Avis : coronavirus et autres renseignements

Trouvez ci-dessous les renseignements les plus récents à propos des évènements et des politiques qui pourraient affecter votre voyage.

Ressources liées à la COVID-19

À destination/au départ de l'aéroport Avis Pour des voyages effectués le ou entre le Date de publication Renseignements additionnels
Québec (YQB), Fredericton (YFC), Moncton (YQM), Sydney (YQY), Charlottetown (YYG) Lignes suspendues 2 novembre 2020 - 2 novembre 2021 2 novembre 2020

Modification et annulation en ligne

Politiques de modification et d’annulation

Toutes les destinations de WestJet Les déplacements subiront les contrecoups de la COVID-19 3 mars 2020 - 31 décembre 2021 15 octobre 2020

Avant de partir :
Politiques relatives aux déplacements et aux masques
Exigences d’entrée
La sécurité avant tout
Nos destinations

Modifications et annulations souples

Il n'y a pas de frais pour modifier ou annuler les vols réservés avant le 31 décembre 2020.

 
Changer ou annuler vols en ligne Politique de modification et d'annulation souple

Le montant total de votre vol annulé sera remboursé sous forme d'un crédit déposé dans une banque de voyage, valide pour 24 mois à partir de la date d'émission.

Les forfaits Vacances WestJet réservés avant le 4 août 2020 peuvent être annulés et leur valeur sera créditée sous forme de dollars WestJet valides pour 24 mois. Des conditions s’appliquent. Pour les réservations effectuées après le 4 août 2020, vous pouvez protéger vos vacances avec le plan protection-voyage. Pour demander une annulation de votre forfait Vacances WestJet, veuillez nous contacter.

Si vous avez réservé auprès d'un agent de voyages (en ligne ou en personne), d'un organisateur de voyages ou d'une autre ligne aérienne, veuillez les contacter directement.

Avis additionnels

Avec les politiques de modification et d’annulation souples, les exigences pour voyager et les exigences d’entrée pour toutes les destinations, tous les voyages sont présentement touchés par la COVID-19.

Politiques de modification/d'annulation Politiques pour les voyages Exigences d'entrée

Politiques pour les voyages

Questionnaire sur la santé

  • Afin d'aider à contrôler la propagation du coronavirus (COVID-19) et de nous conformer à la réglementation de Transports Canada, nous exigeons que tous les invités répondent à un questionnaire sur la santé lors de l'embarquement. Cette réglementation est en vigueur depuis le 30 mars 2020 à 10 h (HR).
  • Nous vous demandons de répondre honnêtement, puisque fournir des renseignements faux ou trompeurs pourrait entraîner une amende de 5 000 $ en vertu de la Loi sur l’aéronautique.

Dépistage des symptômes

  • Nous effectuerons des contrôles de température sans contact dans tous les aéroports.
  • Vous ne pouvez pas monter à bord si vous présentez des symptômes de la COVID-19 ou si vous ne vous sentez pas bien.
    • Si vous avez une condition médicale qui présente des symptômes similaires à ceux de la COVID-19, nous vous demandons, afin que vous puissiez monter à bord, de voyager avec un billet du médecin ou un certificat médical décrivant votre condition médicale.

Refus d'embarquement

  • Vous ne pouvez pas monter à bord si vous faites l’objet d’un décret de santé publique provincial/territorial ou local (auto-isolement ou quarantaine).
  • Si vous n'êtes pas autorisé à monter à bord d'un vol intérieur, nous effectuerons une nouvelle réservation 14 jours au moins après la date initiale de votre voyage.
    • Pour voyager plus tôt, un certificat médical valide confirmant que vous n'êtes pas atteint de la COVID-19 est requis.
  • Les invités qui se verront refuser l'embarquement d'un vol de rapatriement ne seront pas réaccommodés.
 

Voir toutes les mesures de sécurité

Depuis le 10 novembre 2020, Transports Canada exige que tous les invités âgés de 6 ans ou plus portent un masque ou un couvre-visage non médical pour couvrir leur nez, leur bouche et leur menton pendant le voyage. Les enfants de 2 à 5 ans sont encouragés à porter un masque en tout temps. Si un enfant ne tolère pas le masque sur son visage, il n’est pas obligatoire qu’il en porte un, mais son tuteur doit avoir un masque à portée de main pour l’enfant avant l’embarquement. Les enfants de moins de 2 ans ne sont pas tenus de porter un masque.

Lignes directrices générales concernant les types de masques actuellement approuvés :

  • un masque chirurgical ou un masque en tissu constitué de plusieurs couches de tissu serré (comme le coton ou le lin) et retenu à la tête par des attaches ou des boucles latérales aux oreilles;
    • cela inclut les « masques sans couture » qui sont fabriqués en utilisant un foulard plié, un bandana ou une pièce de tissu et retenu par un élastique, des attaches à cheveux ou des attaches en tissu.
  • couvre-visage associé aux vêtements religieux, à condition qu’il couvre le nez et la bouche et soit constitué d’au moins deux couches de tissu tissé serré.
  • couvre-visage avec un panneau avant en plastique transparent permettant de lire sur les lèvres, si le masque entier n’est pas fait de plastique ou d’une matière non respirante.
 

Lignes directrices générales concernant les types de masques non approuvés :

  • masque contenant une soupape d’expiration (y compris les masques N95 avec soupape d’expiration);
  • masque n’étant pas retenu aux oreilles ou autour de la tête par des boucles (par exemple, un cache-cou);
  • masque entièrement en plastique ou dans une autre matière non respirante (par exemple, les masques à gaz et les masques de peintre);
  • tout couvre-visage fait exclusivement de matières se désagrégeant facilement (par exemple, les mouchoirs ou les serviettes en papier);
  • bandana ou foulard qui n’est pas plié et retenu comme un masque sans couture.
 

Lorsqu’ils voyagent en avion, les invités doivent couvrir leur bouche et leur nez :

  • aux points de contrôle des aéroports canadiens
  • lorsqu'ils embarquent à bord de leur vol
  • en tout temps durant le vol
  • quand les membres de l'équipage en font la demande
 

Les invités peuvent retirer temporairement leur masque s'ils mangent ou boivent activement.

Plusieurs aéroports canadiens ont rendu obligatoire le port du masque dans tous les espaces publics. Veuillez vérifier les exigences de votre aéroport avant votre départ.

 

Politique de tolérance zéro concernant les masques

Afin de faire respecter les exigences de Transports Canada relativement aux masques, les invités qui ne s’y conforment pas s’exposent à des sanctions, notamment le refus d’embarquement et l’interdiction de voyager à bord de tout aéronef du groupe WestJet pouvant aller jusqu’à un an.

Le groupe WestJet comprend WestJet, WestJet Encore, WestJet Link et Swoop.

La non-conformité à cette exigence sera gérée selon ce processus de trois étapes :

  1. L'équipage de cabine demandera d'abord aux invités de porter un masque.
  2. Avertissement (carte jaune) à propos du fait que les masques sont requis et qu'il est nécessaire de se conformer à cette exigence.
  3. Note du commandant de bord et avis qu'une non-conformité des invités entraînera que leur nom sera inscrit sur une liste d'interdiction de vol pendant 12 mois.
 

Exemptions pour raisons médicales

Transports Canada exige que tous les invités qui ne peuvent pas porter un masque en raison d'une condition médicale doivent présenter une note médicale officielle émise par un médecin, une infirmière praticienne, un dentiste, ou un adjoint au médecin attestant cette exception à défaut de quoi ils se verront refuser l'embarquement.

Les certificats médicaux doivent être produits seulement par un professionnel énuméré ci-dessus. Il existe de nombreux types de professionnels de la santé; toutefois, seuls ceux qui ont le titre de médecin peuvent produire un certificat médical valide. En outre, les certificats médicaux doivent :

  • avoir un en-tête officiel;
  • être datés;
  • indiquer clairement le nom de l’invité et préciser que l’invité présente un problème de santé qui l’empêche de porter un masque;
  • être originaux.
 

Les cartes d’exemption de masque ne seront pas acceptées comme forme d’exemption médicale.

Voir toutes les mesures de sécurité

Conformément aux exigences de Transports Canada, une vérification de la température obligatoire sera faite avant l’embarquement à tous les aéroports internationaux, et par l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien avant de franchir le contrôle de sécurité de certains aéroports canadiens.

Les invités ayant une température de 38 ⁰C ou supérieure ne seront pas autorisés à accéder à la zone réglementée et ne pourront monter à bord de leur avion.

En vous enregistrant pour votre vol, vous confirmez que vous comprenez cette politique.

Les invités qui affichent une température élevée durant la vérification se verront refuser l’embarquement de vols pour le Canada ou ils ne devront pas accéder à la zone réglementée de tout aéroport au Canada pour une période de 14 jours, à moins qu'ils montrent un certificat médical attestant que cette température élevée n'est pas causée par la COVID-19.

Pour consulter la liste à jour des aéroports canadiens effectuant une vérification de la température obligatoire, veuillez visiter le site de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien.

À compter du 1er septembre 2020, la saisie des coordonnées des invités deviendra obligatoire pendant le processus d’enregistrement, en ligne et aux bornes, 24 heures avant le départ. Les informations obligatoires aux bornes d’enregistrement de WestJet seront intégrées progressivement dans le changement de politique d’ici la fin du mois de septembre.

Les invités ne pourront plus contourner l’écran d’information et devront saisir des informations à jour avant l’émission de la carte d’embarquement. Les invités sont toujours responsables de l’exactitude des informations fournies.

Exigences d'entrée par destination

Veuillez consulter les sites Web gouvernementaux de la province ou du territoire de votre destination avant de voyager pour obtenir des renseignements à jour sur les restrictions pour les voyages interprovinciaux. Vous pourriez faire l'objet de restrictions en matière de voyage qui empêchent l'entrée dans certaines provinces ou certains territoires ou de mesures additionnelles comme un auto-isolement obligatoire de 14 jours à votre arrivée.

Restrictions de voyage

Les invités qui se rendent au Canada sont soumis à des mesures fédérales, provinciales ou territoriales visant à prévenir la propagation de la COVID‑19.

Les ressortissants étrangers, y compris les ressortissants américains, ne peuvent entrer au Canada pour un voyage facultatif ou discrétionnaire, conformément aux décrets d’urgence en vertu de la Loi sur la quarantaine, et peuvent être passibles d’une amende s’ils fournissent des renseignements faux ou trompeurs dans leur bilan de santé et les questions supplémentaires.

Les voyages non essentiels comprennent, sans s’y limiter, les voyages touristiques, les voyages de plaisance, les séjours pour magasinage de biens non essentiels et les visites d’attractions. 

Les raisons acceptables pour voyager au Canada sont les suivantes :

  1. Rejoindre un membre de la famille qui est citoyen canadien ou résident permanent et prévoir de séjourner chez ce membre de la famille au Canada pendant une période d’au moins 15 jours.

    Consultez le site Web du gouvernement du Canada pour obtenir des renseignements sur le fait de réunir des membres de la « famille immédiate » et demandez une autorisation écrite au gouvernement du Canada pour unir les membres d’une famille élargie qui sont citoyens canadiens ou résidents permanents.

  2. Le titulaire d’un permis de travail ou d’un permis d’études en cours de validité et le motif du voyage sont considérés comme non discrétionnaires.
    En savoir plus sur les permis d’études
    En savoir plus sur les permis de travail
  3. Les voyageurs étrangers qui souhaitent entrer au Canada pour des raisons humanitaires dans des circonstances particulières, comme une maladie potentiellement mortelle, une blessure grave ou un décès, avec une possibilité de libération limitée de la quarantaine, peuvent demander une dérogation pour voyager.
    En savoir plus sur les voyages pour raisons humanitaires

Quarantaine

Si vous êtes autorisé à voyager, vous devez avoir un plan de quarantaine qui montre de quelle façon vous vous placerez en quarantaine pendant 14 jours à votre arrivée au Canada et comment vous vous y prendrez pour :

  • vous rendre à destination;
  • faire votre épicerie;
  • accéder aux services essentiels et aux soins médicaux. 

Consultez le site Web du gouvernement du Canada pour obtenir de l’information supplémentaire sur la possibilité d’entrer au Canada et les exigences de quarantaine.

Exigences médicales

En plus d’avoir une raison valable de se rendre au Canada, les invités peuvent se voir refuser l’embarquement si les conditions sanitaires ne sont pas remplies. Consultez les politiques de voyage, y compris les exigences en matière de masques faciaux, de contrôle de la température et d’embarquement.

Exigences à l'arrivée

En date du 21 novembre 2020, il est obligatoire pour tous les voyageurs entrant au Canada par avion de fournir numériquement leurs renseignements liés à la COVID-19 au moyen d’ArriveCAN ArriveCAN (iOS, Android ou format Web).

Avant de monter à bord de votre vol, vous devez utiliser ArriveCAN pour fournir ceci : 

  • les renseignements sur votre voyage et vos coordonnées;
  • votre plan de quarantaine (à moins d’être exempté en vertu des conditions énoncées dans le décret sur l’obligation de s’isoler); 
  • l’auto-évaluation de vos symptômes de la COVID-19.

Vous devez être prêt à montrer votre reçu ArriveCAN à votre arrivée au Canada. Un agent des services frontaliers vérifiera que vous avez soumis vos informations sous forme numérique. Les invités qui ne soumettent pas les renseignements requis par voie numérique avant de monter à bord de leur vol pourraient faire l’objet de mesures coercitives, qui peuvent aller d’un avertissement verbal à une amende de 1 000 $. Les invités dont le Canada n’est pas la destination finale n’ont pas à fournir ces renseignements avec ArriveCAN.

Vous devez utiliser ArriveCAN dans les 48 heures après être entré au Canada pour :

  • confirmer que vous êtes arrivé à votre lieu de quarantaine ou d’isolement;
  • remplir quotidiennement un formulaire d’auto-évaluation des symptômes de la COVID-19 pendant votre période de quarantaine de 14 jours.

Le gouvernement de la Barbade exige que tous les invités se rendant à la Barbade remplissent et soumettent en ligne un formulaire d’immigration et de douane (en anglais seulement) 24 heures avant le départ.

Les invités provenant d’un pays à haut risque de contamination à la COVID-19, par exemple le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni, doivent :

  • Séjourner dans un lieu d’hébergement préalablement approuvé
  • Avoir obtenu un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 par PCR dans les 72 heures précédant l’arrivée
  • Avoir téléversé le résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 par PCR dans le formulaire d’immigration et de douane
  • Présenter une copie du résultat au test de dépistage de la COVID-19 par PCR à l’aéroport


Les enfants de moins de 5 ans qui sont accompagnés d’un tuteur légal n’ont pas à passer un test de dépistage de la COVID-19 par PCR.

Un deuxième test de COVID-19 sera effectué quatre ou cinq jours après l’arrivée; à la réception du deuxième résultat négatif au test de COVID-19, la personne sera autorisée à quitter son lieu d’hébergement préalablement approuvé et à explorer l’île de la Barbade.

Les invités en provenance du Canada qui ne présentent pas de résultat négatif à un test de dépistage du coronavirus (COVID-19) par PCR devront passer un test par PCR à leur arrivée et être en quarantaine jusqu’à l’obtention du résultat négatif. Cette mesure ne s’applique pas aux enfants de moins de 5 ans qui sont accompagnés d’un tuteur légal.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site sur les protocoles de voyage de la Barbade.

Les invités qui se rendent au Costa Rica doivent se procurer une assurance voyage pour couvrir leur hébergement en cas de quarantaine ou les frais médicaux dus à une infection à la COVID-19.

Certaines réservations peuvent être couvertes par l’assurance voyage COVID-19 sans frais de WestJet. Veuillez consulter les détails concernant l’admissibilité et la couverture. Une couverture supplémentaire sera requise pour les voyageurs qui n’y sont pas admissibles. Visitez le site Web dédié au tourisme au Costa Rica pour obtenir des renseignements sur les assureurs au Costa Rica.

Dans les 48 heures précédant le départ, tous les invités, y compris les mineurs, doivent remplir un formulaire d’attestation de santé en ligne. Une fois le formulaire rempli, les invités recevront un code QR qu’ils devront inscrire dans leur téléphone cellulaire ou imprimer pour le présenter aux autorités à leur arrivée.

Les invités qui se rendent en République dominicaine doivent remplir un formulaire de déclaration sous serment sur la santé du voyageur. Tous les invités doivent déclarer qu’ils n’ont ressenti aucun symptôme lié à la COVID-19 au cours des 72 dernières heures et fournir leurs coordonnées pour les 30 prochains jours. Il est nécessaire de présenter un formulaire aux autorités à l’arrivée. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web dédié au tourisme en République dominicaine.

Le gouvernement des États-Unis a imposé de nouvelles exigences d'entrée. Les transporteurs aériens ne doivent pas autoriser des personnes de l'étranger à embarquer sur un vol pour les É.-U. s'ils ont été ou ont transité au cours des 14 derniers jours dans les pays suivants :

 

Voici les exceptions à cette règle :

  • Les citoyens américains détenant un passeport américain;
  • Les résidents permanents légitimes des É.-U. détenant une carte RP émise par les États-Unis ou une « letter of Parole »;
  • Les membres d’équipage, ou;
  • Tout ressortissant étranger légal aux États-Unis, y compris les conjoints, parents ou tuteurs légaux, frères et sœurs, enfants, individus invités par le gouvernement des États-Unis, ou représentant du gouvernement.

 

Nouvelle exigence relative à l’aéroport de Los Angeles (LAX)

Dès le 25 novembre 2020, les invités de plus de 16 ans doivent remplir et soumettre un formulaire en ligne, dans lequel ils fournissent leurs coordonnées et reconnaissent qu’ils ont lu et compris l’avis aux voyageurs de l’État de Californie, et ce, avant leur arrivée ou à leur arrivée à l’aéroport international de Los Angeles. Tout défaut de présentation du formulaire est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 500 $. L’avis aux voyageurs recommande à toute personne arrivant en Californie d’un autre État ou pays, y compris les résidents californiens revenant chez eux, de se mettre en quarantaine pendant 14 jours après son arrivée.

 

Exigences concernant Hawaii

Les invités en provenance de l’Alberta peuvent passer un test COVID avec le laboratoire partenaire de WestJet, DynaLIFE, dans les 72 heures suivant leur voyage, pour être exemptés de la quarantaine de 14 jours exigée par Hawaii à leur arrivée. Découvrez comment éviter la quarantaine lors d’un voyage à Hawaii.

Tous les invités qui se rendent à Hawaii doivent remplir le formulaire Hawaii Safe Travels et obtenir un code QR personnalisé à présenter, indépendamment de l’intention de réaliser le test de dépistage de la COVID avant l’arrivée.

Si un résultat de test négatif n’a pas été téléchargé ou n’a pas été vérifié manuellement avant le départ, les invités devront se placer en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.

Les invités âgés de 11 ans et plus qui voyagent au départ ou à destination de la France doivent porter un masque chirurgical jetable. Les enfants de 2 à 10 ans doivent porter un couvre-visage non-médical approprié.

Toute personne voyageant en provenance des États-Unis via le Canada ou ayant séjourné aux États-Unis au cours des 30 derniers jours sera tenue :

  • D’obtenir un certificat médical avec un résultat négatif au test PCR du coronavirus (COVID-19) délivré au plus tard 72 heures avant le départ. Ceci ne s’applique pas aux invités de moins de 11 ans.
  • De remplir un certificat de voyage international et une déclaration sur l’honneur pour déclarer qu’ils n’ont pas de symptômes liés au coronavirus (COVID-19). Le certificat peut être obtenu dans les consulats ou à l’adresse www.interieur.gouv.fr.

Le gouvernement jamaïcain exige que tous les passagers se rendant en Jamaïque (qu’ils soient Jamaïcains ou non) obtiennent une autorisation de voyage au moins 72 heures avant leur départ.

 

Les invités devront conserver une copie électronique ou imprimée de l’autorisation de voyage pour l’agent de la compagnie aérienne au moment de l’enregistrement ou de l’embarquement pour confirmer l’acceptation du voyage.

En plus d'obtenir une autorisation de voyage pour la Jamaïque, les résidents des États-Unis, du Mexique, de la République dominicaine, du Panama et du Brésil doivent présenter au moment de l'enregistrement un test de la COVID-19 dont le résultat est négatif et qui a été effectué dans les 10 jours précédant le voyage. Les résidents du Canada n'ont pas à présenter un résultat de test de la COVID-19.

Les invités voyageant au départ ou à destination du Mexique doivent remplir en ligne un QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES FACTEURS DE RISQUE POUR LES VOYAGEURS. Une version imprimée du questionnaire rempli ou une copie électronique affichée sur un appareil mobile doit être présentée à un agent de l'immigration à l'arrivée ou au départ du Mexique.

Renseignements essentiels pour entrer au Royaume-Uni​

Le Royaume-Uni prend des mesures pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19.​

    1. Pour protéger votre santé et celle des autres, chacun doit remplir un formulaire de localisation de passager en ligne avant de venir au Royaume-Uni.​
    2. Vous pourriez être tenu de vous isoler pendant 14 jours une fois arrivé. Vérifiez la liste des pays exemptés juste avant votre voyage, car cette liste peut changer très rapidement.​

Le non-respect des mesures susmentionnées constitue une infraction criminelle et vous pourriez recevoir une amende. Veuillez consulter le site www.gov.uk/uk-border-control pour obtenir des informations détaillées de la santé publique.

WestJet se soumet à la décision de Transport Canada de clouer temporairement au sol les appareils Boeing MAX et a pris les mesures nécessaires pour retirer en toute sécurité tous les appareils Boeing MAX actuellement en service.

À l’heure actuelle, les invités qui ont un voyage prévu d’ici au 4 janvier 2021 ont été placés sur un autre vol.

En raison de la date de fin inconnue du maintien au sol, si votre itinéraire est touché, vous recevrez un courriel de WestJet ou votre agent de voyage en sera informé.

Veuillez lire notre  foire aux questions et notre blogue sur « Comment déterminer sur  quel type d’appareil vous voyagerez ».

Comptoir d’enregistrement WestJet à l’aéroport international de Calgary (YYC)

Le comptoir d’enregistrement de WestJet a été déménagé.

 

En raison de rénovations, notre comptoir d’enregistrement domestique se trouve en face de la porte 7.

 

À votre arrivée à YYC, veuillez suivre les panneaux indicateurs jusqu’à notre nouvel emplacement.

Comptoir d’enregistrement WestJet à l’aéroport international de Calgary (YYC) pour vols transfrontaliers et internationaux

Du 26 juin au 15 septembre 2020, l'enregistrement pour tous les vols transfrontaliers, internationaux et transatlantiques de WestJet se fera aux comptoirs des vols intérieurs se trouvant en face de la porte des départs numéro 8.

 

Étant donné que d’autres pays imposent des exigences de voyage en raison de la COVID-19, veuillez vérifier les exigences d’entrée de votre pays de destination avant de voyager. Pour obtenir plus de renseignements sur le coronavirus, veuillez consulter les sites Web du gouvernement du Canada et de l'IATA.

Où peuvent voyager les Canadiens

En vertu de la Loi sur le cannabis qui est entrée en vigueur le 17 octobre 2018, il est désormais permis d’acheter, de consommer et de posséder du cannabis à des fins personnelles. WestJet souhaite toutefois vous rappeler qu’il demeure illégal de traverser les frontières internationales avec du cannabis et que les invités sont tenus de s’assurer qu’ils respectent toutes les lois et réglementations relatives au cannabis. La possession d’un document médical autorisant l’usage du cannabis dans n’importe quel pays, y compris le Canada, ne donne pas le droit d’importer du cannabis au Canada ou d’en exporter.  Pour obtenir plus de renseignements et des ressources, veuillez consulter le site Web du gouvernement du Canada .

Le Canada accepte désormais les déclarations électroniques des voyageurs en provenance de certains aéroports. Pour en savoir plus sur les bornes d’inspection primaire et l’application mobile de déclaration électronique, visitez le www.cbsa.gc.ca.

Le Canada a mis en place une nouvelle exigence d’entrée appelée autorisation de voyage électronique (AVE). Si vous êtes un voyageur étranger et pouvez entrer au Canada sans visa, vous devez demander une AVE en remplissant un formulaire en ligne avant de prendre un vol à destination du Canada. Les exceptions comprennent les citoyens américains et les voyageurs munis d’un visa valide.

Le processus de demande est abordable, prend peu de temps, et dans la plupart des cas, l’AVE sera accordée dans les minutes suivant la demande. Pour soumettre une demande et en savoir plus, visitez le site Canada.ca/AVE.

Vous devez avoir une pièce d’identité valide (non expirée) pour voyager en avion à l’intérieur du Canada. Conformément au Règlement sur la sûreté des déplacements aériens, WestJet ne vous admettra pas à bord si vous n’avez pas de pièce d’identité en règle. De plus, le nom sur la pièce d’identité doit correspondre au nom qui paraît sur la réservation de la compagnie aérienne ou sur votre carte d’embarquement. Pour en savoir plus, consultez la page Web Documents de voyage nécessaires de Sécurité publique Canada. Pour en savoir plus sur les exigences relatives aux pièces d’identité, veuillez visiter le site de WestJet.

Le 4 juin 2019, le gouvernement canadien a commencé à délivrer des passeports canadiens en utilisant le code X dans le champ Sexe pour les Canadiens non binaires. 

WestJet accueille l’annonce du gouvernement  et apporte actuellement des modifications à ses  systèmes et processus afin de soutenir pleinement les invités de genre non binaire, tant pour les voyages nationaux qu’internationaux. 

Tant que WestJet n’a pas terminé les mises à niveau pour prendre en charge le code X dans le champ du sexe, il peut vous être demandé d’indiquer si vous êtes de genre masculin ou féminin au moment de la réservation et de l'enregistrement.

Veuillez visiter le site Web du gouvernement du Canada pour obtenir de plus amples renseignements sur les voyages effectués avec un passeport de sexe X.

La peste porcine africaine est une grave maladie virale affectant les porcs qui pourrait nuire à l’industrie canadienne du porc et à l'économie canadienne.

La maladie peut se propager très facilement par les produits à base de porc, ainsi que par les vêtements et les chaussures contaminés.

N’apportez pas de produits à base de porc au Canada. Si vous le faites, l'Agence des services frontaliers du Canada vous les retirera pour les éliminer de façon sécuritaire.

Chaque passager doit déclarer tous les produits alimentaires, végétaux et animaux apportés au Canada à un agent des services frontaliers à son arrivée. Le non-respect de cette consigne sera sanctionné et pourrait entraîner une amende de 1 300 $.

Les voyageurs doivent également indiquer s’ils ont récemment visité une ferme en dehors du Canada. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web de l’Agence canadienne d’inspection des aliments au www.inspection.gc.ca

Vous pouvez contribuer à ce que tout le monde vive une belle expérience à bord en consommant de façon responsable.

Nous avons l’obligation de vous faire savoir qu’il est illégal de consommer votre propre alcool à l’aéroport avant le départ ainsi qu’à bord d’un vol de WestJet. Si vous voulez prendre un verre à bord, nos avions ont les permis nécessaires pour servir de l’alcool. Pour assurer la sécurité de tous les passagers et des membres d’équipage, notre personnel a le droit de vous refuser l’embarquement si vos capacités semblent affaiblies par la consommation d’alcool ou de drogues.

Le Règlement de l’aviation canadien nous interdit de faire monter à bord un invité lorsque nous avons de bonnes raisons de croire que cette personne a les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue au point où elle pourrait présenter un risque pour l’avion ou les passagers.

Si vous vous rendez bientôt au Mexique ou dans les Caraïbes, veuillez noter qu’il pourrait y avoir plus de sargasses (algues) qu’à l’habitude. Remarque : Pouvant se produire à plusieurs endroits et à n’importe quelle période, cette année, ce phénomène est plus important qu’à l’habitude.

Avant que vous réserviez votre voyage, WestJet et Vacances WestJet tiennent à vous informer de la présence éventuelle de sargasses pendant vos vacances.

Les hôtels dans les régions touchées utilisent différentes méthodes pour retirer les sargasses qui peuvent s’accumuler sur les plages. Celles-ci étant considérées comme des réserves naturelles ou des zones protégées dans certaines régions, les hôtels doivent respecter certaines limitations quant au nettoyage des plages.

Nous demandons à tous nos invités ayant des allergies aux noix, aux arachides et aux produits contenant des noix de s’identifier lors de la réservation et de l’enregistrement, et d’en informer l’équipage de cabine lors de l’embarquement à bord de nos vols. Les produits alimentaires servis à bord des vols WestJet ne contiennent pas d’arachides ni de produits dérivés. Cependant, certains aliments peuvent contenir des traces d’arachides provenant des procédés de fabrication.

Veuillez prendre note que, pour des raisons de sécurité, les petits véhicules (hoverboards, powerboards, airwheels) et autres scooters autoéquilibrés alimentés par des batteries au lithium ne sont pas acceptés à bord des vols de WestJet ou de WestJet Encore comme bagages enregistrés, bagages de cabine ou cargaison. La sécurité et le confort de nos invités sont des objectifs prioritaires et cette règle demeurera en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Soyez à l’affût des fraudeurs qui se présentent comme des représentants autorisés de WestJet. Si vous pensez avoir été la cible d’une activité suspecte, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada de la Gendarmerie royale du Canada au 1-888-495-8501 ou visiter le site Web de l’organisme.

Les fraudes par courriel (hameçonnage) et par téléphone sont des méthodes courantes utilisées par les criminels pour amener les personnes à divulguer leurs renseignements personnels comme leurs numéros de carte de crédit et leurs informations de compte. Les fraudeurs reproduisent volontairement des éléments de l’image de marques de confiance pour duper les gens et éviter les soupçons. Ces communications ont l’air authentiques; les fraudeurs peuvent même utiliser les logos et les adresses courriel officielles des entreprises.

L’hameçonnage est une pratique qui consiste à envoyer des courriels frauduleux pour inciter les destinataires à partager des renseignements sensibles. Ce type de fraude consiste à demander des renseignements personnels comme des noms d’utilisateur, des mots de passe et des adresses courriel; WestJet ne vous demandera jamais de partager ces renseignements par courriel. L’hameçonnage peut également consister en un message frauduleux vous informant d’un grave problème au sujet de votre compte. Ce sentiment d’urgence incite le destinataire à cliquer sur un lien vers un site Web qui semble authentique, mais qui est en réalité un site pastiche utilisé pour recueillir des renseignements de carte de crédit et de compte. Évitez de cliquer sur des pièces jointes à ces courriels, car celles-ci peuvent contenir des virus ou des logiciels espions.

Un courriel frauduleux comporte les principaux éléments ci-dessous :

  • un message frauduleux au sujet d’un prix ou d’un vol qui vous serait offert;
  • un message frauduleux au sujet d’un problème au sujet du compte du destinataire qui doit être résolu;
  • la présence de fautes de frappe, de grammaire ou d’orthographe, comme « Westjet » au lieu de « WestJet »;
  • l’adresse courriel du destinateur et les liens dans le document peuvent sembler authentiques;
  • la présence d’éléments de l’image de marque de l’entreprise comme des logos ou des couleurs qui lui sont propres.

Des spécialistes du marketing sur Internet prétendent faussement représenter WestJet Airlines Limited en recourant à des sondages en ligne et des partages sur Facebook. Les fraudeurs offrent des billets gratuits ou pour une somme modique en échange de réponses à un questionnaire que vous partagerez ensuite avec vos amis sur Facebook. Nous sommes toujours heureux de savoir comment s’est déroulée votre expérience avec nous, et vous demandons de ne pas partager ou participer à cette arnaque par l’entremise de votre profil Facebook. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter notre billet de blogue.

Plusieurs invités qui ont tenté de téléphoner chez WestJet ont été victimes d’une fraude par faux numéro, une arnaque utilisée par les fraudeurs et les sociétés de télémarketing qui profitent des erreurs de composition.

Plusieurs numéros sans frais fonctionnels ont été choisis délibérément en fonction de leur ressemblance avec des numéros de WestJet afin de piéger les invités qui se trompent en composant et de recueillir leurs coordonnées personnelles et les détails de leur carte de crédit. Cette stratégie marketing repose sur les erreurs de composition et les stratégies sous haute pression.  Ces types de fraudes sont de plus en plus courantes. Veuillez composer le numéro de WestJet avec précaution et n’oubliez pas que le numéro sans frais de WestJet est 1-888-WESTJET.

En tant que transporteur aérien canadien enregistré, WestJet est tenu par certains pays de pulvériser un insecticide à l’intérieur du poste de pilotage et de la cabine avant d’effectuer un vol vers ces pays. Il s’agit d’une mesure de prévention contre l’importation d’insectes susceptibles d’être porteurs de maladies ou d’endommager les récoltes.

WestJet utilise la Perméthrine no 216, un insecticide approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour l’application à l’intérieur d’aéronefs commerciaux. Selon l’OMS, l’exposition de courte durée à cet insecticide au moment de sa pulvérisation n’entraîne pas d’effet néfaste sur la santé.

Pour en savoir plus sur la pulvérisation de cet insecticide, veuillez visiter le site Web de Transports Canada au :
http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/normes/commerce-sst-desinsectisation-westjet-2094.htm
ou le site Web du ministère des Transports des États-Unis au :
https://www.transportation.gov/airconsumer/spray.