va de la 19th Street à l’extrémité sud de Miami Beach (service dans les deux directions). Le tarif du South Beach Local est très abordable : il n’en coûte que 0,25 $ US par personne pour y monter.

De plus, les taxis sont facilement accessibles à Miami, mais il n’est pas toujours facile d’en faire s’arrêter un par un signe au chauffeur dans la rue. À Miami, il vaut mieux en effet appeler un taxi à l’avance ou en prendre un à l’extérieur de votre hôtel. Les tarifs commencent à 4,50 $ US, et le tarif pour chaque mille supplémentaire est d’environ 2,40 $ US. Si vous devez effectuer un trajet en partance ou à destination de l’aéroport, renseignez-vous au sujet des tarifs fixes offerts par plusieurs entreprises de taxis. Assurez-vous seulement d’appeler à l’avance pour réserver.

Si vous prévoyez visiter plusieurs attractions dans la ville ou à l’extérieur de celle-ci, vous pourriez envisager de louer une voiture. Même s’il est facile de se déplacer au centre-ville par les transports publics, pour aller visiter les attractions dans les banlieues ou à l’extérieur de la ville, c’est un peu plus compliqué. Si vous choisissez de louer une voiture, cependant, essayez d’éviter les heures de pointe, entre 7 h et 9 h, et entre 17 h et 19 h environ.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent. * Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances