Fort St. John

Lieu de destination

Sommaire des évaluations de l'hôtel

Aperçu

La vie dans la ville pionnière n'est plus ce qu'elle était. La ville florissante de Fort St. John est fière de ses infrastructures impressionnantes, de sa culture et de ses nombreux loisirs. Nous sommes loin du camp solide et isolé qu'elle fut autrefois. Cette ville vous permet de découvrir le passé et l'avenir de la Colombie-Britannique, reconnue pour ses richesses naturelles et ses activités de plein air.

D'abord un poste de traite, Fort St. John est le plus ancien établissement européen sur la partie continentale de la province. Fort St. John est l'un des centres habités situés le plus au nord de la province, et dessert la région rurale environnante de plus de 69 000 personnes avec un vaste choix de services et d'activités.

L'âge contraste tout à fait avec la démographie. On y trouve de jeunes couples et le taux de naissances le plus élevé de la province. Fort St. John est aussi reconnu pour son esprit et ses possibilités communautaires. La période de croissance actuelle est la plus importante depuis l'afflux amené par le mouvement de la colonisation des années 1930. D'ailleurs un grand nombre des descendants des premiers pionniers vivent toujours dans la région, des générations plus tard.

Loin d'être resté en un seul endroit, le site de Fort St. John a été déplacé plusieurs fois au fil du temps pour répondre à la croissance et aux impératifs économiques. L'esprit d'aventure demeure fort à Fort St. John et dans la région environnante. En tant que ville-porte de plusieurs parcs provinciaux du Nord,  située à 47 miles sur la route de l'Alaska, Fort St. John sert de point de départ pour les excursions dans le Nord.

La forêt boréale et la vallée de la rivière de la Paix situées à proximité pourvoient aux pêcheurs et campeurs. La faune, à savoir le bison, le wapiti, l'orignal, le cerf et l'ours, partagent le plein air avec les chasseurs et les randonneurs l'été, et les skieurs de fond et motoneigistes l'hiver.

Pour les moins aventureux, l'hiver et l'été sont également les saisons des festivals à Fort St. John, dont les principaux incluent la foire automnale North Peace, la compétition invitation mondiale de lavage de l'or à la batée et le festival annuel d'hiver High on Ice.

Visitez une des premières et dernières villes frontières de la Colombie-Britannique en vous y rendant par WestJet Encore.

Aéroport desservi : YXJ

Info-destination

Fort St. John connaît la ronde complète des saisons, ce qui fait d’elle, le lieu par excellence pour les activités de plein air. Les champs, les forêts et vallées plairont aussi aux amateurs de randonnée, de golf, de ski de fond et de motoneige.

Les visiteurs qui viennent l’hiver doivent se préparer aux températures basses du Nord. Le chinook, vent chaud des Rocheuses apporte un répit bien mérité du grand froid

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Fort St. John

Fort St. John est un petit paradis du plein air et des activités sportives, qui ne manquera pas de séduire les aventuriers et les adeptes de sport. Les plus artistiques y trouveront de nombreuses galeries d’art locales et des musées, sans compter les excellents spectacles culturels.

Plein air
On pratique à Fort St. John une multitude d’activités de plein air toute l’année durant, dans une nature époustouflante qui est un véritable terrain pour les amateurs de grands espaces. Sa vaste prairie, ses forêts denses et son vaste réseau riverain se prêtent à la pratique d’une variété infinie d’activités pour les grands et les petits, peu importe leur niveau d’aptitude.

Les randonneurs y trouveront un imposant réseau de sentiers accessibles depuis la ville même. Ils sillonnent 5,6 kilomètres (3,5 milles) de la forêt communautaire voisine de Fish Creek, et son épaisse forêt traversée de trois sentiers. Vers l’extrémité du Northern Lights Community College, les trois sentiers de la forêt sont le sentier Silviculture, le sentier Anatomy, et le sentier Multi-purpose. Évadez-vous de la frénésie de la ville dans ses boisés encore plus éloignés. Une randonnée de près de 12 kilomètres (7,45 milles) de sentiers forestiers pittoresques mène aux eaux miroitantes du lac Charlie. Lorsqu’on y arrive, on peut se détendre et pique-niquer aux abords de la magnifique rive du lac, niché parmi la verdure vallonnée du parc provincial Beatton. Pendant la migration, la région est un lieu idéal pour observer les oiseaux. Le lac regorge de truite et de doré jaune, ce qui en fait un lieu de pêche plus que prometteur.

Fort St. John compte plusieurs magnifiques terrains de golf que les adeptes pourront conquérir avec style. Le Fort St. John Links Golf Course et le Lakepoint Golf and Country Club sont dans les limites de la ville, alors que le Lone Wolf Golf Course se trouve dans la ville de Taylor, située à proximité.

Les amateurs de vitesse pourront s’en donner à cœur joie en VTT à Fort St. John. Des sentiers de VTT longent le ruisseau Johnston, le lac Redfern, le mille 80, et le lac Stewart. Le Northland Trailblazers Snowmobile Club et le Moose ATV Club sont des pourvoyeurs locaux spécialisés dans ce type d’activité.

L’hiver, la verdure de la ville se couvre d’un linceul de neige parfait pour le ski et la motoneige. On explore 12 kilomètres (7,45 milles) de sentiers parfaitement enneigés dans le parc provincial Beatton, ou le parc Peace Island dans la ville de Taylor pour le ski de fond. On peut pratiquer la raquette dans la ville même, notamment sur les sentiers d’interprétation de la forêt communautaire.

Sports
Fort St. John, mérite bien son surnom de « Energetic City » vu sa passion pour les sports récréatifs. Depuis des années, elle accueille nombre de tournois de patinage, de hockey, de lacrosse, de curling, et même de tir à l’arc, en plus d’avoir organisé les Jeux d’hiver du Canada en 2015. Pour voir un match d’une équipe locale, mettez le cap sur le moderne Pomeroy Sports Centre, un complexe sportif ultra complet avec, entre autres, deux glaces de dimension LNH, quatre anneaux olympiques longue piste et une impressionnante piste de course intérieure Northern Vac. Parmi les autres installations de la ville, il faut souligner l’aréna North Peace qui accueille des événements sur et hors glace. On vient encourager les FSJ Flyers et les Huskies de Fort St. John à cet aréna d’appartenance des équipes de hockey de la ville.

Musées et galeries d’art
Le seul musée de la ville, le musée Fort St. John North Peace, se trouve sur la route de l’Alaska. Une visite au musée est le gage de découverte de l’histoire de la ville au fil des ans, des peuplements autochtones à la construction des postes de traite, et sa prospérité comme centre de l’industrie pétrolière et gazière. On y découvre divers artéfacts et photos commémorant les pionniers de la ville, ainsi que des expositions de la construction de la route de l’Alaska. À l’extérieur de la ville, les barrages W.A.C. Bennett Dam et Peace Canyon font un récit fascinant sur la construction du réservoir.

Non loin de là, la galerie Peace Gallery North, qui se trouve à dans l’enceinte du centre culturel North Peace, présente une grande variété d’expositions des œuvres d’artistes locaux travaillant avec divers matériaux, du multimédia à la poterie, en passant par les estampes fabriquées à la main et la peinture. Sur la 94 Avenue, on découvre la collection de tasses uniques façonnées à la main en céramique à la North Peace Potters’ Guild.

Pendant les mois les plus froids de l’hiver, la ville accueille le festival d’hiver High on Ice Winter Festival au parc Centennial, qui se transforme alors en féérie de neige et de sculptures sur glace réalisées par des artistes de talent. Une promenade dans le parc pendant le festival permet d’admirer une impressionnante exposition de sculpture sur glace.

Arts de la scène
La scène culturelle de la ville se concentre surtout aux alentours du centre culturel North Peace au cœur du centre-ville, et du théâtre Lido fondé en 1956. Toute l’année, le centre culturel North Peace accueille une gamme variée d’événements, tels que des concerts, des comédies musicales, des productions théâtrales, des spectacles d’humour et des petits événements communautaires. On y trouve aussi la galerie Peace North. Le théâtre Lido sur la 100 Avenue met en vedette les artistes locaux, et organise des scènes ouvertes et des soirées karaoké idéales pour une soirée entre amis.

Fort St. John

Province: Colombie-Britannique

Pays : Canada

Fort St. John en chiffres
Population : 18 609
Altitude : 695 mètres / 2 275 pieds
Précipitations annuelles moyennes : 44,47 centimètres / 17,50 pouces
Chutes annuelles moyennes de neige : 183 centimètres / 72,04 pouces
Température moyenne en janvier : -15°  C / 5°  F
Température moyenne en juillet : 15,8°  C / 60,4°  F

Faits en bref :
Électricité : 120 volts, 60 Hz

Fuseau horaire : UTC-7; Heure normale du Pacifique (HNP)

Indicatif de pays : +1

Indicatifs régionaux : 250; 778; 236

Le saviez-vous?
Fort St. John est la plus grande ville du Nord-Est de la Colombie-Britannique.

Orientation
Fort St. John se trouve sur la route de l’Alaska dans le nord-est de la Colombie-Britannique, à l’est des Rocheuses canadiennes. Fort St. John se trouve à 214 kilomètres (132,97 milles) à l’ouest de Grande Prairie, AB, et à 478 kilomètres (297,01 milles) au nord-ouest de Prince George, C.-B..

Nichée dans la beauté époustouflante des prairies du nord-ouest de la Colombie-Britannique, Fort St. John est la plus vaste ville sur le mille 47 de la route de l’Alaska. Sur ce tronçon de cette route légendaire, laissez-vous envoûter par la beauté sauvage de la nature qui vous donnera envie d’y rester le plus longtemps possible.

Lieu de l’une des premières colonies européennes de la province, cette ville effervescente compte de fascinantes structures historiques, et se passionne pour la culture autant que pour le plein air. L’exploration du cœur de son centre-ville révèle toutes les facettes d’un passé révolu qui a façonné son identité actuelle, du Palais de justice à l’Alaska News Company, en passant par les anciennes baraques de la police. Une autre structure remarquable est le magasin général CM Finch’s General Store (aujourd’hui le Wheat N Honey), un édifice historique autour duquel le reste de la ville est apparue dans les années 20.

Juste en face des environs animés de Centennial Park, ce tronçon de 100th Street abrite des maisons vouées aux loisirs et à la culture, comme l’aréna North Peace, le centre culturel North Peace, le théâtre Lido, et le complexe sportif Pomeroy. L’un des musées les plus importants de la ville en retrace son histoire. C’est le musée North Peace, situé à proximité, tout comme la Peace Gallery North.

En continuant vers l’extrémité nord de la ville, le paysage urbain laisse place à des espaces naturels à perte de vue qui font tout le charme de Fort St. John. La forêt communautaire Fish Creek Community Forest compte trois sentiers d’interprétation qui parcourent sa forêt de pins, tandis que le parc provincial Beatton et le lac Charlie se trouvent à une courte distance des limites de la ville, mais n’en demeurent pas moins des attraits importants dans la région.

Ce qui devait être une expédition à la recherche de la route vers l’Océan Pacifique a mené à un rendez-vous avec le destin pour Fort St John, découvert par Alexander Mackenzie en 1793. L’année suivante, la Companie du Nord-Ouest y établissait un poste de traite. Sous son premier nom de Fort Rocky Mountain, il devient un poste de traite pour les Premières nations Beaver et Sikanni. Le fort était alors la plus ancienne colonie européenne de la province. Depuis son établissement, le Fort St. John a été déplacé plusieurs fois pour répondre aux besoins en constante évolution de la traite des fourrures. Cependant, c’est à son emplacement actuel qu’il a vu la croissance économique la plus remarquable. 

Depuis l’ouverture par C.M Finch de son magasin général au coin de 100th Street et de 100 Avenue, la croissance du reste de la ville s’est concentrée autour de ce qui est devenu un véritable monument historique. Les années subséquentes ont été marquées par une croissance économique et démographique rapide. Dans les années 30, l’agriculture dans la vallée de la rivière de la Paix cause cette explosion, tandis que dans les années suivantes, la ville devient un grand carrefour de transport pendant la construction de la route de l’Alaska. Vers la seconde moitié du XXe siècle, l’industrie pétrolière prend de la vitesse dans la ville, tandis que les richesses naturelles de la région contribuent largement à la solide industrie forestière qu’on y connaît aujourd’hui.

Aujourd’hui on surnomme la ville « Energetic City » pour ses abondants gisements de pétrole et de gaz naturel, et l’émergence de l’hydroélectricité.

Alors que la scène gastronomique de Fort St. John n’est pas aussi raffinée que celle des grands centres de la province, on y trouve tout de même un éventail varié pour tous les goûts et tous les budgets. Des grandes chaînes nord-américaines et leur bon rapport qualité/prix aux petits cafés indépendants, en passant par les bonnes adresses de cuisine du monde, Fort St. John n’a pas peur de la variété.

Centre-ville de Fort St. John
C’est au centre-ville de Fort St. John que l’on trouve la plus grande variété de restaurants. Pour d’incroyables petits déjeuners et dîners légers, les nombreux cafés qui parsèment les rues du centre-ville sont votre meilleur choix. Le tableau noir du Whole Wheat and Honey Cafe est toujours des plus invitants, avec des muffins frais sortis du four, des œufs, des brioches à la cannelle, des scones, et d’autres pâtisseries. Le Canadian Grind Coffee and Tea a tout pour plaire aux amateurs de thé et de café avec un choix de près d’une centaine de thés en vrac. Pour le petit déjeuner, les autres favoris des environs sont le W Restaurant diner et le TJ’s Country Kitchen.

Pour le repas du midi et du soir, essayez le restaurant Roustabouts sur la 100 Avenue. Arrivez avec un gros appétit, et ne manquez pas d’essayer leur célèbre pudding Yorkshire fourré. Aussi, vous pouvez déguster les tacos de poisson ou le hamburger Kona chez Original Joe’s Restaurant & Bar.

La ville compte aussi quelques tables européennes. Dégustez de la pizza et des pâtes chez Olio, dont le menu varié compte entre autres la pizza au Sloppy Joe et le bœuf BBQ bull’s-eye.

Parmi les restaurants asiatiques de Fort St. John, on note Sushi Heaven, Mama Panda, et Mastaro Sushi, où l’on mange bien à prix raisonnable.

Quartiers environnants
Pour prendre un verre après une longue journée d’exploration en plein air, rejoignez l’ambiance conviviale du Casey’s Neighborhood Pub, une véritable institution où sont servis les classiques des pubs et des boissons, et dont la scène accueille des musiciens locaux.

Les tables gastronomiques sont rares dans la ville, mais pour un restaurant plus inusité, rendez-vous chez Jackfish Dundee’s sur le mille 52 pour sa vue imprenable sur le lac Charlie. Mr Mikes Steakhouse, sur la route de l’Alaska, est aussi très couru des résidents de la région, tout comme le Shepherd’s Inn, un peu plus loin sur le mille 72.

Au départ de :

^ Prix total aller simple par invité. Des conditions s'appliquent.

* Les prix par invité sont limités, basés sur une occupation double, et ne représentent pas la tarification ou la disponibilité en temps réel. Des conditions s'appliquent.

Explorez notre monde.

ou trouvez vos vacances de rêve avec notre Chercheur de vacances