Terrace-Kitimat

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

Entourée de terrasses naturelles qui lui donnent son nom, la géographie particulière de Terrace protège sa population des éléments, mais la proximité de l'océan Pacifique et des grandes artères de transport en font un carrefour important pour la région. Les amateurs de plein air et les amoureux de l'arrière-pays seront tous d'avis qu'une visite à Terrace s'impose.

La beauté naturelle de la région est bien connue des Tsimshians, peuple autochtone qui prospère dans cette région depuis des milliers d'années. Son paysage impressionnant a poussé les voyageurs de l'est du Canada à quitter le la ruée vers l'or du Yukon pour visiter cette région et finalement s'y établir au début des années 1900.

La ville de Terrace est située dans un bassin de la vallée de la rivière Skeena et entourée par la chaîne Côtière, à un croisement naturel de plusieurs voies. Celles-ci sont devenues de grandes artères de transport vers les villes avoisinantes de Prince Rupert, Smithers et Kitimat, facilitant ainsi l'accès à Terrace pour les visiteurs.

Une fois arrivés, les invités ne seront pas en manque d'activités estivales de plein air dont notamment le vélo de montagne, le camping, l'escalade et la pêche. L'hiver, les invités constateront qu'il y a assez de neige pour faire du ski (de fond, alpin et héliporté), de la raquette et de la motoneige.

L'hébergement à Terrace varie des hôtels aux pavillons et chalets retirés. Plusieurs terrains de camping se trouvent près de Terrace ainsi que dans les nombreux parcs provinciaux des alentours. Les parcs boisés, dont les immenses pins tordus latifoliés et l'insaisissable « esprit de l'ours » (ours noirs vêtus d'un manteau blanc) sont tout indiqués pour la randonnée et l'observation d'animaux.

La ville de Terrace a certes également des attraits. La communauté est l'hôte d'un riche patrimoine de l'art des Premières nations que l'on trouve sur les fameux poteaux sculptés. Des articles d'artisanat sont en vente dans les boutiques et au marché où l'on trouve aussi des produits frais en saison provenant de la vallée fertile de la Skeena. Les musiciens de l'endroit fréquentent les cafés, et deux troupes de théâtre proposent des pièces. Tout cela se déroule dans le cadre du festival annuel Riverboat Days au début du mois d'août. Un défilé marque l'ouverture du festival qui met en lumière plus de 50 événements, incluant des feux d'artifice, des tournois sportifs, des concours et des concerts.

Info-destination

La géographie particulière de Terrace lui confère un climat plus doux que dans les autres villes du nord de la Colombie-Britannique. Les Premières nations appelaient cet endroit « Ganeeks Laxha », ce qui signifie « escalier vers le ciel ». Le nom provient des terrasses naturelles formées par les montagnes et de la rivière Skeena couverte de brouillard.

En raison de sa proximité de la côte du Pacifique, les hivers y sont modérés par rapport aux autres communautés situées dans le nord intérieur de la province; cette région reçoit aussi moins de précipitations que les basses-terres continentales comme Vancouver. Les étés y sont courts, mais chauds. Les hivers peuvent être froids, mais les chutes de neige font le bonheur des skieurs.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Terrace-Kitimat

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances