Charlottetown

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

Explorez l’histoire de cette petite ville située au bord de la mer et découvrez sa culture dynamique tout en vous empreignant de ses alentours splendides. De charmantes rues aux édifices de l’ère victorienne s’harmonisent à la perfection à la vie moderne, permettant aux visiteurs de se détendre et de profiter tranquillement des plaisirs quotidiens qui leurs sont offerts pendant leurs vacances à Charlottetown.

Des gens d’ici et d’ailleurs visitent la ville à longueur d’année pour découvrir sa culture unique et son histoire. C’est à Charlottetown, connue comme étant le berceau du Canada, que se sont rencontrés il y a plus d’un siècle les Pères de la Fédération pour discuter de la création d’un nouveau pays. La province de l’Île-du-Prince-Édouard est également le lieu de naissance de Lucy Maud Montgomery, auteure d’Anne... la maison aux pignons verts, et Cavendish, où se trouve l’authentique ferme qui a inspiré l’auteure, abrite le parc national du Canada de l’Île-du-Prince-Édouard – un lieu historique national.

Explorez la beauté naturelle de Charlottetown par voies maritime, terrestre ou aérienne. Promenez-vous dans des parcs pittoresques ou parcourez des kilomètres en pédalant sur des sentiers tels le célèbre sentier de la Confédération. Faites une visite guidée du port et respirez l’air frais de l’océan, ou faites une expédition d’observation des phoques ou des baleines, un tour de calèche, un vol panoramique en hydravion, une excursion de pêche... ou participez à presque tout autre type d’excursion extérieure.

L’Île-du-Prince-Édouard est aussi réputée être l’une des meilleures destinations de golf en Amérique du Nord. Avec plus de terrains de golf par habitant que nulle part ailleurs dans le monde, l’Î.-P.-É. incarne le paradis des golfeurs. De plus, son climat est modéré et une brise y souffle constamment. Charlottetown elle-même est située près du centre géographique de l’île, à proximité de la plupart des terrains de golf de la région.

Pendant que vous y êtes, ne manquez pas de goûter aux fruits de mer locaux. Si vous n’avez jamais mangé d’huîtres fraîches, c’est l’endroit à visiter pour titiller vos papilles gustatives et les initier à un savoureux mets délicat.

Alors, qu’attendez-vous? Si vous êtes prêt à faire la fête, à relaxer et à explorer les diverses facettes de Charlottetown - une ville chic, accueillante pour toute la famille et amusante, entre autres - soyez assuré que cette ville côtière sera heureuse de vous accueillir.

Charlottetown est une destination fantastique pour :

  • culture et histoire
  • aventures en plein air
  • vie nocturne

Aéroport desservi : YYG

Info-destination

Bien des gens disent qu’en raison de ses étés humides et de ses hivers neigeux, Charlottetown offre le meilleur des deux mondes. L’été, les moyennes maximales oscillent généralement autour de 25 °C : une température parfaite pour explorer le magnifique port de la ville. Les hivers y sont doux, mais les chutes de neige sont abondantes et contribuent à créer un paysage hivernal pittoresque. La température moyenne se situe juste au-dessous de 0 °C et, en général, chute pendant une semaine pour osciller autour de -20 °C. La ville reçoit en moyenne 312 centimètres de neige.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Charlottetown

Charlottetown bénéficie d’un milieu du divertissement varié qui en a pour tous les goûts, des arts de la scène au magasinage, des sports aux galeries d’art.

Arts de la scène
Lieu de naissance de Anne, la maison aux pignons verts, la comédie musicale à l'affiche dont la durée fracasse les records canadiens et d’une incroyable popularité, Charlottetown accueille aussi le festival de Charlottetown. Le Confederation Centre of the Arts est au centre de la vie culturelle de Charlottetown depuis sa fondation en 1964. En plus de servir de vitrine aux arts de la scène, le centre abrite aussi une galerie d’art et le théâtre Homburg. Le centre est réputé pour ses concerts, rétrospectives et concerts de musique classique dans un cadre qui respire la culture. Les mélomanes apprécient des concerts de l’orchestre du centre national des arts au théâtre Homburg, ou assister à une comédie musicale au théâtre Mackenzie, dit le « Mack », sur l’avenue University. Les amateurs de comédie prendront place au théâtre Guild sur la rue Queen pour assister à une courte pièce ou une comédie musicale. La salle historique du Florence Simmons Performance Hall dans le Holland College accueille aussi des concerts et des pièces de théâtre. En été, Peake’s Wharf, non loin de la zone riveraine de Charlottetown, prend vie avec une série de concerts gratuits donnés par des artistes locaux.

Sports
La ville apprécie le sport national du Canada, le hockey, en assistant à des matchs enlevants au centre Eastlink sur la route Kensington. Cet aréna est la glace attitrée des Islanders de Charlottetown, une équipe de la ligne junior majeure du Québec. Elle y joue quelques parties pendant la saison officielle, qui représente l’occasion pour les mordus de hockey de venir encourager leur équipe. Le centre Eastlink est aussi occupé par l’équipe de basketball canadienne Island Storm, de la ligue nationale de basketball.

Charlottetown et les environs comptent aussi de très beaux terrains de golf. Tandis que le Belvedere Golf Club se trouve dans le quartier Parkdale, le Fox Meadow Golf Course et le Clyde River Golf Club sont un peu à l’extérieur des limites de la ville.

Musées et galeries d'art
On se plonge dans le patrimoine militaire de l’Île-du-Prince-Édouard au Prince Edward Island Regiment Museum. Il compte plus de 2 000 artéfacts, photos et trophées qui nous transportent au début du XIX<sup>e</sup> siècle. À la galerie d'art du Confederation Centre, on admire toutes les couleurs de la culture canadienne à travers les yeux de divers artistes. La galerie y présente sa collection de près de 16 500 œuvres d’art, dont des peintures des XIX<sup>e</sup> et XX<sup>e</sup> siècles, ainsi que des collections représentant des artistes canadiens prometteurs. La galerie indépendante Lorimer Gallery possède une collection plus éclectique de peintures, sculptures et joaillerie ornementale qui ont en commun d’être inspirées par la culture maritime du Canada. À la galerie Details, Past & Present, sur la rue animée Victorian Row, on trouve du mobilier inusité et une petite collection de peintures et d’œuvres d’art locales.

Magasinage
Charlottetown a beaucoup à offrir aux amateurs de magasinage, comme en témoignent toutes ses rues marchandes où l’on trouve un large éventail de commerces. De l'artisanat produit dans la région aux bijoux et aux accessoires inusités, la ville est un véritable petit paradis du magasinage. Dans le vaste centre commercial Confederation Court Mall du centre-ville, vous y ferez une expérience de magasinage sous toutes ses facettes, des boutiques populaires aux petites boutiques de souvenirs originales comme le Luna Eclectic Emporium.

Quant à la rue piétonne Victoria Row, l’ambiance est animée par les nombreux passants butinant d’une petite boutique à l’autre à la recherche de leur prochain trésor. Ce centre piéton a un petit air d'antan avec ses rues pavées et les objets uniques que l’on y trouve. Les amoureux de Anne, la maison aux pignons verts en auront plein les yeux dans une boutique qui porte son nom sur la rue Queen, spécialisée dans les objets à son image. Sur la rue Water, la bijouterie Garnish Jewelry vend des accessoires délicats en cuivre ou en argent.

Pour rester au chaud pendant les mois d’hiver, on pousse la porte de la boutique des Northern Watters Knitwear sur la rue Richmond. Tous les accessoires de laine sont tricotés avec la laine des moutons de la région ou d’alpaga. Pour d’autres souvenirs de Charlottetown, visiter Cordelia’s Boutique sur la rue Water Street est un incontournable. Pour une sélection plus hétéroclite, explorer les marchés agricoles de Charlottetown et du centre-ville où l’on trouve des produits agricoles frais et des plats faits maison.  

Cinémas
Depuis toujours, le City Cinema est un incontournable de Charlottetown pour les films indépendants et les nouveautés. Les films grand public sont à l’affiche des cinémas Cineplex sur l’avenue University pour les films hollywoodiens.

Charlottetown

Province : Île-du-Prince-Édouard

Pays : Canada

Charlottetown en chiffres :
Population : 34 562 (ville); 64 487 (aire urbaine)
Altitude : 49 mètres / 161 pieds
Précipitations annuelles moyennes : 115,8 centimètres / 45,59 pouces
Précipitations annuelles moyennes de neige : 290,4 centimètres / 114,3 pouces
Température moyenne en janvier : -8°  C / 17,6°  F
Température moyenne en juillet : 18,5°  C / 65,3°  F

Faits en bref :
Électricité : 120 volts, 60 Hz, CA

Fuseau horaire : GMT-4 (GMT-3 heure avancée); heure normale de l’Est (HNE)

Indicatif du pays : +1

Indicatif régional : 902

Le saviez-vous?
Charlottetown est l’une des deux villes les plus importantes de l’Île-du-Prince-Édouard. L’autre ville est Summerside.

Emplacement géographique
Charlottetown se trouve dans le port menant au détroit de Northumberland. C’est la plus grande des deux villes de l’Île-du-Prince-Édouard. Summerside, l’autre ville de la province, n’est qu’à 60,8 kilomètres (37,8 milles) de Charlottetown.

L’histoire de Charlottetown est un enchaînement d’événements qui témoignent de ceux marquant les époques passées, cela lui a valu le titre de « berceau de la Confédération ». Avec son magnifique port au confluent de trois rivières, sa zone riveraine dynamique et un paysage culturel trépidant, cette capitale portuaire a beaucoup à offrir.  

Les principaux attraits de la ville sont au cœur du centre-ville, tandis que ses quartiers périphériques ont chacun une personnalité propre aux secteurs nord, sud, ouest et est de la ville.

Centre-ville de Charlottetown
Niché entre la rue Euston et le Sentier de la Confédération, le dynamique centre-ville de Charlottetown est un lieu toujours grouillant d'activité avec ses boutiques, pubs animés et restaurants. Devant les eaux étincelantes du port, la zone riveraine du vieux Charlottetown est idéale pour faire les magasins, tout comme la pittoresque rue Queen et la rue piétonne de Victoria Row. Sur l’avenue University, le Confederation Court Mall s’étend sur tout un quadrilatère et est considéré comme l’une des principales destinations commerciales de la ville. La ville profite d’une scène artistique inspirée, comme le démontre la présence de grandes institutions comme le Confederation Centre of the Arts, la Confederation Centre Art Gallery, et le Homburg Theatre qui ont pignon sur les rues Queen et Grafton. Le cœur du centre-ville a préservé des secteurs historiques des plus prestigieux commémorant ainsi la richesse de son histoire, une réminiscence des événements passés. Parmi ceux-ci, notons l’hôtel de ville de Charlottetown et la Province House où débat l’Assemblée législative de l’Île-du-Prince-Édouard.
 

Brighton
C’est dans le quartier de Brighton que l’on retrouve les bâtiments les plus célèbres de la ville, qui rappellent la présence des résidents fortunés et des citoyens les plus notables qui ont façonné l’histoire de la ville. Sur la Colonel Gray Drive et la Brighton Road s’enchaînent certaines des plus belles maisons de la ville, construites depuis plus d’un siècle. La plupart des maisons ont de vastes terrains et des cours aménagées luxueusement, que marquent des grands arbres bordant des rues bien entretenues. Old Brighton se distingue par son architecture victorienne, tandis que la partie de Brighton qui jouxte le port éponyme compte davantage de grands terrains et de maisons. Certaines rues sont parsemées de constructions plus récentes des années 1970 et 1990.

Spring Park
Cette banlieue paisible et accueillante de l’ouest de la ville est bordée de nombreux arbres. Ancien village, elle est devenue une banlieue à son annexion avec la ville dans les années 60. À l’époque, l’épicentre de cette banlieue de l’après-guerre était l’école primaire Spring Park, entourée de résidences de taille moyenne. Elle a pris une personnalité propre dans la seconde moitié du XX<sup>e</sup> siècle, avec le développement d’espaces urbains comme Maryfield Park et Skyview Park.

West Royalty/East Royalty
Le quartier cossu de West Royalty est surtout réputé pour le luxueux Charlottetown Mall sur l'avenue University. En plus d'abriter quelques écoles bien entretenues et des familles aisées, il tire aussi de généreux revenus immobiliers grâce à sa proximité du magnifique quartier North River. Deux de ses principales artères sont Maypoint et Beach Grove Roads.

East Royalty est comparativement banale avec pour seule grande installation l’aéroport de Charlottetown. En outre, ce quartier est parsemé de quelques ensembles résidentiels comme Hillsborough Park et East Royalty Park, construits au cours des deux dernières décennies du XX<sup>e</sup> siècle comme logements abordables.

Sherwood
Ce quartier tentaculaire renferme les communautés de Falconwood, Mount Edward, et Stonepark. Bien que Sherwood soit avant tout une banlieue résidentielle marquée par des résidences de la classe moyenne et des écoles, elle doit son importance à la proximité de certains monuments de la ville. L’aéroport de Charlottetown est facile d'accès en voiture à partir de ce quartier, tandis que l’université de l’Île-du-Prince-Édouard se trouve immédiatement à l’ouest, juste à côté du quartier Mount Edward. On y trouve aussi le Belvedere Golf & Winter Club, un terrain de golf de 18 trous à normale 72 réaménagé par l’architecte Graham Cooke.

Parkdale
Malgré le grand nombre d’écoles que l’on y trouve, Parkdale propose aussi à ses visiteurs diverses occasions de se divertir. À Parkdale, c’est sur Kensington Road que trône l’excellente brasserie PEI Brewing Company, que l’on peut visiter en journée, et où l’on peut se rassembler entre amis en soirée. Le Red Shores Racetrack & Casino, autrefois dénommé Summerside Raceway et situé sur Exhibition Drive, abonde en jeux de sports et de casino palpitants, tandis que le Eastlink Centre est le principal lieu de la ville pour assister à des tournois de basketball et de hockey.

L’emplacement de la ville actuelle de Charlottetown était autrefois le territoire des Autochtones qui y ont vécu pendant plusieurs millénaires. Ils étaient principalement des Micmacs, qui habitaient sur l’Île-du-Prince-Édouard où ils pratiquaient la pêche et l’agriculture. L’année 1720 marque l’arrivée des premiers Français, qui marquent leur présence en établissant une colonie à Port La Joie après une expédition menée par le Comte de Saint-Pierre. Suivant le début de la colonisation européenne, les Micmacs participent à la traite des fourrures, et Port La Joie s’impose comme centre administratif.

En 1758, la Grande-Bretagne sort victorieuse de la guerre de Sept Ans, et s’empare de la région. Port La Joie est abandonné au profit de Fort Amherst pour protéger le port. Les Français et les Acadiens sont déportés peu de temps après. En 1764, le capitaine Samuel Holland mène une exploration coloniale de Charlottetown (nommée en l’honneur de la Reine Charlotte de Mecklenburg-Strelitz), pour établir le plan de la ville qui se divisera en quadrilatères et en damiers.

En 1978, l’Île Saint-Jean devient l’Île-du-Prince-Édouard. Pendant les années subséquentes, on érige de nombreux monuments, dont la Maison du Gouvernement en 1835, et la Province House en 1847. Charlottetown est incorporée comme ville en 1855.

Dès son incorporation, la ville progresse avec la croissance de l’industrie de la construction navale qui déclenche un véritable boom économique qui s'effrite rapidement vers la fin du XIX<sup>e</sup> siècle. La ville accueille aussi les conférences de la Confédération tenues à la Province House. L’inclusion de l’Île-du-Prince-Édouard dans la Confédération en 1873 lui a valu le surnom de « Berceau de la Confédération ». En 1874, l’industrie ferroviaire fait sentir sa présence avec l’ouverture du chemin de fer de l’Île-du-Prince-Édouard entre Charlottetown et Summerside, pavant la voie au développement des années à venir.

Charlottetown offre un agencement remarquable d’ambiance conviviale et de délicieuse cuisine, servie dans les petits cafés de ses rues secondaires, mais aussi dans des établissements de haute gastronomie. Ses récoltes locales abondantes de légumes, ainsi que ses viandes, produits laitiers, et incroyables fruits de mer se retrouvent dans les cuisines de ses restaurants qui servent des plats d’une fraîcheur inégalée. Bien que ses produits de la mer soient une grande fierté, il en est de même pour la rapidité avec laquelle on y accueille les nouvelles tendances culinaires venues du monde entier.

Centre-ville de Charlottetown
La scène culinaire de Charlottetown est centrée sur son florissant centre-ville, dont les rues principales et secondaires sont jonchées de cafés, de pubs et de restaurants. En raison du riche patrimoine architectural des environs où l’on trouve de nombreux immeubles en brique d'autrefois, quelques établissements occupent des bâtiments historiques réaménagés. C’est le cas du Claddagh Oyster House, qui sert des huîtres et d’incroyables fruits de mer. Au deuxième étage, les musiciens accueillis sur la scène du Olde Dublin Pub nous invitent à prendre une bière et à nous détendre.

Pour prendre une bière, la Gahan House sur Sydney Street est recommandée. Dans cette brasserie artisanale sont servis des bières anglaises concoctées à l'endroit même, des pétoncles bardés au bacon, et d’autres amuse-gueules. La Blueberry ale est un choix prisé des habitués des lieux. Avant de partir, ne manquez pas d'acheter un verre aux couleurs de votre bière préférée. Pour un repas axé sur la nourriture, le Terre Rouge Bistro est un excellent choix. À la fois bistro, marché et déli, ses spéciaux sont inscrits sur un tableau noir tous les jours. On y déguste une cuisine préparée avec des ingrédients obtenus directement auprès des fermes des environs, notamment des classiques français réconfortants en voyage.

À proximité, Cedar’s Eatery propose des saveurs plus exotiques, si c'est votre goût du moment. Sa cuisine nous fait voyager vers le Moyen-Orient à partir de ses tables installées sur la rue Great George depuis de nombreuses années. De plus, il a été reconnu sur la liste des « Dix meilleures valeurs au Canada » et a paru dans de nombreux magazines du pays comme le Canadian Living et le Canadian Geographic. On pousse la porte du Leonhard’s cafe pour un repas rapide et satisfaisant. Nous y attendent des sandwichs fraîchement préparés avec un café chaud des brûleries Down East. Ce café chaleureux est aussi réputé pour ses petits déjeuners copieux et son incroyable variété de soupes. À la Piatto Pizzeria, les amateurs de pizza se délecteront des saveurs napolitaines authentiques avec un verre de vin de leur enoteca.

Zone riveraine historique de Charlottetown
La magnifique zone riveraine de la ville est l’un des meilleurs endroits pour dîner au bord de l’eau, en profitant d’une cuisine incroyable au son du clapotis des vagues dans les eaux du port. Pour un repas inoubliable, pourquoi ne pas essayer The Lucy Maud Dining Room, un coin-repas géré par des étudiants de l’Institut culinaire du Canada? Étonnamment abordable et l’un des meilleurs endroits pour essayer une cuisine canadienne créative, ce restaurant propose un menu saisonnier composé, préparé et servi par des futurs professionnels de la restauration bourrés de talent. Les vues paisibles du port dans les fenêtres du plancher au plafond rehaussent le charme aux lieux.

Pour profiter des récoltes marines de la ville, on dîne au Lobster-On-The-Wharf pour dévorer des plats copieux de tous types de fruits de mer : homard, moules, huîtres, pour n’en nommer que quelques-uns. Toujours sur une terrasse au bord de l’eau avec vue spectaculaire. Le Brakish se trouve dans un lieu comparable, et nous assure tout le nécessaire pour une journée de détente en été. Avec sa brasserie en plein air sur le port, ce pub gastronomique sert les bières artisanales de la PEI Brewing Co., avec les grands classiques que sont la soupe aux fruits de mer et les poissons-frites. Pour un repas plus raffiné, on se rend dans le luxueux Water’s Edge, dans l’enceinte de l’hôtel Delta Hotel Marriott. Le restaurant propose un incroyable dîner de homard et de filet de porc. On finit la soirée avec un dessert au COWS Ice Cream. Cette crémerie très populaire compte des saveurs originales comme Chip Chip Hooray et Cowconut Cream Pie qui vous feront sourire immédiatement.

Parkdale
Ce quartier n'est pas aussi audacieux que le centre-ville en matière de restaurants. On y trouve surtout de la restauration rapide, sans réel intérêt. Cependant, c’est aussi là que l’on retrouve la brasserie PEI Brewing Company, la meilleure adresse des environs. Le bar propose l’assortiment idéal de bières artisanales, des bières de blé au miel aux bières rousses en passant par les IPA classiques et les stouts de qualité. Non loin de là, Sam’s Family Restaurant sert des repas éclectiques toute la journée. On y prend place en toute confiance pour un repas rapide ou entre deux visites. Pour dîner en famille, on choisit l’excellent rapport qualité-prix du Maid Marian dans l’ambiance d’un dîner rétro. On y déguste des hamburgers, une tarte à la crème à la noix de coco et des frites croustillantes.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances