Notre histoire

Depuis notre premier vol en 1996, notre but a été d'enrichir la vie de tout le monde qui nous entoure en offrant un service aérien sécuritaire, sympathique et abordable. Dès nos débuts, nous avons fait passer nos invités et nos gens en premier; du coup, nous sommes devenus une des cultures d’entreprises les plus admirées et respectées au Canada. Nous nous sommes aussi beaucoup amusés en chemin. Aujourd’hui, nous desservons plus de 100 destinations, et nous restons fidèles à nos principes et visons les plus hauts standards en matière de service et de réussite.

  • 1996

    Notre vol inaugural a eu lieu le 29 février 1996.

    Un grand bond en avant pour le transport aérien canadien, lors d’un jour intercalaire, rien de moins.

    Pourquoi «WestJet»? Le nom est une idée de la mère de Mark Hill, un des cofondateurs. Nous sommes heureux de sa suggestion, c'est beaucoup mieux que «ABC Air».

  • 1997

    Sans chichis. Uniformes confortables. Attitude sympathique axée sur le service à la clientèle. Nous avons laissé une bonne impression aux Canadiens, et notre deuxième année d'exploitation a été très bonne.

  • 1998

    Quoi de mieux que de transporter deux millions d'invités? En transporter trois millions. Nous avons franchi ce cap, puisque 1,6 million d'invités ont voyagé avec WestJet cette année.

  • 1999

    WestJet devient une société publique. Notre premier appel public a eu lieu le 13 juin 1999. Nos actions se vendaient à 10 $ et, à la fin de l'année, elles valaient 18 $.

  • 2000

    Le nouveau millénaire, et l'aube d'une ère nouvelle, puisque la petite compagnie aérienne qui pouvait, mais qui ne dépassait pas Winnipeg vers l'est, a ajouté deux destinations : Ottawa et Moncton, Hamilton étant notre plaque tournante pour l'Est.

    Encore plus d'histoire : 2000 a permis à chaque WestJetter à temps plein de se partager des profits records.

  • 2001

    L'année qui a secoué toute l'industrie. Après le 11 septembre, il importait au plus haut point de miser sur nos invités le plus rapidement possible. Nous avons été la première ligne aérienne canadienne à reprendre nos activités, et nous avons travaillé sans relâche pour assurer que la transition à un espace aérien plus sécuritaire n'entrave pas le confort ou la sécurité de nos invités.

  • 2002

    WestJet s'ouvre au marché du voyage d'affaires en desservant Toronto et London, en Ontario. Nos actions ont été fractionnées en raison de trois actions pour deux pour la deuxième fois, et nos revenus ont augmenté de 42 %.

  • 2003

    Vous ne pouvez pas exploiter une compagnie aérienne avec des arachides. Collation épicée? Pourquoi pas! Les WestJetters ont déambulé dans les rues en parlant de nous et en distribuant des collations épicées. Voici un autre exemple de choses faites différemment, lors de notre année la plus rentable à ce jour.

  • 2004

    Envolons-nous vers le Sud. WestJet dessert maintenant diverses destinations aux États-Unis : New York, Los Angeles, Palm Springs, San Francisco, Phoenix, Fort Lauderdale, Orlando et Tampa.

  • Encore plus de façons de servir nos invités : WestJet adopte des bornes d'enregistrement communes pour améliorer nos options libre-service à l'intention de nos invités. Notre programme d'achats à bord inclut des options de repas en cours de vol à l'intention de nos invités. Au terme d'une longue période d'essai, WestJet offre maintenant le système de télé en direct sur les vols. (Longue période d'essai = les trois premières saisons de The Sopranos.)

  • 2005

    Nous avons retiré nos Boeing 737 de série 200, avec des vols à nos 5 destinations d'origine, cadeaux pour les hôpitaux pédiatriques locaux et un vol d'au revoir pour notre hangar de Calgary (YYC). Aucune montre en or. Cet abandon nous permet d'avoir une des flottes aériennes les plus modernes en Amérique du Nord.

  • 2006

    Célébrons 10 années avec panache. WestJet se lance sur les marchés internationaux. Le choix de notre première destination internationale a été facile : Bahamas, nous voici.

  • Lancement de Vacances WestJet, en offrant des forfaits abordables, fiables et faciles à réserver. WestJet devient vite le transporteur de choix au Canada pour Hawaï.

  • 11,2 millions d'invités ont voyagé avec WestJet cette année. C'est comme avoir transporté la population entière de Beijing. Nous ne desservons pas Beijing encore, mais lorsque nous le ferons, nous serons en mesure de transporter la ville en totalité.

  • 2007

    Nous continuons d'innover, en devenant la première compagnie aérienne en Amérique du Nord à proposer des cartes d'embarquement électroniques. Et nous avons pris une longueur d'avance avec notre nouveau siège social à l'aéroport YYC. Et pour la troisième année consécutive, WestJet est nommée au palmarès des cultures d'entreprise les plus admirées au Canada.

  • 2008

    «Qui est WestJet?» Notre poisson d'avril à propos des cabines couchettes a été assez percutant, même pour faire parler de nous à Jeopardy! La température hivernale n'a pas laissé de répit cette année; des tempêtes ont paralysé des milliers de passagers, et les WestJetters ont travaillé jour et nuit pour s'assurer que nos invités ne manquaient de rien.

  • 2009

    Nous célébrons l'ouverture de notre nouvelle maison.

    Notre édifice de 100 millions de dollars est certifié LEED, offrant un environnement de travail sain, amical et dynamique pour nos WestJetters et il accueille un des cafés Starbucks les plus achalandés à Calgary. (Nous aimons notre café.)

  • 2010

    L'attitude est un gage de réussite. Les agents de bord de WestJet ont été nommés les meilleurs de l'industrie lors d'un sondage effectué auprès des voyageurs aériens en 2010. L'attitude sympathique et le service à la clientèle exceptionnel se classent parmi les deux facteurs les plus importants.

  • 2011

    Notre réputation d'excellence est reconnue par un tour du chapeau : WestJet figure au palmarès des 100 meilleurs employeurs du Canada, est nommée un des meilleurs employeurs au Canada par Aon Hewitt, et champion du service à la clientèle selon JD Power.

  • 2012

    Même si elle encore jeune, WestJet prend possession de son 100e Boeing 737 de la nouvelle génération.

  • Une bonne idée ne possède pas seulement des jambes, elle a aussi des ailes et des moteurs. WestJet Encore prend son envol en offrant des services aériens abordables à encore plus de gens, dans bon nombre de collectivités. Notre appareil de prédilection : le Q400 NextGen à turbopropulseurs de Bombardier.

  • 2013

    Nous avons seulement besoin d'un garage plus gros : WestJet a signé une lettre d'entente pour acquérir 65 nouveaux appareils Boeing 737 MAX, dont la livraison devrait commencer en 2017.

  • En décembre, nous avons dévoilé l'avion magique, peint sur mesure aux couleurs de Walt Disney World. Mettant en vedette Mickey Mouse dans son rôle d'apprenti sorcier, l'avion est sans doute le plus heureux dans le ciel.

  • 2014

    WestJet traverse l'océan. Nous célébrons notre premier vol transatlantique et notre amour pour l'Irlande en offrant un service sans escale saisonnier vers Dublin, en Irlande.

  • 2015

    Une autre formidable année bien remplie. Il y avait de l'énergie dans l'air lorsque le premier de nos quatre gros-porteurs Boeing 767 s'est ajouté à notre flotte. De plus, notre avion Disney Reine des Neiges est arrivé et nous étions impatients de le « libérer et délivrer » de notre hangar.

  • Vers la fin de l'année, les WestJetters à travers notre réseau ont réalisé environ 12 000 minimiracles dans le cadre du Noël de WestJet. Et nous avons accueilli 20 millions d'invités. Tout comme nos vols, ce fut une année bien remplie.