Mazatlan

Mazatlan

Aperçu

Réserver un vol direct

Information de base sur la destination

Grâce à son emplacement au sud du tropique du Cancer, Mazatlán profite d'un climat semi-tropical tempéré à longueur d'année.

Pendant la période la moins chaude, soit de janvier à mars, les journées agréables et ensoleillées laissent la place à la fraîcheur en soirée. Si vous avez l'intention de venir pendant ces mois-là, ne manquez pas d'amener un chandail et des pantalons pour continuer d'apprécier la brise soufflant de la mer au coucher du soleil.

Si vous aimez dormir la fenêtre ouverte, c'est vraiment le moment idéal pour venir à Mazatlán. Évidemment, il vous faudra toujours un maillot de bain ou deux, vos tongs, un chapeau et de la crème solaire pendant la journée.

De juillet à septembre, la chaleur bat son plein : la température maximale moyenne est de 32 °C. Profitez-en pour faire comme les Mazatlecos futés : faites une petite siesta en après-midi, sautez dans la piscine ou dirigez-vous directement vers un bar ou un café climatisé!

La chaleur coïncide avec la saison des pluies, mais il ne pleut en fait que de temps à autre, et jamais pendant très longtemps. Les visiteurs ont tout de même parfois droit à des spectacles naturels électrisants pendant la nuit. Vers la fin octobre, le mercure recommence à baisser.

Diagramme des moyennes météorologiques mensuelles pour Mazatlan

À Mazatlán, il y a tant de choses à faire que votre famille ne s'ennuiera jamais. Vous pourriez par exemple faire un tour au plus grand aquarium de l'Amérique latine ou encourager l'équipe locale de baseball au stade.

Si vous ne cherchez que le sable et la mer, Mazatlán a bien des plages pour vous, comme Playa Camarón, Playa Las Gaviotas, Playa Sabalo, Playa Brujas et Playa Cerritos. Essayez d'aller surfer à Playa Brujas, baptisée d'après les chamanes qui venaient y faire leurs rituels.

Amateurs de sports, choisissez celui qui vous intéresse le plus et venez y jouer ou en regarder une partie. Vous désirez mettre vos talents de golfeur à l'épreuve? Mazatlán est une destination de golf de plus en plus populaire. On y trouve pour l'instant 72 allées, mais bien d'autres encore sont en construction.

Les fanas de la plongée sous-marine ou en apnée, eux, découvriront un véritable paradis sous-marin au large de l'île des Cerfs (Isla de Venados) et de l'île des Chèvres (Isla Chivos), toutes deux pas trop loin. De plus, fidèle à sa réputation de capitale internationale de la pêche en haute mer, Mazatlán déçoit bien rarement les voyageurs en quête de poissons gargantuesques.

Si vous aimez bien découvrir la saveur locale des endroits, le vieux Mazatlán a une scène des plus vivantes où les arts, la musique et le théâtre volent la vedette. Vous vous retrouverez peut-être en train de danser au rythme de la banda, une musique qui combine la polka allemande traditionnelle et l'énergie de la musique latine. C'est un style unique à l'État de Sinaloa qui a vu le jour à l'arrivée des immigrants bavarois, au tournant du XXe siècle.

Les passionnés de la bonne bouffe adoreront la variété de restaurants qu'ils trouveront ici, des casse-croûte sympathiques sur la plage aux petites cours romantiques éclairées à la bougie. Les crevettes de la région n'auraient su être plus fraîches et les chefs cuisiniers talentueux de la ville les emploient de main de maître dans des recettes qui vous mettront l'eau à la bouche. Certaines sont panées à la noix de coco, d'autres marinées comme du ceviche dans du jus de lime, d'autres encore recouvertes de beurre et d'ail... et puis il y en a flambées à la tequila, assaisonnées à la sauce Diablo ou tout simplement cuites à la vapeur.

Quand le soleil se couche, la journée n'est pas finie : les discothèques et les bars de Mazatlán vous proposent de danser, de chanter à un karaoké et même de faire de la salsa sur la plage!

Il y a mieux encore : puisque la ville ne dépend pas uniquement de son tourisme, elle laisse les visiteurs goûter au Mexique authentique à des prix bien inférieurs à ceux des autres destinations de la côte du Pacifique. Venez donc vivre la belle vie à Mazatlán et profiter au maximum de vos pesos!

Mazatlán se trouve sur la côte Pacifique du Mexique, au pied des montagnes de la Sierra Madre, dans l'État de Sinaloa.

Pendant plusieurs siècles, son emplacement stratégique à la jonction du Pacifique et de la mer de Cortés a attiré aussi bien les Espagnols que les Français, les Allemands et les gens d'Amérique et d'Asie. Effectivement, c'était par elle qu'il fallait passer pour accéder aux richesses naturelles du Mexique (ce qui justifie également pourquoi elle a été la cible des envahisseurs et des pirates à maintes reprises au fil des siècles).

Les voyageurs qui cherchent un camp de base pour aller explorer le Mexique trouveront que Mazatlán est la passerelle qu'il leur faut. La péninsule de la Basse-Californie (ou Baja California en espagnol) n'en est pas très loin non plus : le trajet en avion est plutôt court, tandis que celui en traversier prend une nuit. D'autres magnifiques villes comme celle de Guadalajara se trouvent à environ 45 minutes par la voie des airs, ou cinq heures par autobus.

Mazatlán possède également une grande beauté naturelle. Les lagons, les estuaires et les rivières qui traversent l'État permettent la subsistance de riches écosystèmes et de grands champs agricoles. Les grands espaces vierges de la région attirent aussi les passionnés d'ornithologie du monde entier.

Avec ses 600 000 habitants, Mazatlán est la deuxième ville côtière du Mexique en importance. Elle est séparée en trois quartiers principaux : le vieux Mazatlán (Centro Histórico), la zone dorée (Zona Dorada) et le nouveau Mazatlán (Nuevo Mazatlán). Ces deux premiers secteurs sont séparés par une route côtière de 11 km.

Pendant plusieurs milliers d'années avant l'arrivée des Espagnols, les Nahua passaient par Mazatlán, qu'ils appelaient « la terre des cerfs » d'après les hardes qui y vivaient jadis.

Le port qu'on connaît aujourd'hui a été fondé par les Espagnols au début du XVIe siècle. Rapidement, la ville a prospéré grâce à sa proximité avec les mines d'or et d'argent d'El Rosario, de Copala et de Pánuco, et malgré les attaques répétées des pirates qui nuisaient à son développement.

Qui dit pirate dit trésor : même si ces derniers ont cessé leurs activités avant les années 1800, les légendes de butins enfouis dans des grottes circulent toujours de nos jours.

Au cours des années 1840, les colons américains sont passés à travers Mazatlán tandis qu'ils se rendaient aux champs aurifères de Californie. Vers la fin du XIXe siècle, Mazatlán était déjà devenue un port international qui attirait des gens de diverses nationalités. De nos jours encore, on y remarque une forte influence allemande, espagnole, française, nord-américaine et asiatique.

Pendant les années 1940, c'était au tour de Hollywood de découvrir Mazatlán. Les touristes, eux, ont rapidement suivi. Il n'en fallait pas plus pour que le développement de la ville s'amorce dans la Zona Dorada, près des plages; nous étions alors en plein dans les années 1960.

De nos jours, Mazatlán attire encore des visiteurs du monde entier grâce à tout ce qu'elle a à offrir, de la culture mexicaine authentique aux séduisantes plages.

Près de 120 000 Canadiens s'y rendent chaque année et nombre d’entre eux n'hésitent pas à y revenir encore et encore. Effectivement, plus de 2 500 Canadiens ont même fait de la ville leur domicile hivernal et prennent part aux activités communautaires et caritatives de la région. Venez rencontrer les habitants de Mazatlán, ou Mazatlecos, des gens sympathiques et serviables qui aiment s'amuser et qui sont fiers de leur ville, non sans raison.

Bien des moyens de transport s'offrent à vous à Mazatlán : il y en a de toutes les formes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Que ce soit à bord d'une grosse voiturette de golf (pulmonia), d'un éco-taxi à bandes rouges ou vertes, ou encore d'un autobus public, il est vraiment facile de se déplacer dans cette magnifique ville.

Les pulmonias sont des véhicules ouverts et uniques que vous ne trouverez dans aucune autre région du monde... mais ici vous ne risquez pas de les manquer! Elles sont très populaires aussi bien auprès des gens du coin que des touristes et sauront vous amener à votre destination, n'importe où dans la ville. Assurez-vous tout de même de demander les tarifs avant d'y monter, car le prix peut varier.

Effectivement, il n'existe pas vraiment de barème des tarifs ici, ni pour les pulmonias, ni pour les éco-taxis, vous pouvez donc essayer de marchander pour obtenir un bon prix. Ne vous étonnez pas, par contre, si les prix des transports augmentent quand il se fait tard.

Les autobus, de leur côté, circulent généralement de 5 h 30 à 22 h 30; ce sont eux qu'il est recommandé de prendre pour aller de la Zona Dorada au centre-ville (Centro Histórico). Il ne vous faudra que quatre pesos pour monter à bord, mais n'oubliez pas de bien conserver le billet que le chauffeur vous remet : c'est votre preuve d'achat et il arrive souvent qu'on le vérifie.

À Mazatlán, la monnaie officielle est le peso mexicain. Puisque l'argent canadien et les chèques de voyage sont rarement acceptés, et puisque la majorité des magasins du Mexique n'acceptent pas les cartes de débit, vous devriez utiliser des pesos pour ne pas avoir à vous casser la tête.

Pour changer votre argent canadien ou encaisser vos chèques de voyage, passez à l'une des nombreuses banques, à un bureau de change ou au comptoir de la réception de votre hôtel. N'oubliez surtout pas votre passeport, car il est exigé pour que vous puissiez encaisser des chèques de voyage. Il est également possible de retirer de l'argent des guichets automatiques que vous trouverez dans les banques, les épiceries et les hôtels.

Bien que les dollars américains soient très souvent acceptés, le montant limite en devises américaines que les résidants et les visiteurs peuvent échanger au Mexique est désormais réglementé.

Pour les visiteurs, la loi impose une limite de 1 500 $ US par mois. Nombre d'institutions financières y ont assorti des règles supplémentaires, limitant le montant maximum à 300 $ US par transaction.

Pour ce qui est d'utiliser de l'argent américain pour faire des achats, les entreprises locales acceptent un maximum de 100 $ US par transaction; toutefois, il n'y a pas de limite quant au nombre de transactions par client. N'oubliez pas non plus que de nombreuses entreprises mexicaines ont décidé de refuser complètement le dollar américain. Il est donc recommandé de payer au moyen de pesos mexicains ou par carte de crédit.

Arrivée

Pendant votre vol vers l'aéroport international de Mazatlán, vous recevrez deux formulaires que vous devrez remplir. Le premier est le formulaire de déclaration douanière; le second, un formulaire migratoire touristique (ou FMT), intitulé Forma Migratoria Múltiple. Un formulaire de déclaration douanière doit être rempli par famille alors que chaque invité doit remplir un FMT.

Sachez également qu'au Mexique, il existe une taxe de tourisme de 20 $ US par personne. Pour que vous n'ayez pas à vous en préoccuper, lorsque vous voyagez avec WestJet, cette taxe est comprise dans le prix de votre billet d'avion.

À votre arrivée à Mazatlán, un agent de l'immigration du Mexique vous demandera votre passeport, une carte d'identité avec photo et votre FMT. Il est également possible qu'il s'informe du but et de la durée de votre séjour, et qu'il vous demande s'il s'agit de votre premier voyage au Mexique. Enfin, il estampillera le FMT et vous en remettra une portion.

Conservez ce document en lieu sûr, il vous le faudra quand vous quitterez le Mexique.

Une fois passé le comptoir d'immigration, vous pourrez récupérer vos bagages et vous rendre à la douane. Un agent des douanes vous demandera votre formulaire de déclaration douanière et vous priera d'appuyer sur le bouton d'un appareil ressemblant à un feu de circulation. Un feu vert vous permettra de franchir la douane sans autres formalités; un feu rouge signifiera que vos bagages devront être inspectés. Le cas échéant, vous devrez ouvrir vos bagages pour que l'agent des douanes puisse procéder à une inspection rapide.

Si vous avez déjà réservé le transport vers votre hôtel avec Vacances WestJet, cherchez un sympathique représentant de Pronatours portant une pancarte de Vacances WestJet à la sortie de la douane. Vous n'avez qu'à lui dire que vous êtes un invité de Vacances WestJet. En cours de route vers la navette qui vous mènera à votre hôtel, vous remarquerez la présence d'agents de sociétés de transport, d'organisateurs de voyage et de représentants en multipropriétés arpentant le couloir en quête de clients. Nous vous prions de vous rendre rapidement aux transports Pronatours afin d'éviter les retards.

Départ

À votre départ de Mazatlán, vous devrez remettre aux autorités votre carte du FMT signée. Si vous l'avez perdue, vous pouvez obtenir un formulaire de remplacement à l'aéroport ou au bureau de l'immigration avant de vous enregistrer pour votre vol de retour. Par contre, des frais seront exigés pour ce nouveau formulaire.

Vaccins

Assurez-vous que votre vaccination systématique est à jour. En général, il est recommandé de se faire vacciner contre l'hépatite A, l'hépatite B, la malaria, la typhoïde et le tétanos. L'Agence de la santé publique du Canada recommande également à tous les gens qui voyagent au Mexique de se faire vacciner contre le virus de la grippe H1N1 avant de quitter le Canada.

Les prises électriques sont les mêmes au Mexique qu'en Amérique du Nord. Toutefois, certains établissements ont des prises à deux trous plutôt qu'à trois.

Hôtels de Mazatlan

El Cid Castilla Beach Hotel

Mazatlán, qu'on connaît sous le nom de « perle du Pacifique ».

Golf
Tout compris
El Cid El Moro Beach Hotel

Le personnel chaleureux et accueillant de même que l'intimité de cet hôtel font de ce dernier...

Golf
El Cid Granada Hotel
Vous adorerez l'agréable confort de cet hôtel de faible hauteur de style mexicain.
Golf
El Cid Marina Beach Hotel
Un magnifique hôtel de style méditerranéen donnant.
Golf
Tout compris
Mazatlan - Colonial CIty on the Beach